6 coiffures tendance à essayer (et trucs pour les réaliser!)

25 Avr 2018 par Joëlle Paquette
Catégories : Beauté / Cheveux

Astuces de pro pour réaliser 6 coiffures tendance. Des tresses camouflées aux cheveux pas si sagement coiffés en chignon, notre tignasse se transforme en un amusant terrain de jeu ce printemps!

  • Le chignon négligé
. C’est la coiffure parfaite à réaliser deux ou trois jours après un shampoing! La base: des cheveux ondulés ou texturés – on utilise un shampoing sec ou un spray à effet plage, au besoin –, qu’on crêpe à l’arrière de la tête, au niveau des racines, là où le chignon sera fixé. Après avoir fait une queue de cheval basse, on laisse aller notre créativité! L’idée est que le résultat n’ait pas l’air trop calculé. On immobilise notre chignon avec des épingles croisées en «X» pour une tenue béton.
  • Les vagues bohémiennes. Avant d’aller au lit, on mouille nos cheveux et on les sèche complètement en n’utilisant que nos doigts. On se fait ensuite de grosses tresses (pour une ondulation plus naturelle) et on les défait le lendemain matin. Attention: on oublie la brosse... à moins de rechercher le look «caniche dépeigné». On mise plutôt sur nos mains pour créer un look parfaitement ébouriffé! Envie d’une variante? On attache le tiers supérieur de nos cheveux en demi-couette à l’arrière de notre tête.
  • La chevelure haut perchée. Couchée sur notre lit, les yeux vers le plafond et la tête dans le vide (pas besoin d’être acrobate pour réussir cette coiffure, promis!), on hisse notre couette à la hauteur désirée à l’aide d’une brosse et on l’attache avec un élastique solide. De retour sur nos deux pieds, on dompte les frisottis avec de la laque. Ensuite, à nous de voir ce qui nous tente le plus: la queue de cheval ou le chignon!
  • Derrière les oreilles. On applique un protecteur thermique sur nos cheveux et on procède à notre brushing habituel. On réchauffe ensuite une goutte d’huile capillaire entre nos mains et on l’applique sur notre chevelure en se concentrant sur les pointes, afin d’éviter le look «cheveux gras». On fixe les sections à l’avant de la tête avec deux épingles à cheveux entrecroisées, histoire que notre coiffure tienne du matin au soir.
  • La couette nonchalante. 
En plus d’être la plus simple des coiffures, elle convient à tous les types de cheveux! On réalise la couette sur une crinière ultralisse ou ondulée et, en touche finale, on la décore avec un accessoire – par exemple un chouchou ou un ruban –, enroulé sur presque toute la longueur de la queue de cheval. Si le cœur nous en dit, on sort quelques mèches; c’est tendance!
  • Le tressé-caché. 
Contrairement à l’automne dernier, la tresse délaisse son côté propret et adopte une allure plus décontractée. Sur une chevelure texturée, on tresse des nattes ici et là, puis on les attache avec un élastique en caoutchouc, transparent pour les cheveux pâles et brun ou noir pour les plus foncés. On peut aussi crêper le bout de la tresse à l’aide d’un peigne à dents serrées, pour un aspect déconstruit, et aussi pour cacher complètement l’élastique. On finalise la coiffure en frottant les tresses entre nos mains et en extrayant quelques mèches.

Merci à la coiffeuse Geneviève Rivard pour ses précieux conseils.

Photos: Imaxtree

Cet article provient du numéro « Printemps » du magazine VÉRO. Abonnez-vous dès maintenant!

 

 

Catégories : Beauté / Cheveux
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine