AVANT / APRÈS : 4 métamorphoses cheveux

17 Août 2017 par Équipe VÉRO
Catégories : Beauté / Cheveux

Quatre filles de la rédaction ont décidé de changer de tête. Place aux ciseaux et aux métamorphoses !

CHANTAL, 50 ans

«Ça fait un bail que j’ai envie de couper mes cheveux. Courts. J’étais d’autant plus motivée que je pensais avoir la longueur minimale requise pour offrir mes cheveux à la Société canadienne du cancer. Malheureusement, on vient de me confirmer qu’il manque quelques centimètres pour pouvoir faire ce don… mais ce n’est que partie remise!»

Carte blanche? «Je suis pas mal ouverte en ce qui concerne la coupe. Toutefois, je suis plus réticence à me faire teindre les cheveux, car j’ai le cuir chevelu très sensible.»

Sa couleur «On a évité la teinture permanente pour Chantal, afin d’être certain qu’elle n’aurait pas de mauvaise surprise, raconte le coloriste Marc- André Lessard. On a plutôt choisi une coloration semi-permanente ton sur ton de L’Oréal Professionnel, qui s’appelle Diarichesse. Sans changer la teinte naturelle de sa chevelure, on lui a procuré beaucoup de brillance et de corps, tout en camouflant quelques cheveux blancs au passage.»


Sa coupe
«Très ouverte au changement, Chantal n’avait plus envie d’attacher ses cheveux, précise le styliste Alexandre Hatami. Comme elle a déjà eu les cheveux courts dans le passé et que ça lui allait bien, on est parti de ce constat pour réactualiser son look. On a coupé assez court sur les côtés et on a créé une frange un peu plus longue. Elle a de superbes cheveux qui se prêtent à merveille à ce genre de coupe.»

Sa réaction «Je suis très satisfaite de la transformation. J’avoue que je n’étais pas chaude à l’idée de colorer mes cheveux, mais comme ce n’est pas permanent, je me suis laissé tenter. Quelle brillance! Et j’adore ma nouvelle coupe ! La dernière fois que j’ai eu les cheveux courts, j’avais 25 ans, c’est donc comme un beau retour dans le temps ! »

VIRGINIE, 35 ans

«La dernière fois que je me suis fait couper les cheveux, c’était il y a un an et demi,
un peu après la naissance de mon garçon. Puis, le temps a filé. J’attachais toujours mes cheveux vite fait, sans trop y penser, et je me suis retrouvée avec les cheveux vraiment longs! Je viens tout juste d’avoir 35 ans; c’est donc le timing parfait pour m’offrir un nouveau look.»

Carte blanche? «Je suis assez ouverte, mais je dois garder une certaine longueur pour pouvoir attacher mes cheveux. Et comme j’ai un jeune enfant, c’est important d’avoir une coupe qui ne demande pas trop d’entretien.»

Sa couleur «Virginie a les cheveux châtains et ne les avait pas teints depuis très longtemps, mentionne Bianca Mac, coloriste au Glam Salon Boutique. On a voulu garder un effet naturel tout en ajoutant de la richesse et de la profondeur à sa couleur. J’ai travaillé le contour de son visage avec un balayage et j’ai ajouté des mèches plus claires sur le dessus de sa tête. Le tout se mélange super bien pour créer un style beach girl à la fois naturel et féminin.»


Sa coupe
« À la base, Virginie a les cheveux frisés, note le styliste Vincent Poirier. Et comme elle souhaite les lisser tous les jours, il valait mieux ne pas les couper trop courts, afin de simplifier son quotidien. Avec sa colo d’un blond assez pâle, il est préférable de conserver une certaine longueur pour qu’on perçoive bien l’effet plage.»

Sa réaction «Je suis contente de la couleur, qui a l’air naturelle et qui ajoute de la texture à ma chevelure. Le fait d’avoir les cheveux légèrement ondulés, moi qui d’habitude les lisse vraiment beaucoup, me sort un peu de ma zone de confort… mais ça me donne un look de plage vraiment le fun pour l’été. »

LAURIE, 35 ans

«Cette envie de renouveau, je la ressens à chaque printemps. Comme je partirai bientôt dans le Sud, j’ai eu le goût d’un look
 plus estival, genre beach girl. Le changement ne me fait pas peur: je suis donc 
la candidate idéale pour essayer de nouvelles choses. L’idée, c’est d’avoir du fun avec mes cheveux!»

Carte blanche? «Oui, tant que je ne sors pas d’ici avec les cheveux noirs, rouges, ou avec une coupe champignon! (rires) J’ai tendance à garder mes cheveux trop longs, ce qui fait qu’ils ont moins de corps. Je suis prête à les raccourcir pour leur donner du volume, mais j’aimerais quand même pouvoir les attacher.


Sa couleur
«Laurie a un beau visage, qu’on a voulu faire ressortir en créant des mèches plus claires tout autour, pour bien l’encadrer, explique la coloriste Bianca Mac. À l’arrière de la tête, on a opté pour des tons caramel et doré. L’ensemble se marie bien et suit parfaitement le mouvement de la coupe.»

Sa coupe «L’idée était de créer une ligne qui donne une illusion de structure mais qui, dans les faits, est déstructurée, affirme la styliste Sabrina Simeone. C’est ce qu’on appelle un «faux dégradé», parce qu’on ne le voit pas: l’essentiel se passe à l’intérieur de la coupe. Celle-ci apporte beaucoup de volume aux cheveux de Laurie. Ça lui permet aussi de s’amuser avec ses cheveux en les plaçant d’un côté ou de l’autre, en les ondulant, en texturisant ses pointes, etc. Une coupe polyvalente et très pratique pour la vie de tous les jours!»

Sa réaction «J’adore! Le fait d’avoir pâli certaines mèches adoucit les traits de mon visage. Et je suis en amour avec la coupe! J’ai vraiment hâte de me coiffer et d’essayer tous les looks que Sabrina m’a suggérés. »

 

EMMANUELLE, 39 ans

«J’ai connu bien des changements dans ma
vie au cours des derniers mois. Les moments difficiles étant maintenant derrière moi, je me sens plus forte et j’ai envie de foncer. J’ai aussi envie de marquer le coup avec une nouvelle tête. J’aimerais une coupe

Carte blanche? «J’ai toujours été assez partante quand vient le temps de changer de coiffure. J’ai eu les cheveux de toutes les longueurs et de presque toutes les couleurs: c’est une façon ludique de s’exprimer! Comme j’ai 100 % confiance en l’équipe, je leur laisse carte blanche. Et puis des cheveux, ça re- pousse! C’est la beauté de la chose!»

Sa couleur «Compte tenu de la couleur de base d’Emmanuelle, on a trouvé qu’elle était la candidate idéale pour une teinte plus cuivrée, souligne le coloriste Marc-André Lessard. C’est d’ailleurs une des tendances du printemps. Comme ses cheveux étaient plus foncés, on les a d’abord légèrement «démaquillés» pour enlever l’excédent de cou- leur. On a ensuite appliqué un ton cuivré un peu plus clair qui, avec son teint, est très flatteur.»


Sa coupe
«La coupe qu’on a choisie pour Emmanuelle est un «bob» dans lequel on a créé un peu de mouvement, dit Olivier Miotto, styliste et propriétaire du Glam Salon Boutique. Ça reste très féminin et facile à porter. C’est une coupe intemporelle, qu’on peut personnaliser en ondulant les cheveux, en les plaquant, en les attachant, en les portant derrière les oreilles,etc. Si le «bob» revient saison après saison, la couleur irish copper, très tendance, en rehausse l’allure. L’idée, c’est d’utiliser les tendances par petites touches et de moduler le tout selon la personnalité de la femme assise sur notre chaise. Notre rôle, comme coiffeur, c’est d’écouter la cliente et de lui créer un look qui sera beau tous les jours.»

Sa réaction «Je suis vraiment contente! Mes cheveux sont épais et Olivier a réussi à enlever cet effet de masse en raccourcissant ma nuque, ce qui rend le tout plus facile à coiffer. J’aime la longueur, je trouve ça féminin. Et puis j’adore la couleur, qui contraste avec l’allure classique de la coupe.»

Et vous, avez-vous déjà osé changer de tête?

Photos: Julie Artacho

Lire aussi:
Coloration maison 101
7 conseils de Manon Côté pour réussir sa coloration maison
5 gestes pour chouchouter notre chevelure
Cheveux: 5 faux pas qui désespèrent les coiffeurs!

 

 

Catégories : Beauté / Cheveux
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine