Peaux matures : les astuces du maquilleur Maxime Poulin pour un effet bonne mine ! 

19 Déc 2017 par Cynthia Quellet
Catégories : Beauté / Maquillage

On a demandé à l'artiste Beauté International de Guerlain, Maxime Poulin, quels sont ses meilleurs conseils maquillage pour sublimer les peaux matures.

Spécificités à prendre en considération

« On perd souvent de l’éclat avec le temps, parce que la peau perd en saturation. Un peu comme pour les cheveux qui ont moins de pigments et deviennent blancs ; la peau est moins rosée, plus transparente. » La perte d’élasticité due au manque d’hydratation et de lipides, peut aussi entraîner une texture de peau plus rugueuse qui « accepte » moins facilement certaines textures de maquillage. « La présence de ridules et de rides est aussi un élément à prendre en considération pour le maquillage. » explique Maxime Poulin.

Quelques règles de base pour un maquillage harmonieux

Même si chaque femme a son propre style, rappelle le professionnel, voici quelques règles de base qu’il recommande pour un maquillage bonne mine harmonieux et rajeunissant :

  • Augmenter le niveau de définition des traits : en vieillissant on perd de la définition, mâchoire, cils, contour de l’œil, pommette, lèvres)
  • Créer un élément de contraste pour apporter du dynamisme, comme un contraste chaud-froid. Dépendamment de notre teint (doré, rosé, beige) appliquer un rouge à lèvre dans la palette de couleurs opposée pour donner du relief, de l’éclat sans nécessairement opter pour une couleur foncée. On essaye de ne pas s’éloigner de notre harmonie naturelle (sourcils, yeux).
  • Choisir le bon fond de teint, notamment pour pallier aux problèmes de pores dilatés. « Quand c’est LE bon produit, le fond de teint rajeunit vraiment. Il y a une certaine réticence quant aux textures des fonds de teint, que beaucoup imaginent encore épaisses et denses, donc peu naturelles. Aujourd’hui même si on veut de la couvrance, les textures sont fines et légères. Le fond de teint c’est le produit sur lequel il faut faire un bon investissement, comme le Parure Gold chez Guerlain.»
  • Appliquer une base de maquillage (primer) est une autre étape importante : « contrairement à ce qu’on peut penser, ça n’ajoute pas de couche supplémentaire sur la peau. Ça aide à la tenue du fond de teint, à une meilleure application et à une meilleure couvrance tout en utilisant moins de fond de teint après. » (Base de teint L’Or, Guerlain)

Choisir des textures adaptées

Un des points les plus importants avancé par l’artiste maquilleur quant au choix des produits c’est de privilégier les textures hybrides et hydratantes. « Opter pour des formules soin, surtout pour le teint et même pour les fards à paupières et le rouge à lèvres. Choisir des textures trop sèches, trop longue tenue ou trop pigmentées, c’est l’effet vieillissant assuré. »

Dans le détail : « Le fond de teint liquide c’est votre meilleur ami. Le bon fond de teint c’est LE produit qui vous rajeunit le plus. » Pour les fards à paupières, Maxime recommande d’éviter les teintes complètement mates qui ne réfléchissent aucune lumière et qui peuvent faire paraître plus vieille ou donner à la peau un aspect plus sec. Privilégier plutôt les textures iridescentes et qui captent la lumière. « Avec les textures actuelles, sublimes, légères, qui réfléchissent la lumière sans accentuer l’âge, c’est un mythe de penser qu’après un certain âge on doit se passer de la brillance. »

En résumé les 3 essentiels pour un teint bonne mine : une bonne base, un bon fond de teint et une bonne poudre, comme la poudre bronzante hydratante Terracotta : « C’est la poudre que tous les femmes devraient avoir ! »

Les bons produits pour un maquillage réussi

  • Pour rajeunir le sourire on ajoute de la définition au niveau des lèvres. « On applique une base, comme la Base pour les lèvres LipLift de Guerlain, pour venir lisser le contour des lèvres. On parfait ensuite avec un crayon, d’une teinte douce, soit coordonnée à notre rouge à lèvres, soit plus pâle (surtout pas plus foncée!) et on vient dessiner délicatement le contour des lèvres. On choisit des textures de rouges à lèvres crémeuses, hydratantes, confortables. »
  • Pour les yeux, l’expert recommande l’utilisation de 2 types de pinceaux. « Un pinceau biseauté pour travailler la poudre à sourcil (plus naturelle que le crayon). On l’utilise en faisant des petits traits comme pour dessiner des poils. Un pinceau (pony tail brush) au bout allongé arrondi avec des poils souples pour appliquer et estomper les fards. On commence toujours la gestuelle par le coin externe, et on étire vers le haut et vers l‘intérieur pour un effet liftant. Passez aussi un bon coup de crayon dans la frange des cils avec un crayon kaki un peu mordoré, qui accentue le blanc des yeux et redonne de la densité entre chaque cil. » Enfin, le mascara. « Hyper important pour donner un effet œil ouvert, agrandi. C’est le seul produit pour lequel on ne risque jamais d’en mettre trop ! Des couches et des couches. Allez-y. À coup sûr ça donne un regard rajeuni. »
  • En touche finale pour votre maquillage, vous pouvez appliquer un point de lumière sur le sommet de la pommette, sur l’arête du nez, la pointe du menton et le cupidon, avec un illuminateur, comme le stick Météorites Baby Glow Touch de Guerlain, pour redonner de la lumière et de l’éclat. »

Les erreurs les plus courantes à éviter

« Une erreur que je vois très souvent c’est de choisir des fonds de teint trop foncés. Par soucis d’éviter de superposer plusieurs produits, les femmes choisissent un fond de teint foncé pour paraître bronzée, pour se donner une couleur. C’est une erreur. Quand on choisit un fond de teint plus foncé que notre peau on enlève tout l’éclat, toute la luminosité : ce n’est pas du tout bonne mine. »

« Une autre erreur que beaucoup de femmes font, surtout quand ce sont des femmes qui ont eu l’habitude de se maquiller toute leur vie pour aller travailler, c’est d’oublier d’adapter leur routine et leurs produits. Avec la peau qui change, on doit réévaluer ses besoins. Il faut aller essayer des produits, aller se faire maquiller pour essayer de nouvelles couleurs et se sortir de la routine. L’erreur la plus grave selon moi c’est de rester dans la même chose trop longtemps. On n’est pas obligé de sauter sur tous les effets de mode mais on doit choisir quelque chose d’actuel qui nous correspond. C’est un peu comme la petite robe noire, vous en avez toutes dans votre garde-robe et chaque année vous en rachetez mais vous ne rachetez pas la même robe noire, une année elle est en soie, une année en lin, vous changez de coupe… Elle évolue avec votre corps, avec la mode, avec votre goût. » Enfin si on a un produit signature auquel on tient, comme son rouge à lèvre préféré, on le garde et on en rehausse l’effet avec d’autres éléments pour donner un effet plus jeune.

Photo: Getty Images

Lire aussi:
Tutoriel sourcils plus que parfaits
Coiffure haute-couture: tutoriel chignon chic
Tuto manucure: délicat dégradé

 

 

Catégories : Beauté / Maquillage
3 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Patricia dit :

    L’article est intéressant mais il faudrait prendre en compte que les produits Guerlain ne sont pas à la portée de toutes les bourses. Juste pour les 5 produits recommandés dans l’article et selon les prix sur le site de Guerlain la facture s’élève à $334.00 sans les taxes 🤔…

    • Équipe VÉRO dit :

      Bonjour Patricia, merci pour votre commentaire. L’article vise a donner des conseils pratiques applicables chez vous. Les produits Guerlain ne sont que suggérés, vous pouvez tout à fait appliquer les conseils avec d’autres produits!

  2. Lisette Deschenes dit :

    Un gros merci, cette chronique arrive à point. Je dois changer d’esthéticienne ayant déménagé mais les produits achetés et tres chers ne me conviennent pas. Qui voir et à qui se fier?

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine