5 bouteilles à boire… sur une terrasse !

04 Mai 2018 par Michelle Bouffard
Catégories : Cuisine

La sommelière Michelle Bouffard nous présente 5 vins et spiritueux pour célébrer l'arrivée des beaux jours!

Partager une bouteille avec quelqu’un qui nous est cher est un des bonheurs ultimes. Voici mes coups de cœur pour célébrer dignement l’arrivée du printemps… entourée de nos intimes bienaimés!

  • Un vin dans lequel tension et générosité sont en parfait équilibre, un élixir lumineux où le soleil sud-africain se fait sentir. Des notes de poire, de coing et de camomille avec, en finale, une légère touche de sel et de champignon. Délicieux seul, il brille davantage lorsque dégusté avec des fruits de mer et des poissons blancs poêlés. Autre partenaire naturel: le poulet rôti au citron. Mullineux, Kloof Street Old Vine Chenin Blanc, Swartland, Afrique du Sud, 23,10 $. | saq.com
  • Boire un champagne d’une telle qualité rehausse aussitôt le moment présent. Élégant et précis, avec de très fines bulles qui caressent les papilles gustatives, la cuvée Horizon de Doquet séduit par sa texture crémeuse et ses délicates notes de brioche, de pomme et de groseille rouge qui perdurent en fin de bouche. Bien que ce délice n’ait pas besoin d’être servi avec un plat, le gravlax et les huîtres en seront d’exquis compagnons. Pascal Doquet, Horizon Blanc de Blancs, Champagne, 55,50 $. | saq.com
  • Vin rouge et pizza ou spaghetti: voilà un duo parfait pour ensoleiller les soupers impromptus entre amis. Dès la première gorgée, les saveurs de ce délicieux nectar nous transportent en Italie. On se retrouve sur le fruit, avec des notes généreuses de cerise rouge et de subtils arômes de cannelle et muscade. Séduction garantie. Azienda Agricola San Valentino, Scabi Romagna Sangiovese Superiore DOC 2015, Italie, 17,85 | saq.com
  • Voilà un spiritueux qui ne quitte jamais mon frigo! Que je le serve en gin tonic (essayez celui de la marque Fever-Tree) ou dans un dirty martini (avec une touche de saumure d’olive), les effluves marins du gin St-Laurent donnent du caractère aux apéros et réveillent en fin de soirée. Distillé à Rimouski, il doit son goût typé aux algues laminaires qui sont récoltées à la main dans le Bas-Saint- Laurent. Une saveur unique, propre à cette magnifique région! St-Laurent, Gin, Québec, 48,25 $ | saq.com
  • Oubliez tout ce que vous connaissez de l’hydromel: ceux produits par Desrochers, à Ferme-Neuve, constituent une catégorie totalement à part. Le Beez IP pétillant se situe à mi- chemin entre l’hydromel et la bière IPA. Sec, avec une jolie symbiose d’arômes de miel, de pamplemousse et de houblon, il offre une agréable pause rafraîchissante à la fin d’une journée de travail. Sublime lorsque savouré avec des champignons sautés dans le beurre et quelques tranches de fromage Louis d’Or. Beez IP, Desrochers, Québec, 5 $. | desrochersd.com

À lire aussi:

Gimlet au céleri et au concombre de Josée di Stasio

Cocktail rhuby à base de vin blanc et rhubarbe

Cette chronique provient du numéro printemps du magazine VÉRO. Abonnez-vous maintenant!

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo principale: stocksy

Catégories : Cuisine
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine