L’Escouade VÉRO a dégusté pour vous les vins Masi

03 Nov 2017 par Escouade VÉRO
Catégories : Cuisine / Escouade

Prêtes à tout, quatre membres de l'Escouade VÉRO ont accepté notre invitation à découvrir les vins Masi, issus de raisins frais récoltés à Vaio dei Masi, une petite vallée située près de Vérone, en Italie. Voici leurs impressions.

À propos de la mission

Les vins Masi, dont le Campofiorin (un rouge riche et complexe aux notes de prune et de cerise compotée, soutenues par des effluves de bois et d’épices douces) et le Masianco (un blanc fin et vif aux accents de camomille, de pêche et de poire), sont à ce point emblématiques qu’ils ont contribué à asseoir la réputation de la Vénétie comme productrice de nectars distingués et généreux. Pas étonnant, donc, que quatre membres de l’Escouade VÉRO aient répondu «Ouiii!» à notre invitation à venir découvrir ces deux musts de l’entreprise familiale en compagnie du directeur des ventes, Luc Desroches, au Musée d’art contemporain de Montréal, juste avant de visiter l’exposition d’Olafur Eliasson. Un 5 à 7 pas comme les autres, certes, mais qu’ont-elles pensé des vins, au juste? Elles nous disent tout!

Ce qu’en pense l’Escouade

«Ce sont deux vins passe-partout de qualité. J’ai apprécié la finesse et la polyvalence de ces produits, qui se prêtent à plusieurs occasions et qui accompagneraient très bien une multitude de plats. J’apporterais le rouge dans un restaurant «Apportez votre vin», je l’offrirais en cadeau ou encore je le servirais à mes amis à la maison.» – Catherine Ladouceur, 27 ans

«Je suis convaincue que ces vins peuvent plaire à tout le monde par leur goût, leur qualité et leur prix. Je les trouve à la fois accessibles et polyvalents – ils se prêtent à toutes sortes de circonstances! –, en plus de présenter un très bel équilibre en bouche. Je servirais le vin rouge lors d’un repas d’ossobuco en bonne compagnie.» – Vilay Phommachanh, 33 ans

«J’ai été agréablement surprise! Sans trop m’en rendre compte, j’avais des préjugés sur les produits Masi. Même si je préfère habituellement les vins beaucoup plus corsés, j’ai aimé la délicatesse de ceux qu’on a dégustés. Le vin blanc me semble parfait pour accompagner des bouchées ou des fromages à l’apéro, alors que le vin rouge doit être savoureux avec un plat de canard en sauce.» – Tammy Hurteau, 28 ans

«Je connaissais déjà le nom Masi, mais je dois avouer que mon opinion au sujet des vins de cette entreprise familiale a changé favorablement après cette dégustation. J’en boirais à nouveau lors d’un 5 à 7 ou d’un souper. Ils présentent tous deux un excellent rapport qualité-prix! De bons vins à prix raisonnable, que demander de plus? J’en achèterai certainement à l’avenir.» – Sandy Fung, 32 ans

En bonne compagnie

Ce vin blanc accompagne à merveille la volaille, les huîtres, les poissons blancs, le saumon fumé et les bouchées italiennes comme les arancini, tandis que ce vin rouge est le parfait allié de l’ossobuco, du ragoût d’agneau et du risotto. Miam!

 


Photos: Josée Lecompte

Lire aussi:
Le secrets des vins Masi

Catégories : Cuisine / Escouade
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine