5 ans du magazine VÉRO: les chroniques de Louis Morissette

22 Août 2018 par Équipe VÉRO
Catégories : Culture / Oser être soi

Les mots de Louis sont toujours très très populaires. Les voici regroupés à la même place! Bonne lecture!

Mettre maman sur pause

« Chill out, les mères! » nous dit Louis, dans cet édito du numéro d’été 2018.

Récemment, la belle fille sur la page couverture du magazine et moi sommes allés voir le film Tully, mettant en vedette Charlize Theron qui livre là une fantastique performance. Comme je vous le recommande chaudement, je ne vais pas dévoiler les punchs de ce scénario écrit et réalisé avec une finesse remarquable. Sans gâcher votre plaisir, je peux dire qu’il aborde le sujet du burnout parental. Vu que c’est encore principalement sur les épaules des mamans que repose la charge mentale de l’éducation et de la gestion de la routine familiale, elles sont plus susceptibles de sombrer dans ce type de déprime. Je vais donc m’adresser ici aux mères.

Lire la suite

 

La dureté du mental

Louis Morissette, n’est PAS VIEUX. Même si ça fait 40 ans qu’il joue au hockey.

J’ai récemment joué un match de hockey avec une connaissance de longue date. Alors qu’on s’apprêtait à faire la mise en jeu, il m’a regardé et m’a dit: «Louis, la dernière fois que t’as été mon joueur de centre, c’était au Centre Marcel-Dionne, à Drummondville, y a 40 ans.» J’ai failli faire une crise cardiaque sur-le-champ. J’ai eu l’impression qu’il parlait de quelqu’un d’autre. Ça fait pas 40 ans que je joue au hockey? Après une savante soustraction, je confirme. Je joue au hockey depuis quatre décennies. Encore plus enrageant de constater que mon lancer est aussi mauvais.

Lire la suite

 

Donner un sens à la vie

Louis recommande à tous de s’impliquer dans une cause.

Généralement, mes billets sont plutôt sarcastiques. Avec les années, c’est devenu un réflexe pour moi. Je me méfie des mouvements de masse où tout le monde a la même opinion, et je crois que l’humain est très complexe: personne n’est totalement bon et peu de gens sont fondamentalement méchants. La vie est pleine de nuances. Mais on passe peu de temps sur les nuances parce que c’est moins vendeur que les opinions bien tranchées. Le sarcasme est aussi une fantastique armure pour cacher ses émotions et ses faiblesses. Ça permet de garder une distance avec un sujet et d’autres individus. Dans ce numéro axé sur les œuvres caritatives, je vais laisser tomber une partie de mon armure pour vous parler de ma nouvelle passion: la philanthropie. Donner, redonner.

Lire la suite

Le grinch

Louis décrit avec humour la cérémonie du renouvellement de ses vœux de mariage.

Vous souvenez-vous du personnage de Dr Seuss campé par Jim Carrey au cinéma? Le Grinch, cet être misanthrope qui maudit la fête de Noël, est le joli surnom que m’ont donné certaines personnes du bureau (allô, Catherine!). Parce que j’ai cette manie de voir les choses de façon très cérébrale, logique, pragmatique. Comme si je pouvais mettre mes émotions en mode pause. Pour un homme d’affaires, c’est utile. Pour mon épouse, c’est parfois lourd.

Lire la suite

 

On écoute trop les enfants

Dans le dernier mot du magazine VÉRO des Fêtes, Louis Morissette soulève une excellente question: « Écoutons-nous trop nos enfants? »

Oui, on écoute trop les enfants. Je sais qu’on entend sur toutes les tribunes que «l’arrivée d’Internet et celle des téléphones intelligents se dressent comme une barrière entre les individus et seraient responsables de l’incommunicabilité à l’intérieur même des familles»*. Chez nous, par contre, ça communique, même que des fois, je trouve que ça communique trop. J’ai l’impression que Véro et moi avons mis au monde trois avocats de la défense. Ça parle, ça parle, ça parle…Y a BEAUCOUP d’émotion.

Lire la suite

Oser faire.. mon mea culpa

Je suis entouré de femmes. De femmes fortes qui s’assument et m’endurent. Mon épouse, ma sœur, ma mère, mon adjointe, la directrice générale et les productrices au bureau.

Ces présences féminines importantes ont développé chez moi un réflexe: je ne me pose jamais de questions sur l’égalité des sexes. Pire, je n’ai jamais compris le débat sur le féminisme dans la société québécoise. Je ne vous parle pas du Moyen-Orient ou de l’Afrique, je parle de mon quotidien. Mes années à l’université, où j’étais entouré de filles plus travaillantes et structurées que la majorité des gars, m’ont même amené jusqu’à cette réflexion: «Les femmes, cessez de vous indigner, vous avez gagné le combat. L’homme, comme un lion satisfait, est assis sur son steak et regarde passer la parade. Dans quelques années, nous en serons à nous questionner sur la présence des hommes dans les postes de pouvoir parce que la femme, battante, aura gagné la bataille de fond.»

Lire la suite 

 

L’arroseur arrosé

Louis a l’habitude de parler de sexe dans ses projets professionnels… mais qu’en est-il avec ses enfants?

Donc, on parle de sexe dans ce numéro? Personne ne sera surpris de me lire sur le sujet. C.A., Le mirage, Les Simone, le spectacle Les Morissette, etc.: les relations de couple, et ses passages plus intimes, ont toujours été au cœur de ma création. Parce que je trouve cet aspect de la vie déterminant dans notre rapport aux autres, et crucial dans une relation de couple. Un couple sans sexe, on appelle pas ça un couple, on appelle ça de bons amis.

Lire la suite 

Catégories : Culture / Oser être soi
2 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Chantale dit :

    Je vous écrit juste pour dire que Louis fait une super travail quand je lis votre magazine c’est par Louis que je commence mais cette fois il valait que je le félicite car avec oser se regarder dans le miroir là c’est super il faudrait que le monde entier lit ce texte
    Bravo à votre magazine et à Louis

Ajouter un commentaire
Magazine vero automne

Magazine Véro

S'abonner au magazine