La petite révolution DE L’ÉPICERIE EN LIGNE

24 Sep 2018 par Andrée-Anne Guénette
Catégories : Escouade

L’épicerie au bout des doigts, c’est magique ou presque! En quelques clics sur le site Web ou sur l’application d’IGA, plus de 30 000 produits ont la possibilité de se glisser dans notre panier virtuel et on laisse les pros faire le reste.

PRÉSENTÉ PAR

On pense parfois que l’épicerie en ligne est une réalité assez récente, mais au Québec, ça fait déjà 22 ans qu’elle existe, elle qui est née à peu près en même temps qu’Internet devenait un incontournable dans la vie des gens. Gageons que ça en surprendrait plus d’un qu’au Québec l’épicerie en ligne est née en 1996 sous la bannière IGA?

Ça a du sens: on gagne du temps, on achète exactement ce dont on a besoin, on n’a pas à entendre les mille et une demandes de sucreries des enfants… Et si c’est un peu plus long la première fois qu’on se connecte, le temps de s’inscrire et de créer sa première liste, les fois suivantes, c’est un jeu d’enfant. On peut sauvegarder ses listes, partir de l’une d’elles, et puiser parmi un choix de plus de 30 000 articles proposés en magasin pour la modifier ou l’augmenter. Avec l’appli, offerte pour les plateformes iOS et Android, on peut même scanner le code-barres de notre boîte de biscuits préférés pour l’ajouter à la liste. Pratique quand on vient d’avaler le dernier!

On hésite parce qu’on ne sait pas si c’est vraiment au point? si le commis de notre IGA du coin choisira les plus belles tomates ou des pommes du Québec, car on veut encourager l’achat local? Ça nous rassurera de savoir que ce sont plus de 1 million de commandes qui sont préparées chaque année par votre marchand. Il a l’habitude! Et grâce au filtre de recherche Aliments du Québec, on peut être certain qu’on achètera la fraîcheur d’abord, tout en soutenant l’économie d’ici.

Pas inspiré pour répondre à l’éternel «Qu’est-ce qu’on mange cette semaine?» L’application mobile IGA propose une foule d’idées recettes à même les produits en promotion de la circulaire de la semaine. Une recette nous inspire? On peut glisser les ingrédients qu’il nous manque directement dans la liste. Après, ne restera qu’à décider si on passe au supermarché chercher le tout à l’heure qui nous convient ou si on préfère le faire livrer à la maison ou au bureau.

Une bonne chose de faite. Et là, qu’est-ce qu’on mange?

CE QU’EN PENSE L’ESCOUADE

Quatre membres de l’Escouade VÉRO qui n’avaient jamais tenté l’expérience de l’épicerie en ligne d’IGA se sont prêtées au jeu. Elles nous racontent comment elles l’ont vécue.

Nada El Jundi,
28 ans

Ce qu’elle en a pensé:

«J’ai apprécié cette option qui remplace le tour des allées à l’épicerie quand on est pressé. J’en ai parlé à mes amies mamans de bébés, car c’est un immense plus de ne pas avoir à quitter la maison. Quel luxe d’arriver à l’épicerie et de n’avoir qu’à récupérer mes emplettes toutes prêtes! Petite anecdote: attention à bien commander ce qu’il vous faut. J’ai appuyé sur « 2 » pour les bananes, pensant recevoir deux régimes. J’ai reçu… 2 bananes! Ma fille et moi avons bien ri!»

 

Annick Heise,
39 ans

Ce qu’elle en a pensé:

«Avoir absolument rien à faire à part la commande, c’est génial! Et pouvoir profiter des offres spéciales en commandant directement à partir de la circulaire, c’est parfait aussi. Je dois subir une chirurgie prochainement, alors je vais certainement profiter de nouveau de la livraison à domicile.
Et c’est un véritable sauve-la-vie pour
les mamans seules qui n’ont pas assez
de leurs deux bras pour tout faire!»

 

Isabelle Perreault,
53 ans

Ce qu’elle en a pensé:

«J’ai vraiment apprécié la livraison à domicile, mis à part un petit accroc avec le paiement en ligne (que le service à la clientèle a pu facilement régler). Le plus facile, c’est de commander directement à partir de la circulaire: suffit de cliquer sur l’article choisi pour le voir apparaître dans notre panier, au nombre voulu. Les fruits, les légumes, la viande étaient frais et bien choisis comme si je l’avais fait moi-même, et il n’y avait pas d’erreur dans ma commande, qui est arrivée à l’heure promise. Je pensais aux personnes à mobilité réduite ou en convalescence et combien ce serait génial dans ces circonstances de ne pas avoir à se déplacer!»

Nyse Bourgeois,
54 ans

Ce qu’elle en a pensé:

«J’étais dans le brouhaha d’un déménagement: la livraison était alors tout indiquée pour moi! Et que dire du plaisir de ne pas avoir à tout monter au deuxième étage! J’ai gagné du temps et je suis très heureuse de savoir que ce service existe. J’ai apprécié que plusieurs plages horaires sont offertes pour une même journée et que ma commande a été livrée à l’heure promise.»

 

Catégories : Escouade
1 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Brigitte dit :

    Pour ma part, le seul hic c’est qu’il y utilisation de sac de plastique….peut-être pourrait-il y avoir un système de bac que l’on ramène à chaque fois qu’on y retourne…c’est la seule raison qui fait que je vais la faire à l’intérieur.

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine