Bénévolat: 5 choses à savoir avant de s’impliquer

06 Déc 2017 par Annie St-Amour
Catégories : Famille

On aimerait s'impliquer en famille dans des bonnes causes mais on ne sait pas vraiment par où commencer? Voici quelques conseils pour affiner notre réflexion.

  1. Faire la lecture à un malade, jouer aux cartes avec un aîné, devenir mentor, accompagner un aveugle dans une activité sportive: exprimez vos préférences à votre centre d’action bénévole local, qui saura vous diriger vers l’organisme approprié.
  2. Une cause vous tient particulièrement à cœur? Appuyez la fondation qui la soutient en organisant une collecte de fonds. Kiosque à desserts, dégustation de vins, soirée de quilles: c’est le temps de faire preuve d’originalité!
  3. Il n’est pas toujours évident de choisir une activité bénévole familiale lorsqu’on a de jeunes enfants. Informez-vous auprès de l’organisme pour savoir si des restrictions s’appliquent quant à l’âge des bénévoles. C’est notamment le cas dans les banques alimentaires.
  4. N’oubliez pas qu’à 4, 5, voire 6 ans, les enfants sont encore petits pour déambuler toute la journée dans un quartier. Mieux vaut attendre qu’ils grandissent un peu pour les faire participer à des activités de type porte-à-porte.
  5. Pour les organismes qui viennent en aide aux plus démunis, il n’y a pas de répit au calendrier et les ressources doivent être mobilisées 365 jours par année… pas seulement à Noël! Cela dit, toute bonne action mérite d’être valorisée, qu’on s’y engage à court ou à plus long terme.

 

Lire aussi:
Noël sous le signe du partage: 12 activités pour s’impliquer
Bénévolat: mode d’emploi
Donner au suivant : 5 artistes et leurs causes

Photo: Stocksy

Catégories : Famille
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine