Parce qu’on est en 2016!

Parce qu’on est en 2016!
23 Mar 2016 par Florence St-Ignan
Catégories : Famille

Moi qui adore échanger avec vous depuis plus d’un an, pour la première fois j’ai mis mon clavier sur pause en début d’année le temps de réfléchir.

J’avais envie de m’offrir le plus beau des cadeaux et de le partager avec vous. J’ai hésité, puis c’est en pleine confiance que je me confie à vous. Alors voilà je me lance!

Bonjour, Florence St-Ignan ici, 18 ans, étudiante et bisexuelle.

Ça y est OUF! Je me sens plus légère. Vous m’aimez toujours? Du coup, moi je m’aime un peu plus. La vie devient tellement plus simple quand on l’écoute. Pourquoi vous le dire, l’écrire? Pour respirer mieux, pour me donner le luxe de rester moi-même avec ma famille que j’aime. Avec mes meilleures amies, pour pouvoir continuer à me confier à elles. Sentir qu’elles m’aiment assez pour ne pas confondre nos câlins en avances ridicules! Envie d’être VRAIE, chez moi, en classe, sur le web et avec vous. Pour inciter les jeunes et moins jeunes dans ma situation à se confier.

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été attirée par les garçons. Mes premiers flirts, fantasmes et rêves tournaient uniquement autour des “boys”. Bref, je n’ai jamais douté de mon goût pour les hommes. J’étais “normale”. On a 15-16 ans… nos quotidiens se ressemblent tous: collège, troupe de danse, voyage, lecture, BFF comme on disait. Petit à petit on se définit, on troque le cours de danse pour le cours de jeu devant la caméra, on se passionne pour le tournage, le montage.

Je vous ai déjà fait part de ma passion pour les séries télés. À force d’échanger avec autres “tv freak” qui suivent les mêmes émissions que moi, j’ai constaté que plusieurs filles étaient animées par la même fougue. Puis, force est d’admettre que le choix de nos séries favorites (pas toutes) contenait quelques épisodes amoureux entre filles. Mon admiration intense pour certaines actrices me révélait-elle quelques choses?

Une de mes meilleures amies habite New York, elle est gay et le sait depuis toujours (mais pas ses parents…c’est lourd pour elle). Idem pour plusieurs de mes amies que j’ai rencontrées sur internet. Étrangement, c’est entourée de personnes différentes que je me suis sentie moi.

Cet été j’ai séjourné dans la grosse pomme et participé à la Gay Pride (comme plusieurs hétéros accompagnés de leurs enfants, quelle façon extraordinaire d’élever ses enfants avec cette ouverture d’esprit).

Bref, on ne change pas de vie, d’entourage, on ne choisit pas d’être ceci, cela, mais on choisit de vivre comme on est… moi j’ai choisi!

Quand on voyage seule, on a cet immense sentiment de liberté. Bref, était-ce parce que j’étais loin de chez moi? Entourée de personnes qui ne me connaissaient pas? Mais je me suis permis d’être vraiment moi là-bas. Parfois, c’est légitime on a envie de partager notre bonheur.

J’ai spontanément envoyé quelques photos à mes parents.

Parce qu’on est en 2016!Ma mère m’a alors demandé :

– Est-ce que ta copine est gay?

– Oui, mais on ne peut pas en parler ses parents ne le savent pas, ils sont très religieux et tout…

– T’inquiètes on en parlera pas, et toi, tu es gay?

– Euh…non!

À partir de cet instant, quelque chose avait changé. Mes parents semblaient se douter que j’étais différente… et c’était correct.

Ma mère et moi en avons discuté un peu plus tard, elle sait pour ma bisexualité, idem pour mon père et GML (Grand-maman Lise, elle a 80 ans et c’est correcte avec elle!!!!) Mes meilleures amies le savent aussi et, étonnement, je me sens plus proche d’elles depuis qu’elles le savent!

Certaines autres personnes que j’aime l’apprendront en lisant ce billet. L’ennui avec nos différences, c’est d’avoir à prendre un moment pour l’annoncer. Non mais, c’est quand même un défi pas évident: «Papa, Maman, mesdames et messieurs j’aime les filles et les garçons… je ne suis pas une lesbienne qui s’ignore ou une hétéro curieuse. Je suis Flo.»

Il y a jamais de bonne façon ou de bon moment pour faire un COMING OUT. C’est la première fois que j’en parle ouvertement… j’ai bien fait d’après vous?

P.S.: Mes P.S. sont parfois plus longs que mes billets.

P.S. 2: Au départ mon billet devait arriver en décembre 2015 et vous raconter toutes LES PREMIÈRES FOIS de cette année particulière. Mon billet était rédigé et tout…J’ai plutôt choisi de regarder en avant et de me confier pour la PREMIÈRE fois en 2016.

Pour ceux qui jonglent toujours avec mon billet 2016 sans savoir quoi en penser, je vous laisse des brides de celui de 2015 parce que je vous aime et que vous y verrai sans doute une suite logique…

En 2015, que de première fois se sont écoulées!

J’ai atteint pour la première fois la majorité, je me suis fait carter à la SAQ et j’ai sorti fièrement mes cartes et ma Vodka Ice en rentrant vers mon premier appartement.

J’ai voyagé seule pour la première fois. Je m’inscrirai bientôt à mes premières leçons de conduite.

J’oubliais, pas peu fière j’ai reçu ma première bourse scolaire, gracieuseté de mon Collège. Je pense, donc j’écris. Je suis aussi devenue blogueuse, une autre première.

En octobre, j’ai voté pour la première fois… drôle d’expérience puisque je me suis rendue compte que les gens votaient CONTRE un régime plutôt que POUR leur réelle opinion…

Allez aurevoir! On se retrouve le mois prochain, avec je l’espère des curieux qui me liront pour la première fois! Merci beaucoup de votre ouverture, c’est précieux pour moi.

Coups de coeur de Flo spécial LGBT

Cinéma

Le film Carol de Todd Haynes sorti en 2015, raconte l’histoire d’une jeune photographe qui développe une relation intime avec une femme plus âgée. Avec Cate Blanchett ainsi que Rooney Mara en tête d’affiche, je crois que c’est une assez bonne raison d’aller voir le film! | Bande annonce

Livre

Dans le même esprit, le livre The Price of Salt écrit par Claire Morgan est l’oeuvre originale qui a inspiré le film Carol. Plutôt avant-gardiste pour l’époque, il fut publié en 1952.

Netflix

Alors si vous êtes du genre science fiction, je vous conseille Sense 8 et Orphan Black. Ces séries font d’ailleurs partie de mes incontournables! Sinon, d’un côté un peu plus réaliste avec une touche de comédie Orange is The New Black fait l’unanimité, ainsi qu’une série qui date un peu mais qui a très bien vieilli, Skins.

Catégories : Famille
20 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Christine Racine dit :

    J’ai vu sur votre page FB que le Premier Ministre vous a félicité pour cet article, ce n’est pas rien! Bravo Florence, c’est le genre d’affirmation qui donnera confiance aux autres jeunes et moins jeunes qui ne sont pas bien dans leur peau. Comme dit M. Trudeau, cela l’orientation sexuelle est un droit fondamental. Bravo à Véro d’accepter l’on puisse lire ce type de propos. Encore Bravo Florence!

  2. Yvette et Yves dit :

    Flo, tu as toute notre admiration, ça prend du courage de le dire.

  3. Yvette et Yves dit :

    Flo, tu as toute notre admiration, ça prend du courage,de l’audace. Donne toi le temps.

  4. Yvette et Yves dit :

    Tu as toute notre admiration .ça prend du courage,de l’audace. Donne toi le temps.

  5. Roxanne Jodoin dit :

    Salut Flo ,bon et bien effectivement je te lis pour la première fois ,moi j’ai fait mon coming-out à l’âge de douze ans ,ma mère m’a dit qu’elle ne s’en doutait pas (bon je n’ai jamais compris pourquoi elle m’a dit ça) ,Mais qu’elle m’aimerait comme je suis aussi longtemps qu’elle sera en vie. Mais ce que je n’ai jamais compris ,sachant que j’aime les deux sexes ,justement ça m’est arrivée une fois qu’à l’école des adultes ,on me dis :  »Tu n’est pas bi ,ce n’est que des trippes…. Moi:  »Euh…. allô ….. à ce que je sache je me connais ,ma définition à moi c’est que j’aime autant les hommes ,que je peux aimée les femmes ,en autant que je suis heureuse avec la personne . » Et certaines de mes amies me disaient:  »ah bin c’est drôle que tu me dise ça ,moi aussi je le suis! » Mais ,bon ,bref , j’espère que ton blogue va inspirer d’autre personnes et déclarer qui ils se sentent bien dans leur peau ,qu’ils n’aient pas peur du jugement des autres ,toutes mes félicitations! Grosse bise . xx

  6. Linda Giroux dit :

    Bravo Flo. Ça prends beaucoup de courage pour s’ouvrir comme tu le fais. Et non tu n’est pas différente, tu me semble une personne bien dans sa peau et très équilibrée.Je suis certaine que tu fais beaucoup de bien à d’autre jeunes filles. Sois heureuse c’est tout ce qui compte dans la vie! ?

  7. Catherine dit :

    Florence bravo et merci!!!

  8. Fernand Bujold dit :

    Continues d’ètre toi même C’est comme cà qu’on t’aime…gros bisous
    Victoire et

  9. Julia Boucher dit :

    Très courageux ton article Florence. Plusieurs jeunes et moins jeunes seront touchés par ton honnêteté et ta simplicité. Bravo!

    JB

  10. Simon Lemaire dit :

    Votre article me touche vraiment mademoiselle. Bravo!

  11. Christine Morency dit :

    Tu es magnifique Florence parce que tu es toi et que tu es vraie. Toujours aussi rafraîchissant de te lire!! ??

  12. Anonyme dit :

    Je te connais quand même et voir que tu t’accepte autant m’aide beaucoup avec mes conflicts internes. Alors j’aimerais fortement te remercier Florence pour montrer que la sexualité est minime et qu’elle ne change rien la personne. J’aimerais te remercier pour ton courage et pour sensibiliser les gens à une cause qui me touche personnellement,Merci Florence et à la communauté LGBTQA pour avoir le courage que je n’ai pas !

  13. Sylvie dit :

    Wow je fais partie des personnes qui te lisent pour la première fois. Ça m a fait du bien de voir que c est possible d être vrai merci à toi xxx

  14. diane moreau dit :

    Bravo Flo , et tu as bien fait .Soit heureuse.

  15. Lise moffet dit :

    Salut bravo il faut être fière de dire et écrire ses opinions être franche avec soi même c important pour tout le monde
    Continue ton beau travail

  16. Lyne Marchand dit :

    Bravo Flo 🙂 Tu semble bien a l’aise dans ta peau et c’est très bien ainsi 🙂
    Je te souhaite une très belle vie 🙂 xxx

  17. Emmanuelle Tremblay dit :

    Bravo à toi Belle Flo !

    Tu es un bel exemple pour les jeunes filles ! L’important c’est d’être heureuse, et toi tu l’es !
    Je suis certaine que tu as fait du bien à plein de jeunes comme toi ! Tu m’as fait un immense bien à moi aussi, même si j’aurai 40 ans en juin !!!

    Bravo ! Bonne continuité ! Emmanuelle Tremblay

  18. La Claudine dit :

    Love has no labels !

  19. Suzanne Turcotte dit :

    Bravo Flo !

    J’ai des amis gais et je sais que ce n’est pas toujours facile de dire aux autres que nous sommes différents.
    Continue d’être ce que tu es et ne change surtout pas.

    xxx

  20. Valérie Bujold dit :

    On t’aime comme tu es. Tes choix sont les tiens et non ceux des autres. Tu n’es pas différente, tu es Florence : une jeune femme formidable , talentueuse et heureuse. Ton billet est courageux et en même temps, si vrai. Je suis certaine que plusieurs se sentiront bien en lisant ton billet puisqu’il transpire de joie et de vérité.

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine