4 gestes verts pour prendre soin de l’environnement

05 Fév 2018 par Cécile Gladel
Catégories : Maison

Des idées chouettes pour prendre soin de notre planète.

Démaquillage sans gaspillage

Les tampons démaquillants réutilisables de Öko Créations sont doux, lavables, pratiques,  et surtout, économiques. C’est dans leur atelier de Laval que les sœurs Marie-Noël et Mélanie Beetz les fabriquent avec du chanvre (55 %) et du coton bio (45 %). Cultivé sans pesticide, le chanvre possède des propriétés antibactériennes et il est beaucoup plus absorbant que le coton. Côté entretien, on place les tampons dans un sac en maille et on les lave avec le reste du linge, dans la lessiveuse. On les fait ensuite sécher sur la corde ou dans la sécheuse, à cycle délicat.
okocreations.ca
, 13 $ pour 8 tampons.

Au compte-goutte

Les nouveaux gels douche hyper-concentrés d’Yves Rocher permettent d’en utiliser quatre fois moins. Aucun risque de gaspillage avec leur valve qui ne distribue que la goutte nécessaire pour se laver de la tête aux pieds… sans compter que les bouteilles sont faites à 25 % de plastique recyclé! Offerts en trois parfums gourmands: Olive petit grain, Mangue coriandre, et Vanille bourbon.
yvesrocher.ca, 8 $ ch.

Au chaud grâce aux alpagas québécois

Pour se garder au chaud tout l’hiver, les cache-cols et tuques des Alpagas de Camily sont incomparables. La fibre d’alpaga est jusqu’à sept fois plus chaude que la laine de mouton. En plus de conserver la chaleur du corps, la matière est douce, hypoallergénique et non irritante pour la peau. Ces jolis accessoires sont fabriqués au Québec, à Saint-Félix-de-Kingsey, avec la fibre des 10 alpagas que Jocelyne Desjardins et Benoit Morin élèvent avec amour. D’autres produits équitables sont aussi offerts sur leur site.
alpagasdecamily.com/boutique, de 55 $ à 80 $.

Zéro déchet, zéro problème!

On rêve toutes de réduire nos déchets, mais on ne sait pas toujours comment procéder. La carte interactive de Circuit Zéro Déchet, de même que son répertoire en ligne, permettent de trouver des commerces partout au Québec où on peut faire nos courses sans emballage superflu et avec nos propres contenants. Chacun de ces magasins doit répondre à des critères précis, comme fournir des denrées en vrac ou accommoder les clients avec des produits en gros. Psitt! Les commerces sont identifiés par un collant apposé à l’entrée. Autre truc: on n’hésite pas à demander à notre épicier habituel (non répertorié) d’utiliser nos propres contenants. La plupart sont d’accord! circuitzerodechet.com

Lire aussi:
8 idées pour un Noël sans achats ni déchets… ou presque!

Photo by Jeff King on Unsplash

Catégories : Maison
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine