Julie St-Pierre et Abeille Gélinas : deux DJ, une même passion

29 Mar 2018 par Laurie Dupont
Catégories : Mode

Abeille Gélinas et Julie St-Pierre ont bien plus de choses en commun qu'on pourrait le penser. En plus d'être toutes deux de jeunes mamans branchées et hyper occupées, elles se passionnent pour le même métier, celui de DJ.

PRÉSENTÉ PAR

JULIE ST-PIERRE

Comment es-tu devenue DJ?
Il y a une dizaine d’années, je sortais régulièrement dans un bar rock. À la fermeture, en fin de soirée, je m’occupais de la musique pour le after hours. Je faisais surtout tourner des chansons populaires, que j’aimais et que j’écoutais, plutôt que du rock. Ç’a donné l’idée au propriétaire du bar de m’offrir d’être DJ les jeudis pour des soirées de musique plus commerciale. J’y ai pris goût. Je me suis toujours dit que plus j’avais de cordes à mon arc, plus j’allais travailler. C’était une autre belle façon de gagner des sous quand j’aurais moins de contrats en radio et en télé.

Une de mes grandes insécurités dans la vie, ç’a toujours été de manquer de travail. Et cette «autre corde à mon arc» a un peu atténué cette crainte. Ce rôle-là est venu compléter mon profil professionnel

Comment le fait d’être maman a-t-il changé ton emploi du temps?
Ça n’a pas changé grand-chose, parce que je travaille surtout dans des événements corporatifs le jour ou durant les 5 à 7. Il est très rare que je finisse de travailler à trois heures du matin. Je n’ai donc jamais trouvé difficile de continuer à gérer ce volet de ma carrière. Quand on veut, on peut… et on s’organise! Il faut dire que j’ai un chum, des parents et des beaux-parents très présents. Je suis consciente d’être privilégiée. Pour moi, tout ça se conjugue très bien.

As-tu déjà vécu un moment de grâce comme DJ?
Dès ma première expérience, j’ai trouvé ça tripant. Je remplaçais Richard Petit, qui devait être DJ pour un party privé du Canadien de Montréal chez Guy Carbonneau. J’ai adoré ça! Et il y a bien sûr aussi le party après chaque gala Artis: les organisateurs me rappellent depuis 10 ans, alors je présume que je dois faire quelque chose de bon. Moi qui suis toujours dans le doute, ça me rassure un peu.

Julie anime Rouge au travail chaque matin, du lundi au vendredi, à la station Rouge 107,3.

Pour reproduire le look de Julie: Chandail avec poignets contrastants, short et boucles d’oreilles, Joe Fresh (24 $, 29 $ et 10 $).

ABEILLE GÉLINAS

Parle-nous de ton métier, Abeille.
Je suis DJ depuis maintenant huit ans. À une certaine époque, je me suis cherchée un peu. Je me visualisais en tant que DJ dans un événement, à m’amuser et à éveiller les sens des gens en contrôlant l’ambiance grâce à mes choix musicaux, mais je ne savais pas trop par où commencer pour y arriver. Pendant un mois, j’ai loué de l’équipement que j’ai installé sur mon îlot

de cuisine, et je me suis pratiquée sans relâche. Techniquement, je n’étais pas au top dans mes débuts, mais j’ai quand même débuté dans le métier en travaillant dans de gros clubs de Montréal, parce que j’avais déjà des amis dans l’industrie. Ç’a pris un bout de temps, mais là, je peux humblement dire que je suis une bonne DJ.

Quand tu es devenue maman, est-ce que ç’a changé quelque chose dans tes activités professionnelles?
Je suis plus sage: plutôt que de prendre trois verres, je n’en bois qu’un! (rires) J’essaie de choisir les projets qui en valent la peine et j’apprends tranquillement à dire non. C’est éprouvant de dealer avec la culpabilité, mais je pense que toutes les mamans qui travaillent la ressentent un jour ou l’autre. Cela dit, durant la semaine, il m’arrive d’être dans le rush trois jours, puis de passer deux jours plus relax en étant à 100 % avec mon fils Zayne. Et grâce à Na’eem, un mari et un papa extraordinaire, tout ça est tellement plus facile!

Quel a été ton contrat le plus excitant?
Chaque fois que je travaille comme DJ, je n’en reviens toujours pas qu’on me paie pour ça. La Fête du Canada, oui, c’était gros, mais je ne juge pas la réussite d’un événement en fonction du nombre de personnes qui y assistent. Quand les gens dansent et qu’on ne fait qu’un, peu m’importe qu’on soit 150 ou des milliers de personnes.

Abeille anime l’émission Beatmix, les vendredis et samedis soirs, à la station The Beat 92,5.

cPour reproduire le look d’Abeille : Chemise, pantalon à rayures, sandales à talons hauts et boucles d’oreilles, Joe Fresh (34 $, 29 $, 39 $ et 8 $).

Photos: Maude Arsenault 
Stylisme: Mélanie Brisson

Magasinez plus bas notre sélection d’items chez Joe Fresh!

Catégories : Mode
3 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Anne Delisle dit :

    Bonjour, j’aimerais savoir à quel endroit acheter les chaussures dorées de Julie. Merci à l’avance pour votre réponse.

  2. Anne Delisle dit :

    Bonjour, j’aimerais savoir où trouver les chaussures dorées que porte Julie. Merci d’avance. J’adore Véro.

Ajouter un commentaire
Magazine vero automne

Magazine Véro

S'abonner au magazine