Dans les lunettes de Coeur de pirate

01 Déc 2017 par Marie-Claude Marsolais
Catégories : Mode

On a profité du lancement de la collection de lunettes Cœur de pirate X BonLook, pour poser cinq questions à l'auteure-compositrice-interprète.

 

Quand tu regardes en arrière…

…qu’est-ce qui te rend le plus fière?

«D’être encore là depuis dix ans. Ça me rend extrêmement fière. J’ai travaillé très fort, mais j’ai été très chanceuse aussi. Je suis entourée d’une équipe magnifique et j’en suis aussi très fière.»

…de quoi es-tu le plus nostalgique?

«Il y a des moments de concert que j’aimerais revivre. Je pense entre autres au spectacle que j’ai donné sur les Plaines d’Abraham  au Festival d’été de Québec en 2016. L’ambiance, la foule nombreuse, c’était extraordinaire!»

Si tu regardes vers l’avant, qu’est-ce que tu vois?

«Je veux continuer à faire de la musique, mais pas que du Cœur de pirate. J’aimerais écrire pour d’autres gens. J’ai aussi envie de faire des projets qui ne touchent pas nécessairement à la musique. D’ailleurs, c’est ce que je fais avec l’émission Nouvelle Star en France, à laquelle je participe et bien entendu, cette collaboration avec Bon Look.»

Qu’est-ce que Cœur de pirate voit que Béatrice Martin ne voit pas?

«Béatrice voit ses insécurités et ses peurs. Parfois, j’aimerais bien avoir la confiance en soi que possède Coeur de pirate sur scène!»

Vois-tu la vie avec des lunettes roses?

«Oui, je dirais que mes lunettes sont plutôt roses. J’ai un humour très sombre et je suis cynique, mais j’aime voir le bon dans tout le monde.»

À voir: Toutes les photos de la collection Cœur de pirate X BonLook, en vente dès le 5 décembre dans les magasins BonLook et sur bonlook.com.

Catégories : Mode
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine