Nos stars et leurs stylistes: Véronique Cloutier et Chanelle Riopel

05 Fév 2018 par Laurie Dupont
Catégories : Mode

Véronique Cloutier et Chanelle Riopel nous parlent de leur relation privilégiée!

Qu’est-ce qui fait que ça fonctionne aussi bien entre vous deux?

Chanelle: «On a les mêmes goûts, et on a aussi une attitude qui se ressemble dans la vie. Véro et moi, on ne laisse pas entrer beaucoup de gens dans notre bulle, parce qu’après, on tombe dans une zone de confiance absolue…»

Véro: «Mais il faut que ça arrive un jour ou l’autre, parce qu’une styliste est littéralement dans ta bulle quand elle travaille. Chanelle me voit m’habiller et me déshabiller, c’est vraiment une relation sans filtre. C’est sûr que j’ai confiance en ses goûts, mais il faut aussi qu’elle comprenne comment me mettre en valeur, et c’est ce qu’elle réussit à faire. Elle pense toujours à mon confort avant tout; le fait que je sois bien et que j’assume les vêtements que je porte passe en premier.»

Chanelle: «Parce que oui, j’adore la mode, mais je ne vais pas partir en guerre pour une paire de jean. Il ne faut pas virer fou, je travaille dans la guenille. Véro n’a pas le goût de porter tel morceau aujourd’hui? So what? On va trouver autre chose. Cela dit, j’ai aussi dû m’adapter. Des fois, je propose des trucs qui, pour moi, sont super normaux et, aussitôt, Véro me prévient que ça ne fonctionnera pas.»

Véro: «Dès que j’essaie un vêtement plus audacieux, j’entends les commentaires des gens dans ma tête. Parfois, honnêtement, je m’en fous! Je fonce parce que j’aime vraiment ça. Mais les fois où je m’empêche de porter telle ou telle tenue, c’est probablement parce que je l’assume pas à 100 % moi-même. Les commentaires des autres ne te dérangent pas quand tu assumes complètement quelque chose.»

Chanelle: «Comme styliste, mon but – qui ne sera peut-être jamais atteint –, c’est que Véro porte ce qu’elle a vraiment envie de porter. Point.»

Parmi les looks que vous avez créés ensemble, quels sont vos trois préférés?

Véro et Chanelle: «La combinaison Ralph Lauren choisie pour la première de Votre beau programme, la robe avec une épaule dénudée Elizabeth and James portée au Gala les Olivier en 2016, et la robe blanche Jovani portée au dernier Gale des Gémeaux

Chanelle, donnes-tu des conseils de style à Véro dans la vie de tous les jours?

Chanelle: «Oui! Parce que même si c’est le fun qu’elle soit glam pour ses apparitions à la télé et dans les galas, il faut aussi qu’elle aime son look au quotidien. Par exemple, j’envoie souvent des photos de vêtements à Véro et elle me demande de les lui acheter.»

Véro: «Il m’arrive aussi d’être dans une boutique et de lui envoyer une photo de ce que je vois, et ensuite, c’est elle qui décide si c’est oui ou si c’est non. Moi, je trouve ça bien pratique!» (rires)

Chanelle, y a-t-il des vêtements ou des accessoires que tu as hâte de faire porter à Véro?

Chanelle: «Quand j’ai commencé à habiller Véro, j’avais éliminé les imprimés, les paillettes, tout ce qui était trop clinquant. Disons que j’étais assez prudente. Puis, on a tranquillement commencé à intégrer un peu plus de couleurs, avec la tendance du color blocking, et ça me plaît.»

Véro, comment décrirais-tu le style de Chanelle?

Véro: «Elle porte souvent du noir, du crème. Chanelle, c’est la classe et l’élégance, mais toujours avec un petit côté edgy

Photo: Pierre Manning
Stylisme: Chanelle Riopel (Very Much)

Lire aussi:
Nos stars et leurs stylistes: Maripier Morin et Patrick Vimbor
Nos stars et leurs stylistes: Pénélope McQuade et Olivia Leblanc

Pour d’autres articles, rendez-vous dans le magazine VÉRO d’hiver en kiosque.

Cliquez ici pour vous abonner.

Catégories : Mode
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine