Nos stars et leurs stylistes: Pénélope McQuade et Olivia Leblanc

26 Jan 2018 par Joanie Pietracupa
Catégories : Mode

Pénélope McQuade et Olivia Leblanc nous parlent de leur relation privilégiée!

Comment décrirez-vous votre relation?

Pénélope: «Quand on s’est rencontrées sur le plateau de tournage de Star Système, j’avais déjà 33 ou 34 ans, et un style fort, très présent… mais pas nécessairement réussi! Pour elle, c’était touchy de commencer à collaborer avec moi. Il fallait qu’elle m’emmène quelque part, mais de façon très diplomate. Heureusement, j’étais très réceptive, parce que je n’aime pas vraiment magasiner. Je ne prends pas beaucoup de plaisir à cet aspect-là de ma vie. Je suis presque toujours en jean et en espadrilles, sans maquillage. Dès que j’ai aperçu Olivia la première fois, je l’ai trouvée belle et créative. Ça m’a beaucoup mise en confiance pour la relation qu’on allait développer. Ce qui est le fun, c’est qu’avec les divers mandats que j’ai eus à travers les années, on a pu explorer différents styles: glam pour Star Système, confortable pour Salut, bonjour!, des looks de soirée pour Juste pour rire en direct, plus éclatés pour Les échangistes… C’est drôle, car depuis quelques saisons, il y a des spectateurs qui me disent: “Cette année, tes looks sont vraiment too much, je préférais ceux de l’année dernière!”, sauf qu’ils me disaient exactement la même chose l’année précédente. On réussit toujours à pousser la note de l’extravagance un peu plus loin. Heureusement, les commentaires sur mes tenues, mes cheveux et mon maquillage ne m’affectent pas vraiment.»

Qu’est-ce qui fait que votre relation fonctionne aussi bien?

Olivia: «On s’admire dans ce qu’on fait au travail. On a de l’écoute pour l’autre. Et on ne stagne pas dans une période non plus. Pénélope tripe sur la musique, l’esthétisme et l’art, comme moi. Comme on gravite toutes les deux là-dedans, on évolue ensemble et au même rythme. On s’autostimule, on se renvoie la balle.»

Comment décririez-vous le style de Pénélope?

Pénélope: «Mes vêtements doivent être portables, avoir des structures assez simples à comprendre et à porter. J’ai un style assez architectural, plein de volumes, de coupes, de lignes et de textures, très décomplexé, graphique et androgyne; ma silhouette adolescente – je n’ai pas beaucoup de courbes – me permet de jouer avec ce genre-là. Au quotidien, j’ai une approche plutôt less is more. Je peux me permettre de porter des vêtements très courts sans que ça fasse trop sexy, vu mon physique un peu androgyne. J’aime beaucoup porter des tenues éclatées et pleines d’humour pour Les échangistes. Les vêtements que je choisis reflètent mon mode de communication; je suis une animatrice amusante, décontractée, un brin baveuse. Dès qu’on m’aperçoit, on sait quel genre d’intervieweuse je suis.»

Olivia: «Dans la vie de tous les jours, son style personnel est plutôt minimaliste, avec une touche masculine. Elle aime porter des sneakers, des bottes, des trucs très “groundés”. Elle n’aime pas le flafla. Son style en tant qu’animatrice, par contre, est beaucoup plus extravagant. On aime s’amuser avec ses looks, oser des vêtements hors-normes, avec un petit côté ludique. On ne se prend pas au sérieux. On aime aussi beaucoup le high & low, c’est-à-dire associer des créations de designer avec des marques à petit prix.»

Comment décidez-vous du look de Pénélope pour un événement tapis rouge?

Olivia: «Ça part parfois d’un coup de cœur, d’une création de designer québécois (on aime beaucoup travailler avec les gens d’ici!), d’un look aperçu dans un défilé de mode… Ça part même souvent de sa coupe de cheveux, vu qu’elle change souvent de tête.»

Quel est votre look préféré parmi ceux que vous avez créés ensemble?

Olivia: «Chaque été, aux Échangistes, je trouve qu’on se surpasse. Il y a toujours un ou deux looks qui nous font triper. Une tenue qui revient souvent dans nos conversations, c’est la robe Gucci que Holt Renfrew nous avait prêtée pour l’animation du tapis rouge au Gala Artis, il y a environ 7 ans.»

Pénélope: «J’aime beaucoup les mélanges de motifs et de couleurs qui ne vont pas ensemble de prime abord. Sinon, la robe Gucci rose dont Olivia parle a été assez mémorable pour moi. Très courte, avec une structure carrée et un dos complètement ouvert: elle détonnait sur le tapis rouge, à l’époque.»

Où dénichez-vous les tenues chouchous de Pénélope, ces temps-ci?

Olivia: «Au quotidien, Pénélope aime beaucoup les magasins COS et Aritzia, ainsi que la boutique Les Étoffes, sur le boulevard Saint-Laurent, à Montréal. Pour l’émission, on préfère les marques Topshop, Zara, H&M, Forever 21 et L’Intervalle. Pour les tapis rouges, on magasine surtout sur le site Shopbop et à La Baie d’Hudson, au centre-ville de Montréal.»

Photo: Pierre Manning
Stylisme: Olivia Leblanc

Lire aussi:
Nos stars et leurs stylistes: Maripier Morin et Patrick Vimbor

Découvrez notre reportage complet sur les stars et leurs stylistes (photos et entrevues) dans le magazine VÉRO d’hiver, spécial cocooning, en kiosque!

Cliquez ici pour vous abonner.

Catégories : Mode
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine