Le mot de Louis: La dureté du mental

30 Avr 2018 par Louis Morissette
Catégories : Oser être soi

Louis Morissette, n'est PAS VIEUX. Même si ça fait 40 ans qu'il joue au hockey.

J’ai récemment joué un match de hockey avec une connaissance de longue date. Alors qu’on s’apprêtait à faire la mise en jeu, il m’a regardé et m’a dit: «Louis, la dernière fois que t’as été mon joueur de centre, c’était au Centre Marcel-Dionne, à Drummondville, y a 40 ans.» J’ai failli faire une crise cardiaque sur-le-champ. J’ai eu l’impression qu’il parlait de quelqu’un d’autre. Ça fait pas 40 ans que je joue au hockey? Après une savante soustraction, je confirme. Je joue au hockey depuis quatre décennies. Encore plus enrageant de constater que mon lancer est aussi mauvais.

Suis-je vieux? Non, je ne suis pas vieux. Je suis ami avec Martin depuis 35 ans et avec Hugo depuis 30 ans, mon frère d’armes Stéphane est entré dans ma vie il y a 27 ans… mais, je répète, JE NE SUIS PAS VIEUX! Nos meilleures anecdotes incluent un téléphone fixe et une voiture qui carburait à l’essence avec plomb, mais NOUS NE SOMMES PAS VIEUX! Parce qu’un vieux, ben… c’est vieux.

Je ne suis pas vieux. Certes, les années s’additionnent vite. Et je fais certains constats. Par exemple, je me suis toujours demandé qui était assez mal organisé pour devoir s’acheter des lunettes à la pharmacie. Je fais maintenant partie du groupe des gens trop orgueilleux pour aller se faire dire par un optométriste: «T’es vieux, ça te prend des lunettes de lecture.» Je vais donc les acheter en douce, honteux comme si j’achetais des condoms, pis je les glisse dans ma poche de manteau. Le pire, c’est que je les utilise à peine. Au grand plaisir de mes enfants qui me montrent leurs publications sur Instagram à trois pouces du nez, juste pour me voir reculer l’appareil au bout de mes bras, la baboune vers le bas, comme si le fait d’abaisser mes lèvres m’aidait à lire.

À lire aussi:

On écoute trop les enfants
Oser faire… mon mea culpa

Je ne suis pas vieux. Certes, je ne peux plus souper après 21 h, autrement mon foie me réveille à 2 h 30 pour me niaiser. Mon plaisir qui consistait en «steak et vin» est devenu «steak, vin et Nexium- préférablement-pris-trois-heures-avant- de-manger-pour-bien-digérer». Et deux Tylenol-avant-de-faire-dodo-pour-être- moins-magané.

Je ne suis pas vieux. Certes, je commence à échapper des remarques du genre «C’est qui ce chanteur-là?» ou «C’est ben plate, c’te toune-là!», mais ce n’est pas que je sois décalé par rapport à la génération actuelle, c’est que je connais la musique et que je suis sélectif. C’est pas parce que durant un immense party du Super Bowl, alors que la foule semble perdre connaissance en voyant arriver le DJ Marshmello et que moi, je n’ai aucune idée de qui est ce «Marshmello-de- musique-plate-que-j’ai-donc-hâte-au- retour-de-la-guitare-dans-la-musique» que je suis déconnecté. Ses 745 millions de visionnements sur YouTube hurlent que je suis vieux, mais je fais la sourde oreille.

Je ne suis pas vieux. Certes, j’ai pu mentionner des choses comme «dans mon temps» une fois ou deux, mais c’était par souci de précision et non par nostalgie. Parce qu’être vieux, c’est d’abord dans la tête. J’essaie de comprendre mes enfants, leurs réflexes, leur humour, leur vision de la société. Je vais donc ajouter Marshmello dans mon IPhone même si je sauterai toujours par-dessus sa musique pour écouter Sunglasses at Night. Mais je suis encore DANS la parade. Je suis la voiture à essence qui tire de la patte, mais je suis dans la parade quand même.

Je ne suis pas vieux, mais la vie m’envoie des signes. La maladie se pointe le nez dans ma famille et s’amuse tristement avec des gens que j’aime. Et ça, ça me rentre dedans. Néanmoins, je repousse toujours les bilans de santé. Parce que je suis «trop jeune» pour ça. C’est ridicule, mais il y a une réalité que je refuse de voir. Dans ma tête, j’ai et j’aurai toujours 25 ans. Je veux continuer à jouer au hockey et au tennis. Même si j’ai subi trois opérations à l’épaule et une dizaine de dislocations, je n’arrêterai pas. Mon corps me parle, mais je ne l’écouterai pas. Je veux contrôler mon corps et décider de ma vie. Si je l’écoute et que je cède devant les courbatures et les entorses, j’ai peur que ce soit le début de la fin. Tant que je me bats, je ralentis mon vieillissement. Tant que j’y crois, ça se peut.

Répétez un mensonge 1000 fois et il deviendra une vérité. JE NE SUIS PAS VIEUX.

Ce billet est paru dans le magazine VÉRO printemps en kiosque!

Lire les autres billets de Louis Morissette:
Donner… un sens à la vie
Le grinch
L’arroseur arrosé

Catégories : Oser être soi
12 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Hervé dit :

    Je ne suis pas vieux, j’ai 56 ans. Ma mère a 86 ans et elle dit qu’ n’est pas vieille.
    Je pratique les arts martiaux, la course à pied, le yoga et différent autres sports à l’occasion.
    Le mot vieux est un bien triste mot.
    Un jeune homme de 92 ans a dit ceci: si l’age n’exIstait pas, nous ferions quoi ?
    Toutes est une question d’attitude face à la vie.
    Bonne journée ⛩🍷

  2. Claire Beaulieu dit :

    J’ai adoré te lire et ça m’a fait du bien. Je viens d’avoir 60 ans et malgré que tout le monde me disent que je suis loin de le paraître, ça me prend aussi mes Tylenols avant de me coucher. Oh que ouiiii❗️Profitons du moment present car il passe vite aussi😉

  3. Ginette Vincent dit :

    J’ai eu 55 ans en mai dernier. L’âge n’a pas d’importance, c’est ce que nous faisons de notre vie. Profitez de chaque moment, vivre à fond le présent car nous ne connaissons pas le futur et mettons le passé de côté car nous ne pouvons rien changé. Chaque âge a ses avantages. Je suis maintenant Mamie et pour rien au monde je ne reviendrais en arrière. Il ne reste qu’à espérer que je conserve la santé encore pour plusieurs années .

  4. marcelle dufour dit :

    vraiment un beau texte.. notre réalité les gens dans la cinquantaine… nous sommes pas vieux.. mais notre corps nous parle.. Profitons de tous les bons moments

  5. Louise Dorais dit :

    Les vrais vieux, les autres, pas nous !

  6. Line Desjardins dit :

    Je suis dans mon salon et je reprend mon Magasine Vero et…..J adore lire M. Morissette depuis que je suis abonné. Bravo je vous appreci
    beaucoup. Vous avez tout compris Merci pour Le dernier mot. Un gros câlin vous le mérité bien M.Morissette xo

  7. Carole Gamache dit :

    Excellent billet de Louis. Quand tous le monde te dis ton mari y fait pas son âge mais que te le dis jamais à toi ça fait mal. Mais aujourd’hui au travail on m’a dit tu as peut-être 50 ans mais maudit que tu es une belle femme. Je dois m’en souvenir de celle-là. Alors Louis OUI on n’est pas vieux !!!!!!!!!!!!!

  8. Suzon dit :

    Louis Louis Louis

    Nous ne sommes pas vieux, nous avons seulement changés nos habitudes parce que nous avons compris enfin ce qu’il fallait faire pour rester jeunes 🙂

    Ciao le jeune !

  9. Marthe Tetreault dit :

    C’est seulement le corps qui vieillit,la tête et le cœur ont l’âge que l’on veut. J’ai 71 ans,beaucoup d’arthrose, mon corps est vieux mais pas ma personne. Il faut juste lâcher prise et ne pas essayer de contrôler l’incontrôlable. Bonne journée Louis.

  10. Louise dit :

    Voilà,

    À 63 ans, je suis toujours une petite fille…..

    Louise💃

  11. Hélène Laperriere dit :

    Je me suis mis à la course à 56 ans et mes 4 enfants ont peur que je fasse une crise cardiaque. Alors je te comprends tellement. Je n’écoute pas mes douleurs au coeur, poumon, pieds,genoux. Je cours et ca me rend heureuse. On est pas vieux, on vit, yes

  12. Bernadette Fortin dit :

    Bonjour Louis,

    Tu as raison, tu n’es pas vieux et tu ne seras jamais vieux, car être vieux, c’est se croire, se penser vieux …..

    Je te confirme que j’aime vos écrits, toi, Véronique et `Ève Déziel.

    Je suis abonnée au Magazine depuis son lancement pour vos 3 éditoriaux et j’ai abonné ma charmante coiffeuse, ma fille Mireille et ma petite fille Marie-Pier.

    Toujours heureuse de vous lire …..

    Continuez d’enjoliver ma vie xxxx

    Bernadette

    Bernadette Fortin Bouchard

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine