Le mot de Louis: Oser se regarder dans le miroir

12 Sep 2018 par Louis Morissette
Catégories : Oser être soi

Louis Morissette nous confie ce que signifie pour lui l'expression «Oser être soi».

Le magazine VÉRO fête ses cinq ans. En septembre 2013, Véronique Cloutier osait mettre en marché un magazine qui allait porter son nom, avoir sa belle face sur la page couverture et être le reflet de ses intérêts et de ses valeurs. Il allait également faire place à une plus grande diversité corporelle et philosophique, un principe fondamental pour ma femme. En décidant d’entrer en compétition avec  des magazines auxquels elle avait généreusement collaboré dans le passé, elle osait tourner le dos aux autres groupes médiatiques qui allaient conséquemment couper les ponts avec elle et éviter de faire la promotion de ses projets professionnels. C’était dommage, mais prévisible et justifiable. C’était surtout le prix à payer pour OSER aller au bout de ses idées et de son ambition, un mot maudit au Québec. Véro a donc lancé VÉRO en s’écoutant et en se faisant confiance.

Derrière cette tranche de vie réside ma signification préférée de l’expression «oser être soi». Parce qu’il y a bien des façons d’interpréter ce slogan. Pour moi, oser être soi devrait d’abord et avant tout être une philosophie qu’on applique à soi-même, à sa propre vie. C’est décider de faire les choses en accord avec nos désirs, nos principes, et l’avenir que nous désirons. Ça devrait être un moteur pour les gens qui se sentent inconfortables dans leur emploi, dans une relation humaine, ou qui refoulent une furieuse envie de se consacrer à une passion. Parce que, contrairement à ce qu’on pourrait croire, ce n’est pas toujours si simple de s’écouter.

À lire aussi:

Souper de gars: confidences de vacances

On écoute trop les enfants

À l’opposé, certains interprètent l’expression «oser être soi» comme un joker leur donnant la permission de tout dire.

– J’ai le droit de te dire tout ce que je pense de toi, JE M’ASSUME. MOI, CHU COMME ÇA!

Ouin… Je veux bien, mais parfois, je trouve qu’on étire l’élastique de l’affirmation de soi. Être à l’écoute de ses désirs ne signifie pas ne plus avoir de filtre. Si la personne t’a maltraité, abusé, manqué de respect… GO! Vide ton sac et regarde en avant. Parce que cette mise à niveau te permettra de repartir sur de nouvelles bases. Cela dit, oser être soi ne signifie pas être la police de la vie.

– J’y ai dit, moi, que son mari n’était pas fiable!

– J’y ai dit, moi, que si y gardait jamais ses jobs, c’est parce qu’y est paresseux comme son père!

– J’y ai dit, moi, que son fils chantait mal!

– J’y ai écrit, moi, que son émission est plate pis que ses cheveux sont laittes… J’ai OSÉ ÊTRE MOI.

Non, t’as rien osé. Donne ton opinion à ton enfant, à ton collègue, à ta famille si elle est sollicitée ou si la personne en question brime ta liberté. Sinon… t’es juste désagréable. Mais je comprends comment le concept peut glisser de l’introspection jusqu’au vomissement sur l’autre. Parce que l’introspection fait peur. L’autoanalyse apporte son lot d’étapes plates, comme avouer qu’on s’est trompé, qu’on a fait des mauvais choix de carrière ou d’amoureux, qu’on s’est souvent menti pendant des années, contredire ce qu’on a affirmé ou caché pendant beaucoup trop longtemps. Oser être soi implique bien souvent de faire la paix avec son passé, d’accepter qui nous sommes et de créer des remous autour de soi. Oser se regarder dans le miroir est beaucoup plus complexe que de régler les problèmes des autres.

Oser être soi est également confrontant pour les gens de notre entourage. Comme le plaisir de l’un est de voir l’autre se casser le cou, son bonheur est également irritant, son courage est dérangeant. Il amène bien souvent nos proches à se questionner:

– Est-ce que j’aime ma vie? Pourrais-je m’assumer comme elle (ou lui)?

– Est-ce que j’ai les couilles pour me mettre en danger en quittant mon emploi ou mon conjoint?

– Pourquoi est-ce que je tolère une situation qui me rend malheureux quand mon frère, mon collègue ou mon ami a le courage de s’affirmer?

Alors osez donc être vous-mêmes et laissez les autres vivre leur vie. Gérer sa propre vie est déjà un travail à temps plein.

Bonne rentrée!

Photo: Andréanne Gauthier

Magazine vero automne

Ce billet est paru dans le magazine VÉRO automne en kiosque présentement.

Abonnez-vous au magazine!

Lire les autres billets de Louis Morissette:

Mettre maman sur pause

La dureté du mental

Donner… un sens à la vie

Catégories : Oser être soi
2 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Stéphanie dit :

    OMG!! en pleine remise en question sur ma situation de couple… en fait ma décision est prise mais après 20 ans de vie commune… c’est difficile de se dire qu’on doit recommencer de zéro. Ton texte Louis me touche profondément… je vais oser être moi! Merci!!

  2. Lacroix dit :

    Trop rare.. Un. Homme. Qui. . m’étonne. Me. Surprend. Et. Attention. J’ai. L’âge de 58 ans. Fac. J’en. Ai tu. Eu. Vu. Connu..des monsieur. Attend. J’vais. Oser. Le. Dire… Bordel. Ca dit. Tu. Vraiement. Au. Passe. Bref. Et.oui. . ce. Fut.. Lloll. Sérieusement. J’adore entendre des. Parole mature. Qui sont. Clair. Bin. Oui. Body ..ta dit que. Ses. Cheveux. Sont. Laittes. Ect ect. Ouan. Ta. Donc. Pas oser. Un. Peu…oser. Dire au gens qu’il est. Stupide en. C oser. Un. Brin d’i. Moin. Moi je pense. Que c’est pas. Ca. Oser. .. Bien. Felication. Louis. .. Tu. Pourras. Te. Venter. D’avoir oser. Encore épater. Une. Vieille. Je. T’adore .. Parce que je. Suis. Rarement. Enchantée par. Des. Paroles

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine