6 gestes qui nous trahissent

Ces gestes qui nous trahissent
09 Juil 2014 par Aline Pinxteren
Catégories : Psycho

Notre langage corporel en dit long sur notre personnalité. Dans son livre Le sexe des gestes (J’ai lu, collection Bien-être), Joseph Messinger, psychologue et spécialiste de la gestuelle, révèle qu’un geste identique chez l’homme et la femme n’a pas forcément le même sens. Interprétation.

Ces gestes qui nous trahissentTendre la joue pour recevoir un baiser social

LUI S’il tend la joue (gauche ou droite) pour recevoir une bise d’une femme qui n’est pas sa compagne, fuyez! C’est un pur macho qui veut faire valoir sa supériorité de mâle.
ELLE Une femme tend instinctivement la joue gauche à un homme (un ami ou un inconnu qu’elle rencontre pour la première fois) qui lui plaît d’entrée de jeu. En revanche, tendre la joue droite est une façon de dresser une barrière.

Marcher bras dessus, bras dessous

LUI S’il nous tient tendrement par le bras, c’est parce qu’il nous aime? Certainement… Mais ça signifie aussi qu’il ne se sent pas en sécurité affectivement. Ouch!
ELLE Quand on s’accroche à son bras, ça n’exprime pas notre besoin d’être rassurée. On marque plutôt clairement notre territoire aux yeux de toutes les trouble-fêtes potentielles: ce mâle nous appartient.

Manger avec les coudes appuyés sur la table

LUI Ce n’est pas un séducteur audacieux. Il lui faudra du temps pour passer à la vitesse supérieure, et à nous, beaucoup de patience…
ELLE Bien qu’on donne l’impression de s’intéresser à lui, on recherche en réalité un confident prêt à nous écouter avec bonheur (bien sûr) durant de longues heures.

Enlacés, une main posée sur les fesses

LUI Sa main à cet endroit très précis de notre anatomie dénote son envie de s’entendre en priorité avec nous au lit. Les sentiments? Il verra plus tard.
ELLE Si notre main se glisse dans la poche arrière de son pantalon, on serait très intéressée par le sexe en général, et en particulier par ce que nous fait le propriétaire de la poche dans l’intimité!

La jambe gauche croisée sur la droite*

LUI S’il adopte cette attitude, ce qu’on a fait ou dit n’a vraiment pas dû lui plaire. Du coup, il s’est fermé, retrouvant la maîtrise complète de ses émotions.
ELLE Ne croisez jamais les jambes de cette façon devant un spécialiste du comportement. Il comprendra tout de suite que vous êtes plus que réceptive à ses tentatives d’approche; c’est l’exact opposé d’un homme dans la même posture.

Les bras et jambe gauches croisés sur les bras et jambe droits*

LUI Au fil de la discussion, on repère qu’il est assis de cette manière? Pourvu que ce ne soit pas pile au moment où on parlait avenir à deux, mariage, bébé ou sentiments: cette attitude défensive traduit le déni total, rien de moins.
ELLE Quoi que l’autre personne soit en train de nous dire, quelle que soit la situation dans laquelle on se trouve, par ce mouvement, on avoue qu’on ne veut plus se battre, juste rendre les armes.

* Chez les gauchers, les croisements de membres sont à inverser pour la même interprétation.

Vous pouvez consulter la version intégrale de cet article dans le premier numéro de Véro magazine, à la page 125, avec le titre « Ces gestes qui nous trahissent ». Le magazine est disponible en kiosque et en version iPad.

 

Catégories : Psycho
6 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Sylvain dit :

    Une autre raison pour dénigrer les méchants hommes et conforter les femmes parfaites dans leurs préjugés? 🙂

  2. Manon dit :

    Je dois dire que j ai vérifié et que c est assez exact !!!

  3. Réjeanne Gauthier dit :

    très interressant j’aimerais en savoir plus !!!!

  4. Jocelyne Larochelle dit :

    Je crois que je acheter le livre…

  5. Lise Paradis dit :

    Distrayant

  6. Marie-France Millette dit :

    Mais c’est vraiment n’importe quoi…. parce qu’un homme tend la joue à une autre femme c’est un macho….. taboire sorter de chez vous pis aller voir le monde…. !!!!
    *** ELLE Si notre main se glisse dans la poche arrière de son pantalon, on serait très intéressée par le sexe en général, et en particulier par ce que nous fait le propriétaire de la poche dans l’intimité! ***
    Mais c’est quoi ça.. c’est vraiment n’importe quoi….

    Désolé mais je suis spécialiste en comportement et ça c’est du n’importe quoi…. j’ai pas besoin de mettre ma mains dans la poche de jeans de mon chum pour  »être axé sur le sexe » …. ou par ce qu’il me fait…
    quand je me croise les bras c’est pas du tout parce que je suis intéressé par l’autre personne…

    **** et ça c’est quoi cette affaire là »…..***
    ELLE Quand on s’accroche à son bras, ça n’exprime pas notre besoin d’être rassurée. On marque plutôt clairement notre territoire aux yeux de toutes les trouble-fêtes potentielles: ce mâle nous appartient.

    NON MAIS FAUT TU ASSEZ MANQUER DE CONFIANCE EN SOI !!!! avoir besoin de marquer son territoire… c’est quoi cette merde là…. comme si un homme ou une femme était un territoire…

    ça c’est dans le pas fort solide comme analyse…..
    Si je tiens mon chum par le bras c’est peut-être juste parce que j’aime ça me coller sur lui …. ça peut tu être aussi simple que ça……

Ajouter un commentaire
Magazine vero automne

Magazine Véro

S'abonner au magazine