Défi 28 jours sans alcool

25 Jan 2017 par Équipe VÉRO
Catégories : Santé

Les 28 jours sans alcool de la Fondation Jean Lapointe sont de retour pour une quatrième édition: 28 jours pour "S'faire du bien" pour la cause.

Le défi consiste à ne pas boire d’alcool durant le mois de février et à faire un don minimum de 28 $ à la Fondation Jean Lapointe.

Ce défi est aussi l’occasion de prendre un peu de recul pour penser à l’impact et la place qu’occupe l’alcool dans notre vie. »Cette année, la Fondation compte récolter 300 000 $ et engager plus de 8 000 participants, affirme Annie Papageorgiou, directrice de la Fondation Jean Lapointe. Nous avons aussi une volonté de miser sur les aspects positifs pour soi et pour les autres, puisqu’avec les 28 jours sans alcool « On s’fait du bien »! Nous invitons les gens à expérimenter pour prendre conscience des bienfaits que peut avoir une moins grande consommation sur leur santé. Et si vous vous échappez, vous verrez quand même les bienfaits. L’important c’est de participer! »

Pour chaque don de 28 dollars, la Fondation offre à chaque participant, une plateforme pour partager leur progression, leurs économies réalisées, le nombre de jeunes appuyés grâce à la levée de fond et plus encore. Il est également possible de simplement parrainer un participant ou faire un don pour ceux qui ne souhaitent pas directement prendre part au défi.

Pour participer au défi ou parrainer un participant, rendez-vous au defi28jours.com.

Ils s’engagent pour la cause

Personnalités publiques (Alexandre Champagne, Jonathan Garnier, Sophie Bourgeois), personnalités du monde des affaires (Julie Roy) et influenceurs renouvellent leur engagement envers les 28 jours et relèveront le défi. Les fonds amassés permettront d’augmenter l’accessibilité à plus de 60 000 adolescents à des ateliers de prévention des toxicomanies dans les écoles secondaires du Québec. La Fondation compte ainsi diminuer globalement la prévalence de ce problème en démystifiant les idées préconçus des adolescents.

Lire aussi:
Une année sans alcool

Catégories : Santé
2 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Véronique Vézina dit :

    À faire pour notre santé et pour nos organes

  2. Ladouceur Hélène dit :

    Je relève le défi avec plaisir. Je trouve que c’est une idée géniale. Ayant une fille toxicomane schizophrène j’en ai vécu de toutes les couleurs. par contre elle est stable depuis 1an prends sa médication. Donc c’est un grand répit que je vis actuellement. Par contre aujourx’hui ça va demain je sais pas. J’ai appris à lâcher prise et vivre un jour à la fois. Nous avons un grand besoin de ces organisme comme le vôtre. Merci d’exister et de faire une différence.

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine