Des aliments pour mieux vivre la ménopause 

21 Août 2018 par Marie-Claude Marsolais
Catégories : Nutrition / Santé

Certains aliments pourraient devenir nos meilleurs alliés pour diminuer les symptômes liés à la ménopause. Voici ce qu’on devrait mettre au menu pour se sentir dans son assiette! 

Le soya contre les bouffées de chaleur

Le soya serait très bénéfique pour diminuer les bouffées de chaleur. «Plus précisément, ce sont les isoflavones contenues dans le soya qui aideraient à diminuer la fréquence des bouffées de chaleur. Il faudrait en consommer entre 30 mg et 80 mg au quotidien, ce qui correspond, par exemple, à environ une tasse de boisson de soya», explique Cora Loomis, nutritionniste. Autres aliments à privilégier: le tofu et les edamames

Les omégas et la vitamine D contre la déprime

Ménopause rime parfois avec déprime. Si c’est notre cas, on a tout à gagner à consommer de la vitamine D, puisqu’elle est reconnue pour améliorer l’humeur. «Pour s’assurer d’en consommer suffisamment, on opte pour les comprimés de 1000 mu. Les aliments riches en oméga 3 contribuent également à la bonne humeur. On en retrouve dans les poissons comme le saumon, le maquereau et la truite ainsi que des graines de chia ou de chanvre », dit la nutritionniste.

Calcium et vitamine D contre la perte de masse osseuse

L’ostéoporose ou la perte de masse osseuse figure parmi les symptômes fréquents des femmes ménopausées. La spécialiste conseille de mettre au menu des aliments riches en calcium, comme des produits laitiers, boissons de soya ou d’amandes, des amandes, du brocoli. «On conseille de consommer entre 1000 à 1200 mg de calcium par jour», dit-elle.

On pense aussi à la vitamine D, puisqu’elle contribue à la bonne absorption du calcium. «La dose quotidienne recommandée est de 1000 UI. La manière la plus efficace d’en consommer suffisamment est sans contredit  supplément», indique Cora.

Écouter ses signaux pour éviter le tour de taille

Plusieurs femmes voient leur tour de taille augmentée pendant cette période transitoire. Pas de panique! L’important, c’est de garder une alimentation équilibrée et pratiquer une activité physique de façon régulière, si possible au quotidien. «On évite les régimes amaigrissants et on apprend à respecter son corps notre poids naturel. Il n’est jamais trop tard pour se brancher sur les signaux de satiété que notre corps nous envoie,» rappelle la nutritionniste.

 

Catégories : Nutrition / Santé
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire
Magazine vero automne

Magazine Véro

S'abonner au magazine