Pourquoi devrait-on se parler à la 3e personne ?

25 Mai 2018 par Catherine Mainville-M.
Catégories : Santé

Se parler à la troisième personne pourrait être bénéfique pour notre santé mentale. Explications.

Pour combattre le stress, on peut respirer, bouger, chanter… ou encore se parler en utilisant la troisième personne du singulier! Ainsi, plutôt que de se demander: «Pourquoi suis- je tellement stressée aujourd’hui?», 
il serait préférable de se dire silencieusement: «Pourquoi Catherine est-elle si stressée aujourd’hui?». D’apparence loufoque, cette 
méthode nous aiderait à contrôler nos émotions, révèle une récente étude de la Michigan State University. Selon les chercheurs américains, cette façon de réagir nous permettrait non seulement de se distancier de ce que nous vivons, mais nous aiderait aussi à faire preuve d’autant de bienveillance envers nous- mêmes qu’à l’égard des autres.

À lire aussi:

5 exercices top déstressants 

Photo: Unsplash

Catégories : Santé
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine