Yoga: pour combattre la lourdeur aux jambes

29 Mar 2018 par Équipe VÉRO
Catégories : Santé

La pratique du yoga peut prévenir et soulager nos problèmes de jambes lourdes. Conseils de pro et suggestion d’une posture à essayer.

PRÉSENTÉ PAR

Selon Stéphanie Kitembo, fondatrice de That’s Yoga, plusieurs postures de yoga favorisent la circulation du sang. Sa préférée: le «lac tranquille». «Facile à exécuter, elle permet une inversion du flux sanguin et aide au retour veineux des jambes lourdes», dit-elle.

POSTURE DU LAC TRANQUILLE

  1. On s’étend sur le dos, les jambes et les fesses le long d’un mur et les pieds dressés vers le ciel.
  2. On garde les genoux et les pieds à la largeur du bassin. Pour s’aider à le faire sans forcer, on attache nos jambes au niveau des mollets, avec un foulard ou une sangle de yoga.
  3. On étend les bras de chaque côté de la tête.
  4. On inspire profondément pour diriger le souffle vers le bas du ventre et, ensuite, on expire lentement pour faire place à la détente.

À faire tous les soirs ou, au besoin, de 10 à 15 minutes.

L’extrait de feuille de vigne rouge

«Certains produits naturels en vente libre peuvent être consommés pour soulager les symptômes de l’insuffisance veineuse chronique», confirme la pharmacienne Gabrielle Nguyen-Van-Tinh. En tête de liste? Antistax, un produit recommandé par les pharmaciens pour améliorer la santé veineuse des jambes. Il peut aider à soulager les jambes enflées, la sensation de lourdeur et de fatigue, les démangeaisons et la tension au niveau des jambes.

LES AVANTAGES DE PRENDRE ANTISTAX

Il y a plusieurs avantages à opter pour un traitement comme Antistax: il est facile à prendre, et son principe actif, aux doses commercialisées, a fait ses preuves. «Et comme il ne contient que des extraits de feuille de vigne rouge et n’est pas associé à d’autres ingrédients, cela limite les interactions médicamenteuses et les effets secondaires. Ce qui est plutôt rare!» confie la pharmacienne.

UN TRAITEMENT D’AU MOINS SIX SEMAINES

Bon à savoir: il faut faire un essai d’au minimum six semaines consécutives pour en apprécier l’effet. «Il doit être pris chaque jour pour que soient observés un effet sur l’enflure, la sensation de fatigue et de douleur dans les jambes ainsi qu’une amélioration de la circulation sanguine dans le bas des jambes», souligne la professionnelle de la santé.

ON CONSULTE UN MÉDECIN SI…

On suggère une utilisation d’Antistax qui ne dépasse pas une période de trois mois. «Après cela, il est préférable d’en discuter avec votre médecin, suggère la pharmacienne. Par ailleurs, si vous avez des problèmes de foie ou pensez qu’il est possible que vous ayez un problème de foie, vous devriez aussi consulter un professionnel de la santé avant de prendre Antistax.»

POSTURE POUR SOULAGER LES LOURDEURS AUX JAMBES

Retour au guide des jambes en santé


Photo: Josée Lecompte

 

Catégories : Santé
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine