Top V des plats de l’heure à essayer au restaurant

02 Déc 2016 par Christine Elizabeth Laprade
Catégories : Top V

Nous vous proposons cinq plats qui sauront vous séduire lors de votre prochaine sortie au restaurant.

Montréal compte une offre infiniment plus imposante et variée de restaurants par habitant qu’à New York et San Francisco. Le mot-clé #foodporn multiplie les apparitions sur les réseaux sociaux ; au restaurant nombreux sont ceux qui immortalisent avec enthousiasme leur plat et se déclarent être de type foodies. Point à l’appui, l’offre télévisuelle actuelle des diffuseurs québécois portant sur ce sujet est aussi importante qu’alléchante! Ici comme ailleurs, les chefs sont de véritables rockstars contemporaines et les blogues relatant les expériences culinaires poussent comme des champignons. Cet hiver, c’est une multitude de bonnes adresses qui ont trouvé pignon sur rue dans la métropole. Ainsi donc, nous vous proposons cinq plats qui, parions-le, sauront vous séduire lors de votre prochaine sortie au restaurant.

Le sandwich peanut butter & jelly et foie gras du restaurant Le Fantôme

sandwichcredit-kabir-kapoor-le-fanto%cc%82meLes critiques sont unanimes à ce sujet, le PBJFG est divin. Ce sandwich a par ailleurs un fan club notoire, si l’on en croit les commentaires des internautes. La preuve, bien que le menu évolue au gré des saisons, le célèbre met y est disponible à la carte, en tout temps. La pain brioché est grillé donc croustillant à souhait, son cœur est moelleux et fondant, grâce à la généreuse tranche de foie gras et la confiture, juste assez sucrée. Le tout est exquis et drôlement addictif. Un comfy food pur décadence en plein cœur de Griffintown. Zéro prétention, prix abordables et un chef du tonnerre qui a notamment déjà officié chez Milos et Maison Boulud.

Le Fantôme – 1832 Rue William, Montréal, QC H3J 1R5
(514) 846-1832 – restofantome.com

Photo: Jason Morris

Les papardelles au porc et au chou de Fiorellino

1pappardelleOh la la! Un réel délice que ce plat tout indiqué pour combattre la froideur hivernale. Réconfortant et riche à souhait, judicieusement assaisonné. En bouche, une saveur bien concentrée, une viande ultra fondante, digne d’une nonna italienne. Ce plat est originaire d’Émilie-Romagne une région mythique d’Italie et les parpadelle à base d’œuf proviennent d’un producteur artisanal toscan. Réjouissant.

Fiorellino – 470, rue de la Gauchetière O., Montréal, QC
(514) 878-3666 –  fiiorellino.ca

Photo: Mark-Philip Pereira

Le poulet frit du Bird Bar

pouletbird-bar-credit-photo-christine-elizabeth-laprade-iiIl y a une véritable éclosion de restaurants dernièrement dans Griffintown et son tout dernier né, le Bird Bar, conjugue avec brio poulet frit et champagne. Son plat de résistance est le « Get ur Fix », soit deux morceaux de poulet frit organique de la Ferme des Voltigeurs, croquants à souhait et dont la friture est somme toute étonnamment légère. Servi avec une sauce, des légumes marinés maison, un pain de mais et piment jalapeno, et un beurre au miel. À noter que plusieurs options végétariennes sont aussi au menu. Et que dire du décor, qui vaut à lui-même la visite. Ce n’est pas tout: un speakeasy logé au sous-sol ouvrira sous peu. Parions que le concept saura faire mouche!

Bird Bar – 1800 Rue Notre-Dame O, Montréal, QC H3J 1M5
(514) 938-4343 – lebirdbar.com

Photo: Christine Elizabeth Laprade

Muse de LOV

1lov_credit-photo_patricia-brochu-9288Local, Organique et Végé : le ton est donné au sein du tout nouvel établissement de la rue McGill. Cette  concoction alliant des ingrédients locaux et bios s’avère est un régal à la fois pour les yeux et les papilles. Chou-fleur rôti au cari, tahini, citron confit et grenade : la chef Stéphanie Audet (Crudessence) élève avec doigté la cuisine botanique et consciente, tel est le concept du LOV. Le menu à 90% vegan compte pour sa part  une carte de vins nature qui se veut étoffée ainsi qu’une sélection de cocktails à base d’herbes. Décor épuré, à l’antithèse des adresses végétariennes traditionnelles, des mets raffinés et tout en fraîcheur et ce, du matin au soir : ceviche de jeune coco et chou rave, gnocchi de patate douce et sarrasin, frites de kimchi et tartines.
Ouverture officielle  le 2 décembre.

Photo: Patricia Brochu

LOV – 464 Rue McGill, Montréal, QC H2Y 2H2
(438) 387-1326 – lov.com

La salade Harusami de Kampai Garden

1kampai-jade-wulfraat-credit-photoNouilles de patates douces, julienne de légumes, vinaigrette épicée de sésame blanc, le tout garni de coriandre et de croustilles de lotus,  le chef Antonio Park est derrière ce plat qui figure au menu de Kampai, un immense beer garden nippon. Le très attendu projet compte plusieurs zones distinctes (un bar élégant vs le jardin à l’arrière, plus décontracté) et désire être l’endroit tout désigné pour picoler entre amis et bien manger. Au menu: plusieurs plats à partager tels que poke, pogo à la crevette et plateaux de fruits de mer. Convivial à souhait.

Kampai Garden – 1616 Rue Sainte-Catherine Ouest H3H 1L9
(
514) 755-2039 – kampaigarden.com

Photo: Jade-Wulfraat

Photo principale: LOV – Patricia Brochu

Et vous, quels sont vos bonnes adresses de restaurants?


Voir aussi:
Biscuits câlin-câlin de Cuisine futée

Catégories : Top V
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine