5 choses à ne pas faire dans un hôtel

04 Mai 2018 par Marie-Claude Marsolais
Catégories : Voyage

À l’hôtel comme à la maison? Pas toujours! Julie Blais Comeau, spécialiste de l’étiquette, nous indique les 5 choses qu’on devrait s’abstenir de faire dans un hôtel.

Partir avec des articles de la chambre d’hôtel 

Selon une étude menée par Expédia, 16 % des Québécois ont admis avoir déjà pris des articles d’une chambre d’hôtel, comme des serviettes ou des peignoirs. «Qu’on le veuille ou non, prendre un item dans la chambre sans en avoir fait la demande obligera l’hôtel à compenser cette perte en augmentant les tarifs de ses chambres à long terme, rappelle la pro de l’étiquette. Pensez à le demander au personnel avant de le faire. Vous pourriez être agréablement surpris par l’offre d’un cadeau et votre conscience sera tranquille! »

Faire la fête à un moment inopportun

Toujours selon l’étude, 51 % des Québécois sont souvent contrariés par les fêtards qui font du bruit dans la chambre d’à côté. Être à l’hôtel devrait être une belle expérience pour nous et nos voisins. Soyons respectueux! «Et si vous êtes confrontés à des voisins fêtards, adressez-vous directement au personnel de l’hôtel de façon objective et factuelle et éviter les ennuis en confrontant directement votre voisin».

Mettre nos objets de valeur n’importe où

Mieux vaut protéger nos objets de valeur en les mettant à l’abri des regards, par exemple, dans des coffrets de sureté. « Lorsqu’il n’y a pas de coffrets, mettez-les dans une pochette ou dans un verre de l’hôtel ou mieux, à côté de votre ordinateur et de votre téléphone. Ainsi, vous pourrez toujours repérer ce qui vous est précieux»,  indique Julie.

Parler directement à l’enfant qui est dérangeant

L’étude d’Expédia dit aussi que 39 % de Québécois sont contrariés par des parents qui laissent leurs enfants agir comme s’ils étaient dans leur propre salon. Que faire si ça nous arrive? « Tout d’abord, observez le langage corporel du parent avant d’aller lui parler. S’il vous semble réceptif, expliquez-lui la situation, encore ici aussi de façon objective et factuelle. Si le parent semble avoir bu trop de mojitos, adressez-vous directement au personnel de l’hôtel. »

Ne pas donner de pourboire

«Règle générale, on remet au personnel d’entretien au moins 2$ chaque jour, selon l’état de la chambre. Il est aussi très bien vu de laisser un mot dans la langue officielle du pays, sur le bloc-notes de l’hôtel, pour souligner le bon service de l’employé», rappelle la spécialiste.

À lire aussi: 

10 choses à ne pas faire dans un avion 

5 conseils pour survivre à l’aéroport avec des enfants

 

Photo: Unsplash

Catégories : Voyage
1 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Therrien dit :

    Je m’excuse pour avoir travailler 25ans dans le domaine de l’entretient ménager dans les condo et a l’hôtel ,c’est à la discrétion du client et non nous avons pas 2$ par jour pour la chambre.

Ajouter un commentaire
Magazine vero automne

Magazine Véro

S'abonner au magazine