Abécédaire 2020

06 Nov 2020 par Lory Zephyr
Catégories : Actualités / Culture / MSN / Véro-Article
Icon

Nous arrivons enfin au terme de l’année! Et pour célébrer cette longue période, voici les 20 mots, qui selon nous, représentent l’année 2020 à la perfection!

2020 : L’expression : « Quand la vie te donne des citrons, fais-en de la limonade » a pris tout son sens cette année. Depuis notre collectif « BONNE ANNÉE! », il s’en est passé des choses. Vous avez certainement vécu de la peur, de la frustration, et du stress. Mais prenez aussi le temps de vous rappeler tous les moments de douceur, de joie et d’excitation.

Anti-masques : Nous l’avons constaté, certaines personnes n’aiment pas se faire imposer de limites à leurs comportements. Ce qu’ils perçoivent comme une atteinte grave à leur liberté les mène ensuite à réagir de façon rigide ou même agressive. La critique, le rejet, le jugement et l’embarras ne sont pas des éléments-clés pour maintenir le dialogue. L’écoute et le calme aideront plutôt tous les camps à essayer de cheminer dans la même direction.

Anxiété : En lien avec la COVID-19, les femmes (21%) ont rapporté davantage de symptômes d’intensité modérée à sévère que les hommes (15%). Un lien avec la charge mentale vous pensez?

Arruda : L’humain recherche la sécurité et le Directeur de la Santé Publique a su combler ce besoin primaire.

Autoévaluation : Travailler de la maison, divertir les enfants, assumer leur éducation au quotidien, s’occuper des tâches ménagères et veiller à la santé mentale des membres de la maisonnée n’était pas suffisant. En septembre, c’est aussi le rôle d’infirmière au triage que vous devez maintenant porter.

Black Lives Matter : Ce mouvement absolument nécessaire a (malheureusement) eut un écho plus puissant suite aux décès tragiques de nombreux afro-américains dont Georges Floyd. Poursuivons ensemble cet élan de changement.

Changements climatiques : Sujet qui a été mis de côté, et qui devra revenir en force en 2021.

CHSLD : Vous y voyez uniquement des personnes âgées? Cet acronyme nous interpelle aussi négligence, deuils et détresse. La crise nous a appris comment ces milieux ont grand besoin de soin, d’empathie et d’amour dans l’immédiat et dans le futur.

Confinement : L’isolement social est associé entre autres à des symptômes dépressifs, des difficultés de sommeil, une altération des fonctions exécutives et même une fragilité immunitaire. Il est donc normal si vous avez trouvé cette expérience difficile à plusieurs niveaux. Heureusement, notre période de confinement collective ne fût pas chronique!

COVID-19 : On a vu et entendu ce mot à tous les jours depuis la mi-mars alors qu’il semblait si loin de nous lorsqu’il touchait la Chine et l’Europe à l’automne 2019. Tant d’inconnu entourait ce virus que nos repères furent lourdement déstabilisés. Si aujourd’hui notre compréhension et notre approche face à la COVID-19 est différente du début, nous n’avons pas encore le recul nécessaire pour savoir s’il est synonyme de ce qui est maudit ou plutôt de l’opportunité de se réinventer comme individu et comme société. Dans les deux cas, « COVID-19 » restera marquée dans notre mémoire pour toujours.

Dénonciations : Mot choisi car il donne espoir que chaque individu sera enfin tenu responsable de ses actes inappropriés. Faisons place aux relations saines et égalitaires!

Distanciation: Terme qui nous a fait remarquer que nos notions en mathématiques étaient assez lointaines. Certains étaient du type « ish, c’est proche! » et d’autres « wo, t’exagères avec ton deux mètres». Dans tous les cas, cette distance physique nous a fait réaliser l’importance du contact avec notre entourage.

Laurent Duvernay-Tardif : Vous avez peut-être oublié qu’il a gagné le Super Bowl en 2020. Mais honnêtement, LDT devrait se trouver sur toutes les bouches, tous les bilans, toujours non?

Pain : Le concours des pains sur nos médias sociaux nous a rappelé que notre désir de comparaison n’est jamais très loin.

Papier de toilettes : Symbole de la peur de la déchéance humaine et la peur du manque.

PCU : 26,64 millions de demandes reçues au moment d’écrire ces quelques lignes.

Présentiel : Vous avez découvert ce mot en 2020? Nous aussi! Tout à coup « face-à-face » et « en personne » fait tellement 1999.

Résilience : Nous avons tenté de l’appliquer au quotidien; notre précieuse capacité à rebondir. Félicitons-nous pour notre effort collectif.

Vivre : La pandémie nous a confronté à notre désir de vivre, voir même de survivre. Le goût de vivre s’est révélé à nous dans plusieurs sphères de notre vie.

Zoom : Nous avons tout vu : Angles de narines ou de front; Agencement de veston et bas de pyjama; Arrière-plan de cadre dans le salon et hors-champs des cents jouets sur le sol. Malgré tout, Zoom est le parfait exemple que l’humain s’adapte très vite et que la technologie est un bon 2e choix pour se connecter.

À lire aussi:

Photo principale: Diomari Madulara Unsplash



Catégories : Actualités / Culture / MSN / Véro-Article
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine