Coloration maison 101

05 Août 2017 par Joanie Pietracupa
Catégories : Beauté / Cheveux
Icon

Des différentes formules aux règles à respecter, en passant par quelques trucs pratiques, voici tout ce qu'il faut savoir sur la coloration à domicile.

De nos jours, la coloration maison est aussi efficace et offre des résultats aussi professionnels que ceux d’une teinture au salon de coiffure. Savamment mis au point à l’aide de technologies novatrices, les colorants offerts en pharmacie promettent désormais eux aussi de protéger les cheveux et de les rendre sains, souples et brillants. Seule grosse différence entre ces deux méthodes de teinture? La personne qui l’applique, c’est-à-dire soi-même… contrairement à un coloriste d’expérience. À ce propos, il est recommandé de consulter un coiffeur pour opérer tout changement radical (nuance beaucoup plus claire ou foncée), colo à reflets multiples ou effets spéciaux. Si on opte pour un produit vendu en pharmacie, il faut suivre à la lettre le mode d’emploi du fabricant et chouchouter ensuite notre crinière avec des soins post-coloration appropriés.

Quelles sont les différences majeures entre une coloration semi-permanente et permanente?

La première, qui ne contient pas d’ammoniaque et très peu de peroxyde, rehausse la couleur naturelle plutôt que de la modifier (effet ton sur ton). Ses principaux ingrédients sont des huiles de provenance naturelle, ce qui en fait un produit doux et sécuritaire. Il faut cependant savoir que la coloration semi-permanente s’estompe assez rapidement au fil des shampoings et qu’elle ne couvre qu’environ 25 % des cheveux blancs. La coloration permanente, elle, comprend de l’ammoniaque et du peroxyde, couvre tous les cheveux blancs et permet de changer – même de pâlir – la pigmentation capillaire naturelle.

Si les cheveux sont déjà teints, il est impossible de les éclaircir – ne serait-ce que d’un ton – à l’aide d’un produit en boîte.

Pour ce faire, il faut plutôt avoir recours à un décolorant (ou bleach). Même si les colorations maison pâlissent avec le temps (étant donné que les pigments s’estompent au fil des shampoings), il vaut quand même mieux prendre rendez-vous avec un coloriste professionnel pour passer du brun chocolat au blond platine. À noter qu’une telle opération est toujours un peu risquée, puisque les cheveux déjà colorés (et donc un peu fragilisés) doivent d’abord être débarrassés de tout pigment. Prévoyez dès maintenant l’achat de masques hydratants et d’huiles nourrissantes pour réparer vos pointes fourchues!

Qu’est-ce qui peut expliquer le fait qu’une coloration à domicile n’offre pas toujours un aussi beau résultat qu’une coloration en salon?

Généralement, c’est une question d’expertise. En plus d’avoir une meilleure vue d’ensemble – et, surtout, de l’arrière de notre tête! –, un coloriste professionnel parvient à créer LA nuance qui nous va comme un gant, celle qui s’harmonise parfaitement avec notre carnation, nos yeux et notre personnalité. Cela dit, vu le large éventail de couleurs offertes sur les tablettes, il est facile d’obtenir, à domicile, un résultat semblable à une fraction du prix. La clé, c’est de choisir un ton assez proche de notre couleur naturelle. En cas de doute, on demande conseil aux cosméticiennes, qui sont formées pour nous suggérer le meilleur produit possible en fonction du type et de l’état de nos cheveux.

Il existe trois types de coloration capillaire maison

  1. En mousse, de loin la plus facile à utiliser puisqu’elle s’applique comme un shampooing.
  2. En crème, qui nourrit les pointes sèches en même temps qu’elle colore les cheveux.
  3. En gel, dont la formule très riche en pigments est spécialement conçue pour les femmes qui veulent une couleur très intense, comme un brun profond ou un noir jais.

Appliquer la colo comme une pro

Si on choisit une nuance claire (de gris cendré à blond foncé), on commence par les longueurs, qu’on malaxe longuement avant d’appliquer le reste du produit sur les racines. À l’inverse, pour une teinte foncée (de châtain doré à noir), on couvre d’abord les racines, puis on termine par les pointes. Dans les deux cas, le résultat sera plus naturel. Et pour éviter les marques de colorant sur le front ou les tempes, pensez à étaler un peu de crème hydratante sur votre peau avant de procéder à la teinture.

Vrai ou faux?

Les teintures rousses s’estompent plus vite que les autres couleurs (blond, brun, noir, etc.).

VRAI Les pigments rouges sont extrêmement fragiles. Dès qu’ils entrent en contact avec l’eau, ils se dissolvent. Si on opte pour cette couleur, on veille à se laver les cheveux avec un duo shampooing et revitalisant spécialement formulé pour les crinières colorées autant AVANT LA COLORATION (pour assurer une meilleure absorption de la couleur et préparer la chevelure à la teinture) qu’APRÈS (pour éviter de détruire les pigments tout juste scellés sur la fibre capillaire). On s’attend aussi à devoir rafraîchir sa couleur toutes les quatre ou cinq semaines, dès que l’éclat du roux sera estompé.

Lire aussi:
7 conseils de Manon Côté pour réussir sa coloration maison
5 gestes pour chouchouter notre chevelure
Cheveux: 5 faux pas qui désespèrent les coiffeurs!

Photo by Alex Suprun on Unsplash.


Catégories : Beauté / Cheveux
5 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Nathalie Pinard dit :

    Bonjour, je suis d’accord avec Lise Couture et les réponses de cette article ne sont pas toutes réalistes c’est pas si facile que ça .
    Premièrement la coloration permanente avec ammoniaque accès au public a des taux d’ammoniaque plus élevés donc plus endommageable pour le cheveu et la santé. Ensuite autre chose en salon, il existe de très bonne coloration sans ammoniaque et permanent depuis plusieurs années déjà.
    Deuxièmement comparons une belle coloration semi-permanente qui n’a pas d’ammoniaque comparativement à un shampoing colorant en milieu public qui contient de l’ammoniaque crée des repousses qui délavent rapidement tandis qu’une couleur semi-permanente en salon ne crée pas de repousse et ne perd pas sa brillance car la couleur s’estompe graduellement au bout de 2 à 3 mois biensûr, si on suit le mode d’emploi professionnel. Ce qui donnera comme résultat une allure naturelle et brillante aux cheveux. C’est un beau et bon produit pour débuter la coloration car donne énormément de brillance à la chevelure et du reflet naturel ainsi que du corps aux cheveux. Mais surtout fait chez un professionnel de la coiffure. Sans oublier que les colorants permanents en salon vous offriront le même résultat en étant appliqué par un professionnel ainsi que la condition de vos cheveux sera toujours respectée.
    Ensute je pourrais débattre les autre sujet mais moi je suis déçu aussi de cette article. On ne suit pas des formations professionnelles pour rien en continuent car on apprend toujours plus et on devient de plus en plus performant en plus avec les années les produits évoluent rapidement en salon et sont régis par des normes de santé sécurité au travail pour le meilleur résultat de notre propre santé ainsi que la santé des cheveux du cliente . Alors c’est un peu dommage de simplifier et minimiser le travail artistique et professionnel d’un coiffeur(se).
    Pour écrire un texte sur ce sujet assurez-vous de parler avec un coiffeur spécialisé d’expérience et de connaissance. On est là pour vous!
    Je peux vous dire par expérience que le cour de base en coloration que la soi disant technicienne coloriste en pharmacie suit ne suffit pas à bien conseiller. Par exemple, je ne peux vous dire combien de correction de couleur maison de 10 heures de travail j’ai corrigé dans mes 36 ans de carrière.
    Voici un exemple d’une technicienne qui me connaissait en tant coiffeuse courrue dernière moi dans une rangée de magasin pour que je l’aide à conseiller une cliente qui avait fait l’expérience de demander à sa fille de 19ans de lui décolorer les cheveux et l’a coloré en blonde n’étant pas encore diplômé coiffeuse et voulait le devenir. Oh là là !! Tristesse incroyable, elle criait et pleurait dans le magasin vous auriez du voir: Une chatte d’espagne moustachée et ébourifflée.
    Quel gâchis !!!! Et je pourrais vous en raconter encore et sûrement plusieurs de mes confrères aussi sur cette belle passion et créativité de ce beau métier artistique qu’est la coiffure. Plus on aime ce que l’on fait, plus on se donne dans notre métier! C’est pourquoi j’entre travailler avec le sourire tous les matins et je m’amuse avec mes clients, toute la journée . J’espère que ça vous aidera sur l’opignion de ce faire la coloration seul à la maison. Merci de me lire. Nathalie

  2. julie letourneaux dit :

    Bonjour Merci pour cet article, je cherchais justement de l ˋinformation pour appliquer moi même ma coloration car ˋj ai fait une grave reaction allergique avec une coloration en salon et jˋai un découvert une coloration dans les magazins Bio que je dois appliquer moi meme ou apporter au salon .La marque Allegretti pour celles qui ont le cuir chevelu sansible ,

  3. Lise Couture dit :

    Quel manque de jugement que décrire des articles comme celui là!
    Les coiffeurs sont des professionnels, une coloration appliquée sur une base naturelle demande de tenir compte des pigments dominants selon le niveau de départ.
    Si les cheveux sont gris ou blancs la formule change selon le reflet désirer.
    Trouvé d’autres sujets d’articles, si vous n’y connaissez pas votre sujet.
    Les coiffeurs seront de retour bientôt.
    Vous invité les personnes à se débrouillées seul pourquoi?
    Non les produits de pharmacie ne sont pas comme le professionnel, ils sont (idiot proff) plus fort que dans les salons,

  4. Sarah dit :

    Bonjour, votre article n’est pas à jour. Vous pouvez enlever une coloration sans faire de décoloration et sans aller dans un salon de coiffure. Tout d’abord, dans les 48 heures suivant une coloration ratée, vous pouvez appliquer un mélanger de lait de coco avec de la vitamine c. Vous laissez agir le mélange au moins 20 minutes et les résultats sont excellents , même sur les colorations noires.

    Ensuite, si la coloration date de plus de 48 heurs, il y a l’excellent produit Color Oops en vente dans toutes les pharmacies, ce produit dissout les molécules de la coloration, sans décolorer et sans irriter le cuir chevelu.

  5. Jocelyne Pigeon dit :

    Et pourquoi ne pas laisser ses cheveux au naturel?

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine