Comment rester au sec, tout naturellement

10 Mar 2021 par Véro
Catégories : Beauté / Soins
Icon

Si le phénomène de la transpiration est tout naturel, la teneur des antisudorifiques que nous utilisons quotidiennement l'est beaucoup moins. Tour d’horizon des options 100 % naturelles, qui sont bonnes et pour nous et pour l’environnement.

PRÉSENTÉ PAR

« Il faut toujours lire attentivement la liste des ingrédients inscrite sur l’emballage des produits de soins, prévient le microbiologiste Alain Ménard. Plus elle est courte, mieux c’est. Et plus on y découvre des termes difficiles à décoder ou relevant carrément de la science-fiction, plus on devrait reconsidérer son choix. » Forts de leurs convictions, Alain Ménard et sa conjointe, la biochimiste Karen Clark, ont fondé l’entreprise de produits naturels Green Beaver, avec comme mission d’offrir aux familles une gamme complète de soins de la peau, de produits d’hygiène, de shampoings et de revitalisants biologiques sans ingrédients chimiques ni OGM, respectueux de la santé des humains comme de celle de notre planète.

Depuis 2002, l’entreprise établie à Hawkesbury, où elle dispose de son propre laboratoire de recherche, a développé plus de soixante produits écologiques, parmi lesquels on trouve des déodorants et, ce qui est tout à fait exceptionnel, des antisudorifiques 100 % naturels. Explications.

Contrer les odeurs, bloquer la moiteur

La sueur n’a presque pas d’odeur. Cela peut paraître étonnant, mais c’est bien le cas. Le problème ? Elle exerce un pouvoir d’attraction sur les bactéries, les levures et les champignons microscopiques qui sont présents – on ne veut pas trop y penser – à la surface des aisselles. Ces micro-organismes, qui se nourrissent de la sueur, prolifèrent à son contact. C’est ce phénomène qui provoque l’apparition d’odeurs désagréables.

Les déodorants, comme leur nom l’indique, sont spécialement formulés pour lutter contre les odeurs. Mais ils n’agissent pas sur le processus de transpiration. À cet égard, les formulations naturelles – comme celles de Green Beaver, offertes en bâton ou en vapo écolo – font un très bon boulot grâce à des actifs antimicrobiens, comme des extraits de sauge ou le thé du labrador, qui combattent les odeurs sans toutefois enrayer la moiteur. À noter : de nombreux déodorants naturels renferment également du bicarbonate de soude. « Cet ingrédient peut à la longue s’avérer irritant en altérant le pH naturel de la peau délicate des aisselles, explique Alain Ménard. C’est pourquoi il n’entre pas dans la composition de nos déodorants. »

Pas envie d’avoir à composer avec le problème des aisselles mouillées, toujours déplaisant, même en temps de confinement ? Solution pour les personnes qui transpirent plus abondamment : les antisudorifiques, qui agissent directement sur le processus de sudation en bloquant carrément les canaux des glandes sudoripares. L’ingrédient clé : les sels d’aluminium, dont l’utilisation est malheureusement controversée, mais que l’on retrouve dans pratiquement tous les antisudorifiques.

Le problème, c’est que les consommateurs ont longtemps eu à choisir entre performance antimoiteur et santé. Plus maintenant. En mode solution, les chercheurs de Green Beaver se sont mis au travail en se donnant pour objectif d’enrayer à la source le problème de la transpiration avec un arsenal 100 % naturel. Mission accomplie.

Stopper la sueur sans aluminium

Un antisudorifique naturel peut-il vraiment être efficace ? La réponse est oui. Même après une course de 5 km, même en plein bouleversement hormonal, même en situation de stress intense. « Nos antisudorifiques nouvelle génération sans aluminium ni parabens contiennent un trio de cires de mimosa, de jojoba et de carnauba, auquel on incorpore des extraits de plantes antiodeurs ainsi qu’une forme très raffinée de poudre de tapioca, explique Alain Ménard. À l’application, les pores ne sont pas complètement bloqués, comme c’est le cas avec un produit contenant des sels d’aluminium. » Le complexe antisudorifique Green Beaver forme plutôt une barrière naturelle protectrice qui empêche la propagation de sueur en quasi-totalité. Le peu qui s’échappe de cette barrière est capté par la poudre de tapioca, remarquablement absorbante, et ce processus rend le film protecteur encore plus étanche.

Cette innovation, la technologie NaturaDri, change complètement la donne au rayon des antisudorifiques. Testée sous contrôle dermatologique, éprouvée en clinique, elle permet de garder les aisselles bien au sec sans risques d’irritation. Ainsi, l’antisudorifique Green Beaver est non seulement hypoallergénique, mais il apaise aussi l’épiderme. Au point où on peut l’utiliser tout de suite après le rasage, contrairement aux produits renfermant des sels d’aluminium.

Enfin, la cerise sur le sundae : une étude effectuée auprès d’un échantillon de personnes – avec une équipe de juges spécialement formés pour évaluer l’odeur de leur transpiration ! – a révélé que la performance antiodeurs de l’antisudorifique Green Beaver est éprouvée, même après 24 heures. Comme quoi efficacité peut rimer avec innocuité.

4 choses bonnes à savoir

1. Attention aux « sans »
L’appellation « déodorant sans aluminium » n’est pas un gage de qualité, puisque cette catégorie de produits, par définition, n’a pas besoin d’en contenir pour enrayer les odeurs.

2. Penser épilation
Puisque les follicules pileux captent la sueur et encouragent la prolifération des micro-organismes, l’épilation des aisselles peut aider à contrôler les odeurs.

3. Laisser la peau « respirer »
Porter des vêtements faits de fibres naturelles comme le coton, la laine et le lin, qui ne retiennent pas l’humidité, peut contribuer à réduire la moiteur, contrairement aux fibres synthétiques, qui l’exacerbent.

4. Un truc génial
Alain Ménard nous refile une astuce étonnante – 100 % naturelle, évidemment ! « Une fois par semaine, lavez vos aisselles avec du vinaigre. Le pH acide va contrer la présence des micro-organismes responsables des odeurs désagréables, ce qui augmentera l’efficacité de votre déodorant ou de votre antisudorifique.

Pour information : greenbeaver.com


Green Beaver croit que chacun de nous peut avoir un impact positif dans le monde. Dans notre cas, c’est par la création de produits qui ne nuisent ni à l’être humain, ni aux animaux, ni à l’environnement. Notre philosophie est née après des années de recherche sur les effets nocifs que les produits chimiques ont sur notre corps et sur l’environnement. Cela nous a incités à n’utiliser que ce qui est bon dans tout ce que nous fabriquons. C’est plus qu’une philosophie, c’est une promesse.



Catégories : Beauté / Soins
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine