Entrepreneuriat au féminin: Ruby Brown

22 Sep 2020 par Sophie St-Laurent
Catégories : Beauté / Parfums / Véro-Article
Icon

L’ex-mannequin Ruby Brown est une passionnée d’odeurs. Son but? Accorder plus d’attention à l’odorat, un sens négligé selon elle.

Pour ce faire, elle a imaginé l’original concept de l’atelier de parfum sur-mesure, qui fait son chemin chez nous depuis déjà 10 ans. Elle est aussi la créatrice de bougies et de soins corporels d’exception.

Bref retour en arrière. La jeune Ruby a 18 ans quand elle s’exile à Paris pour son travail de mannequin. Elle est alors aux premières loges de l’industrie de la beauté et de l’univers de la parfumerie. À 22 ans, elle réfléchit (déjà!) à sa deuxième carrière. Pour vérifier si sa passion pour les odeurs peut se métamorphoser en boulot, elle se rend à Grasse, capitale mondiale du parfum. C’est là qu’elle apprend tout à ce propos. Son concept se peaufine: elle offrira des ateliers de fragrances sur- mesure. «Une idée motivée par le fait que je n’avais évidemment pas les ressources d’un grand groupe de luxe pour commercialiser un parfum, mais aussi parce que j’avais le désir de créer de véritables expériences olfactives pour ma clientèle», explique-t-elle.

Élitiste, le parfum personnalisé? «Pas du tout! s’exclame Ruby. L’atelier de deux heures en groupe coûte 200 $ et comprend une partie théorique où on partage un savoir-faire, on démocratise la parfumerie, on discute d’ingrédients…» Les participants élaborent ensuite leur propre jus en choisissant des matières premières dans un orgue à parfums qui compte plus de 80 essences. Chacun repart ensuite avec un flacon de 50 ml de sa fragrance, laquelle est archivée pour un éventuel achat futur.

L’entreprise s’est rapidement fait remarquer, si bien qu’on se bouscule au portillon pour lui proposer des partenariats prestigieux. Ruby a ainsi créé des odeurs signatures pour la maison Simons (une garde-robe parfumée constituée de trois fragrances), le Cirque du Soleil (bougie) et le Groupe hôtelier Germain (produits de bain).

Parallèlement, l’entrepreneure développe ses propres produits. Les bougies de luxe sont devenues sa marque de commerce. De qualité exceptionnelle, véganes et fabriquées localement, les chandelles Ruby Brown n’ont rien à envier à celles de Dyptique ou de Joe Malone. «Elles sont infusées de 14 % de parfum, soit le double de ce que contiennent la majorité des bougies sur le marché, dit-elle. De plus, elles brûlent pendant 60 heures sans générer de fumée noire.» rubybrown.com

Photos: Maude Chauvin

À lire aussi:



Catégories : Beauté / Parfums / Véro-Article
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine