5 conseils pour bien choisir son huile d’olive

24 Fév 2019 par Stéfannie Caisse
Catégories : Cuisine / Véro Cuisine-Galerie

Comment bien choisir son huile d’olive? La productrice d’huile d’olive Hélèna Shiakalli nous conseille.

Pouvant vivre plus de 1500 ans, l’olivier est un arbre qui a toujours su symboliser la solidité, la force et la longévité. Ses feuilles et son huile furent utilisées pour récompenser les héros des premiers jeux Olympiques en Grèce! L’huile d’olive est saine, forte en antioxydants, en vitamines, en minéraux et elle favorise le bon fonctionnement de tout notre organisme. On rapporte que les premières huiles auraient été produites en 3500 av. J.-C. au Liban, à Chypre et en Crête. Un des plus vieux élixirs reconnus à ce jour!

La famille d’Hélèna Shiakalli produit de l’huile d’olive depuis plus de 70 ans sur l’île de Chypre dans la vallée de Pera Orinis. Selon elle, personne ne peut vivre sans ce puissant « or vert » dans son pays. Que l’huile soit utilisée en cuisine, en remède santé ou en soin beauté, elle fait partie de la culture méditerranéenne depuis toujours. Qu’elles proviennent de la Grèce, l’Italie, la Corse, la Tunisie, l’Espagne ou la France tous les mêmes bienfaits. Mais laquelle choisir?

Voici 5 conseils pour sélectionner votre huile d’olive :

1- Connaitre les catégories

Il existe deux catégories d’huile d’olive. Peu importe la provenance, vous découvrirez en lisant l’emballage (ou étiquette) qu’il y a deux catégories d’huile. Il y a les huiles vierges extra et des huiles vierges. L’« extra » est de meilleure qualité puisqu’elle contient moins d’acidité. Plus le taux d’acidité est faible, meilleures seront les matières grasses pour notre santé. La vierge extra aura au taux d’acidité inférieur à 0.8 %. La vierge, quant à elle, aura un taux d’environ 2%. Gardez vos huiles extra-vierges pour les salades et la vierge pour la cuisson par exemple.

2- Déguster

Selon Helena Shiakalli, il y a un petit truc pour découvrir si votre huile est de bonne qualité. Lorsque vous dégustez votre huile crue, si vous avez un goût très piquant et brûlant dans votre gorge, c’est que l’huile n’est pas bonne. Vous devez ressentir son goût sur le bout de langue : un goût frais et un peu acidulé. Elle peut être un peu piquante, certes, mais elle ne doit pas écorcher votre bouche! Chaque huile d’olive possède des goûts propres à chacune d’elles. Un peu comme le vin. Il y a des huiles faites avec de jeunes olives vertes ou celle avec des olives noires plus mûres : la première vous offrira un goût plus herbacé tandis que celle faite d’olives noires aura un goût qui restera plus longtemps en bouche. Goûtez les différentes huiles et découvrez-vous même ce qui vous plait. Pour Hélèna, une bonne huile fraîche fruitée avec une touche d’amertume sur le bout de la langue est parfaite!

3- AOC et AOP

Tout comme les grands vins, il y a de grandes huiles et des appellations d’origine contrôlées (AOC). Il est important donc de bien lire l’étiquette afin de vous assurer que votre huile a bien été produite avec des olives! Dans certains cas, on propose un mélange d’huile végétale et d’olives : ce n’est pas ce que vous recherchez. Un producteur d’une bonne huile d’olive sera plus enclin à afficher clairement l’origine des olives et/ou sa provenance sur la bouteille. Si vous avez le sigle AOC ou AOP avec la provenance, c’est bon signe. Et bien sûr, il doit y avoir la mention pression à froid, l’indication de son taux d’acidité et si elle est extra ou non.

4- Le bon contenant

Les huiles se conservent mieux dans une bouteille de verre ou de métal afin de conserver intactes toutes ses propriétés. Encore mieux si le contenant est foncé puisque l’huile se conserve mieux à l’abri de la lumière et dans un endroit frais. Si la bouteille est en verre clair, conservez là dans le noir. Méfiez-vous des contenants en plastique et surtout transparents. Si vous avez acheté de l’huile d’un contenant en plastique, sachez que son temps de conservation sera d’un mois. En revanche, dans une bouteille en verre foncé et à l’abri de la lumière, l’huile pourra se conserver 1 an.

5-  La couleur est-elle un indicatif de qualité?

L’huile d’olive se retrouve en plusieurs teintes: sa couleur varie en fonction de la couleur des olives avec laquelle elle a été produite. Plus elle est jaune or, plus elle a été produite avec des olives mûres (noires), plus elle est verte, plus elle a été produite avec de jeunes olives. Les couleurs d’huile varieront aussi avec la variété d’olives. Donc, la couleur de l’huile n’est pas un indicatif de la qualité! En revanche, c’est l’odeur et le goût qui vous diront si elle est bonne.

 

À lire aussi: 

5 raisons d’utiliser le savon de Marseille ou d’Alep

5 façons d’utiliser les agrumes dans la maison 

5 façons d’utiliser l’eau de rose et son huile essentielle

Stéfannie Caisse est blogeuse, réalisatrice, photographe, exploratrice, curieuse et mère. Elle habite Chypre avec sa famille depuis 2016. Vous pouvez suivre ses aventures sur son blogue.



Catégories : Cuisine / Véro Cuisine-Galerie
2 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Normand caisse dit :

    Très bonne description/recherche intéressante et divertissante/Bravo à l’auteure👍👍👍

  2. Louise Giguère dit :

    Des conseils à mettre en pratique ! Merci Stéfannie

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine