5 vins festifs et abordables

11 Juin 2021 par Michelle Bouffard
Catégories : Cuisine / MSN / Véro Cuisine-Galerie / vins
Icon

La saison estivale appelle les apéros prolongés. Histoire d’avoir toujours du vin à portée de main sans trop dépenser, voici cinq bouteilles à prix alléchant.

Ces délices européens, à la fois typés et consensuels, sont de bons compagnons en toute occasion.

  • Parfum d’été | On doit les jolis arômes du Pive blanc à l’assemblage de viognier, de sauvignon blanc et de roussanne. Ce classique qui ne déçoit jamais séduit par ses arômes de fleurs blanches, d’agrumes et de fruits à noyaux. Léger et juteux avec des notes exotiques, le Pive est idéal pour l’apéro, mais il brille tout autant avec les salades d’été ou les poissons grillés. Et il se transforme en spritz rafraîchissant quand on y ajoute de l’eau pétillante et un quartier de lime. Vignobles JeanJean Le Pive Pays d’Oc, France, 15,95 $.
  • Compagnon idéal | On me demande souvent quel est mon vin préféré. Je réponds toujours qu’à l’image d’un bon partenaire de vie, c’est celui qui peut m’accompagner autant en camping que sur un tapis rouge. Ces bulles ont toutes ces qualités. Les arômes typés de pomme rouge, d’agrumes et de champignons sont en symbiose avec les notes briochées et l’enveloppante texture crayeuse. Parfait en apéro avec un sac de croustilles nature, mais tout aussi succulent avec un tartare de saumon, des huîtres ou du caviar! Sumarroca Brut Nature Gran Reserva Cava 2017, Espagne, 17,60 $.
  • Démystifier le vin orange | Fait de grenache gris, l’Enrosado est un vin orange, soit un blanc vinifié comme un rouge. Dans ce cas précis, son jus a macéré avec ses peaux environ 24 heures. Résultat: un joli parfum où les arômes de fleurs et de tangerine sont délicatement appuyés par une agréable amertume. Savoureux lorsque servi avec une assiette de cantaloup et prosciutto. Altolandon Enrosado Manchuela 2019, Espagne, 16,95 $.
  • Petit prix, grande trouvaille | Dégusté à l’aveugle, j’avais estimé le prix de ce vin à 25 $. Fait d’un assemblage de cépages autochtones (touriga nacional, alfrocheiro, jaen, tinta roriz), ce rouge de la région de Dão est doté d’autant de chaleur que de fraîcheur. Les notes de prune rouge, de cerise noire et de cassis s’entrecroisent avec de légères notes herbacées pour nous mettre l’eau à la bouche. Les tannins croquants de ce vin portugais conviennent à merveille aux grillades sur le barbecue. Quinta da Pellada Outeiro Dão 2016, Portugal, 16,65 $.
  • Seul ou accompagné | Cépage autochtone du nord-ouest de la péninsule ibérique, le mencía possède les qualités requises pour nous réconforter durant les soirées plus fraîches. Doté d’un nez où les arômes oscillent entre la prune noire, la violette, la réglisse noire et une pointe iodée, ce rouge aux tannins souples se boit tout aussi bien seul qu’avec un hamburger, un steak ou des saucisses grillées. Pago de Valdoneje Mencía Bierzo 2019, Espagne, 16,25 $.


Catégories : Cuisine / MSN / Véro Cuisine-Galerie / vins
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine