5 vins pour réchauffer nos moments de détente

01 Mar 2018 par Michelle Bouffard
Catégories : Cuisine
Icon

Quand l'hiver bat son plein, on devient naturellement plus casanier. Voici quelques divins nectars pour réchauffer nos moments de détente à la maison ou au chalet. Satisfaction assurée!

Soirée en solo

Les tanins souples et le profil fruit mûr de ce Grenache le rendent facile à boire seul. Bien charpenté, il séduit illico avec des notes abondantes de fraise sauvage, de cerise et de framboise. Parfait pour accompagner… un bon bouquin! Yalumba Old Bush Vine Grenache Barossa 2016, Australie, 18,50 $.

Avec un repas copieux

Un poulet rôti préparé en toute simplicité, avec un bouquet garni et des légumes d’hiver, est sans doute un des plus réconfortants plats de saison. Son ultime compagnon? Un cru du Beaujolais. Doté d’une texture soyeuse, d’un corps léger et de notes précises de canneberge, de cerise rouge et de fraise, ce Juliénas possède le charme qu’il faut pour rehausser un banal repas de semaine à la maison. Pacalet-Lapierre Cousins Juliénas AOC 2016, France, 29,20 $.

Pour accompagner un mijoté

L’osso buco servi avec de l’orzo figure à mon palmarès des repas du dimanche en famille. L’acidité élevée du nebbiolo s’agence à merveille à ce mets où la tomate est reine, et ses tanins puissants se fondent parfaitement à la viande. Quant à ses arômes envoûtants de réglisse noire, de cerise rouge, de pétale de rose, ainsi que ses notes de cuir et de champignon, ils nous vont droit au cœur! Produttori del Barbaresco DOCG 2014, Italie, 39,10 $.

Fin d’après-ski au chalet

Les repas plus lourds (oublions les calories!) sont de mise lorsque le mercure chute en dessous de zéro. Faciles à apprêter, la fondue au fromage et la raclette réchauffent le corps autant que l’âme. Un vin blanc onctueux, équilibré par une acidité vive, opère une parfaite symbiose avec des plats aussi costauds. Cet assemblage de pinot blanc, de riesling et de pinot gris réveille et enveloppe nos papilles gustatives avec bonheur. Domaine Barmès-Buecher Trilogie Alsace AOC, France 2016, 20,70 $.

Autour du feu

À elles seules, les notes généreuses de prune, de caramel, de fruits séchés et de noix grillées de ce brandy nous ravigotent! Exceptionnel en solo, mais aussi sans contredit un choix parfait pour rehausser le café du dimanche matin. Il ne nous manque qu’un feu de foyer crépitant et notre musique préférée pour le déguster! Torres 10 Imperial Brandy, Espagne, 31,25 $.

Photo: Getty Images



Catégories : Cuisine
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine