Comment conserver son café ?

07 Oct 2020 par Sara Barrière-Brunet
Catégories : Cuisine / Véro-Article
Icon

Comme l’huile d’olive, le café capricieux: il n’aime ni la lumière, ni les écarts de température, ni l’humidité. Voici quelques trucs pour bien conserver son café et prolonger sa durée de vie ainsi que sa fraîcheur.

Café en grain ou café moulu?

Notre expert, Paul-André Parisien de la boutique Espresso Mali à Montréal est catégorique: c’est en grain que le café conserve ses propriétés le plus longtemps. «C’est logique: quand le café est en grain, ses sucres et ses huiles sont moins exposés à l’air que lorsqu’il est moulu, où il y a plus de surface de contact et plus d’oxydation.»

Dans l’armoire, au frigo ou au congélo?

Attention: sujet clivant! Ici, les opinions divergent. «Je ne suis pas biochimiste!, s’exclame M. Parisien en répondant à notre question. Mais ce qu’on veut éviter c’est l’humidité. Le problème avec le frigo et le congélateur, c’est lorsqu’on le retire, il y a de la condensation qui va se créer sur le grain. L’humidité créée va accélérer certains processus qui dégradent le goût du café.» Par contre, si le café est emballé sous vide, techniquement on pourrait le surgeler (donc une congélation très rapide), mais peu de gens peuvent le faire à la maison.

Sac en aluminium, contenant de verre ou pot en céramique?

Parce qu’il laisse passer la lumière, le contenant de verre est à proscrire. Mais pour les autres, «il n’y a pas vraiment de différence entre les contenants, avance l’expert en café. Ce qu’on souhaite, c’est qu’il y ait le moins d’air possible dans le récipient une fois qu’on l’a scellé et que ce soit hermétique.» On peut simplement utiliser le sac en aluminium du micro torréfacteur puisqu’on peut facilement retirer l’air.

Durée de vie optimale?

Comme le dit le dicton, tous les goûts sont dans la nature et il en va de même pour le café. « Il y a des cafés plus fragiles que d’autres, mais c’est surtout le degré d’exigence du consommateur, souligne M. Parisien. Il y a des gens qui vont acheter un café, le faire moudre et le consommer sur trois semaines et ne pas percevoir une grande différence dans le goût. Et d’autres, après 48 à 72 heures, le café n’est plus à leur goût!» Généralement, l’expert recommande à ses clients d’acheter ce qu’ils consomment en une semaine pour le café prémoulu. Pour les grains entier, la durée de vie s’étire à deux, trois semaines.

Bonus (encadré?)
On privilégie l’achat local!

En achetant du café au micro torréfacteur local, généralement les grains sont torréfiés et mis sur les tablettes dans un très court laps de temps. La fraîcheur est donc au rendez-vous!

 

À lire aussi:

 

Photo principale: Mike Kenneally Unsplash



Catégories : Cuisine / Véro-Article
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine