Des alcools de fruits ultragourmands

19 Juil 2021 par Équipe VÉRO
Catégories : Cuisine / MSN / Véro Cuisine-Article / vins
Icon

Cet été, on part à la rencontre de cinq producteurs d’ici qui transforment pommes, cassis et autres baies en exquises boissons alcoolisées. Coups de cœur garantis, c’est promis!

PRÉSENTÉ PAR

Le Domaine Ives Hill, dans les Cantons-de-l’Est

Avec le cassis, les artisans de la plantation créent un vin qui accompagne bien les fromages un rien corsés. Avec la mûre sauvage, ils concoctent une boisson légère, à siroter avec un dessert chocolaté. Et avec ces deux baies, ils élaborent une Cassigria qu’on prend plaisir à boire!

La Cidrerie du Minot, en Montérégie

Tranquille, effervescent, de glace, rosé, plus ou moins alcoolisé ou sans alcool: décidément, le cidre du Minot nous chante la pomme de multiples façons! Boisson rafraîchissante par excellence, elle ajoute un caractère festif au plus frugal des pique-niques.

Le Domaine Le Cageot, au Saguenay–Lac-Saint-Jean

D’abord framboisière, puis vignoble artisanal, le Domaine ne cesse d’innover. Maintenant, place à des vins élaborés avec le fruit emblématique de la région: le bleuet sauvage. Conjugué à la framboise et même au sirop d’érable, il sert également de base à bien d’autres boissons étonnantes.

Photo: macphotographie

Le Ricaneux, dans Chaudière-Appalaches

Ah, les fraises et les framboises! Oh, les baies d’aronia et de sureau! Grâce aux secrets d’une grand-mère astucieuse et après maints essais qui les ont bien fait rigoler, les pionniers du Ricaneux tirent de ces fruits des crèmes, des vins et des liqueurs fines qui font nos délices.

Photo: Jeff Frenette

L’Intermiel, dans les Laurentides

C’est une ferme apicole. C’est une pommeraie. C’est une érablière. Et ce sont aussi des artisans visionnaires, qui créent des boissons uniques. Par exemple? Un gin de miel, des eaux-de-vie d’érable, de pomme ou de miel, un hydromel aux canneberges et pétales de rose… Voilà qui donne soif!

Localement nôtres

Pour se familiariser avec quantité de producteurs de chez nous, planifier une virée dans leur région et découvrir leurs régals, on télécharge sans frais l’application Mangeons local plus que jamais. On s’y procure un coffret de produits gourmands, conçu par la Tablée des chefs, pour contribuer à combattre l’insécurité alimentaire. On suit également la tournée que font des personnalités qu’on aime chez des producteurs qu’on aimera sur le site tastet.ca! Enfin, on participe au programme de fidélité Locaux dollars Desjardins, échangeables à la boutique en ligne de l’Union des producteurs agricoles. Psitt! Plus on visite de producteurs, plus on les soutient et plus on récolte de «Locaux dollars».



Catégories : Cuisine / MSN / Véro Cuisine-Article / vins
1 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. celine legault dit :

    La Marie Louise c’est un Mistelle de Fraises de la Fraisière Garneau, St-Nicolas, Lévis.

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine