Des idées de mocktails pour réduire sa consommation d’alcool

Des idées de mocktails pour réduire sa consommation d'alcool
11 Jan 2021 par Maïka Yargeau
Icon

Arrêter ou diminuer sa consommation d'alcool ne signifie pas forcément de boire uniquement de l'eau. Les mocktails sont là pour agrémenter l'expérience et rendre le tout plus facile.

Le temps des fêtes est une période de plaisir et de festivités où il est facile de prendre quelques verres de plus qu’à l’habitude. Plusieurs initiatives telles que le défi de janvier (Dry January pour les plus familiers) ou encore le Défi 28 jours sans alcool en février peuvent aider à diminuer voire arrêter la consommation de boissons alcoolisées. Les mocktails peuvent aussi vous aider à relever ces défis.

Apparus d’abord lors de la prohibition afin de remplacer les cocktails, les mocktails ont réellement gagné en popularité à la fin du 20e siècle. Ils représentent l’alternative idéale pour les femmes enceintes, les conducteurs désignés ou encore ceux qui choisissent simplement la sobriété. 

« Dry January » ou le Défi 28 jours sans alcool

« Dry January » est une initiative issue du Royaume-Uni et qui a vu le jour en 2013, alors que le Défi 28 jours sans alcool est la version québécoise qui est apparue un an plus tard, en 2014. Les deux ont le même objectif, soit aider les gens à mieux gérer leur consommation de boissons alcoolisées.

Dans le cas du Défi 28 jours, des dons sont amassés pour la Fondation Jean Lapointe qui se consacre principalement à la prévention des problèmes liés à la consommation d’alcool et de drogues chez les jeunes en milieu scolaire. À la première année du défi, 1300 participants ont amassé plus de 63 000$. Au cours des deux dernières années, la fondation a récolté plus d’un demi-million de dollars annuellement. Cet argent est investi dans des conférences et des ateliers de prévention donnés dans les écoles.

Le mocktail

Ces breuvages non alcoolisés ont connu un véritable regain de popularité dans les dernières années. Leur apparence très esthétique ainsi que leur goût très différent des frappés aux fruits (smoothies) ou des jus dus aux ingrédients (sirops, kombuchas, épices, crèmes, fruits frais, herbes). Cela fait de ces boissons un incontournable dans de plus en plus de bars. Selon Mintel, une société d’études de marché privée basée à Londres, les mocktails ont augmenté de 35% en tant que type de boisson sur les menus des bars ou des restaurants entre 2016 et 2019 aux États-Unis.

Cette vague de popularité aurait d’ailleurs peut-être commencé à Londres, au bar Redemption, qui ne sert que des boissons sans alcool. L’endroit affiche complet tous les soirs (en temps normal sans pandémie ni confinement!). Au Québec, un équivalent a vu le jour en juillet dernier, soit le Mindful, espace de sobriété. Créé par Isabel Tames et Diego Bayancela, l’endroit a pignon sur la rue Saint-Denis à Montréal.

Quelques idées de recettes

  • Le Vanilla Ice, un mocktail à la framboise avec un petit goût de vanille issu du kombucha. | Voir la recette
  • Le mocktail pêche-tonic. Un parfait mélange sucré et fruité sans alcool. | Voir la recette
  • Une explosion de saveurs dans le Refresher avec des kiwis, des ananas, un sirop de fruit de la passion et une tranche de citron. | Voir la recette
  • Mocktail au kombucha intitulé "Love is in the air". Santé et délicieux, vous tomberez sans aucun doute en amour avec lui. | Voir la recette
  • Rafraîchissant, le Surfer nous donne hâte à l'arrivée de l'été! | Voir la recette

Pour plus d’idées, vous trouverez 124 recettes de mocktails sur le site d’éduc’alcool.

À lire aussi: 

Photo principale : Katherine Sousa Unsplash
Photos mocktails: RISE KombuchaBoire et Kombucha à la mûre du Mont-Ferréol



0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine