Soupe minestrone au bœuf et au pesto de Folks & Forks

Soupe minestrone - Folks & Forks
14 Sep 2022 par Frédérike Lachance-Brulotte
Icon

On se rassemble autour d'une traditionnelle soupe minestrone, rehaussée avec brio par notre cheffe Frédérike, du blogue Folks & Forks.

Donne 8 portions

Ingrédients

  • 400 g (14 oz) de bœuf, coupé en petits cubes d’environ 1 cm (1/2 po)
  • Sel et poivre du moulin
  • 30 ml (2 c. à soupe) d’huile d’olive
  • 1 oignon, haché
  • 4 gousses d’ail, hachées
  • 5 carottes, coupées en cubes
  • 1 bulbe de fenouil, ciselé
  • 3 branches de céleri, ciselées
  • 10 ml (2 c. à thé) d’herbes salées
  • 250 ml (1 tasse) de vin rouge (facultatif)
  • 2 L (8 tasses) de bouillon de légumes
  • 1 conserve de 796 ml (28 oz) de tomates en dés
  • 125 ml (1/2 tasse) de pesto
  • 1 os à moelle
  • 125 ml (1/2 tasse) de haricots jaunes ou verts, équeutés et coupés en 3
  • 1 courgette, coupée en cubes
  • 250 ml (1 tasse) de kale, ciselé
  • 180 ml (3/4 tasse) de petites pâtes
  • 30 ml (2 c. à soupe) de miel

Soupe minestrone - Folks & Forks

Préparation

  1. Laisser tempérer les cubes de bœuf pendant au moins 30 min, puis les saler et poivrer.
  2. Dans une marmite, à feu moyen-vif, saisir les cubes de bœuf avec l’huile d’olive 30 sec de chaque côté ou jusqu’à ce qu’ils soient bien colorés. Retirer les cubes de bœuf de la marmite et les réserver.
  3. Baisser le feu à moyen, puis ajouter l’oignon, l’ail, les carottes, le fenouil, le céleri et les herbes salées. Ajouter un peu d’huile d’olive, au besoin, et cuire environ 5 min ou jusqu’à ce que l’oignon soit translucide.
  4. Déglacer avec le vin, puis laisser réduire pendant 2 min.
  5. Incorporer le bouillon, puis ajouter les tomates en dés, le pesto, l’os à moelle et les cubes de bœuf. Porter à ébullition et, dès que ça frétille, baisser le feu et laisser mijoter 40 min.
  6. Ajouter les haricots, la courgette, le kale et les pâtes, et poursuivre la cuisson pendant 10 min ou jusqu’à ce que les pâtes soient cuites.
  7. Incorporer le miel, goûter, puis rectifier l’assaisonnement.

 

Photo : Maude Chauvin

 

À lire aussi : 

 



0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine