COMPÉTITION DE MIXOLOGIE FÉMININE: Et la gagnante est…

30 Mai 2019 par Tammy Hurteau
Catégories : Culture
Icon

Cindy Lam, mixologue au bar Coldroom, a été couronnée grande gagnante de la soirée Craft your Chandon Montréal, présentée lundi dernier. On a eu la chance de s’entretenir avec cette femme aussi déterminée que passionnée!

Présenté par

C’est lors d’une soirée très effervescente qu’a eu lieu le 27 mai, au restaurant Perles et Paddock, dans le quartier Griffintown, la toute première compétition de mixologie féminine Craft Your Chandon Montréal, présentée par la maison Chandon Californie.

Au cours de cet événement en mode girl power, les 10 finalistes ont présenté leurs cocktails créés exclusivement pour l’occasion devant les trois juges du concours: Laura Fontaine, assistante vinificatrice pour Chandon Californie, Fanny Gauthier, mixologue pour Ateliers & Saveurs, et Marie-Michèle Leduc, directrice artistique du magazine VÉRO. C’est sur une trame sonore du groupe Destiny’s Child, dans un coin du magnifique bar, qu’on a pu jaser un peu avec la gagnante, Cindy Lam.

INSPIRATION COCKTAIL 

«L’inspiration me vient de mes voyages, dit d’emblée Cindy. J’économise mon argent seulement pour pouvoir voyager. Dans la vie, c’est vraiment ce qui me rend heureuse, parce que je trouve qu’on acquiert une belle humilité en voyageant. On travaille tellement fort tous les jours, alors il faut voyager! Déconnecter. Prendre le temps.»

La jeune femme de 32 ans raconte qu’à son inscription à la compétition, elle a aussitôt pensé à un voyage en Californie qu’elle a fait il y a quelques années. «Quand je vais en vacances, le parfait bonheur pour moi c’est d’avoir un melon d’eau dans une main et une noix de coco dans l’autre. C’est ça, ma définition des vacances, et c’est ça que je voulais faire vivre aux juges de la compétition.»

SON PARCOURS

«J’ai commencé à travailler au Coldroom parce que je capotais vraiment sur cet endroit, se souvient Cindy. J’ai écrit au gérant en lui disant que je n’avais aucune d’expérience, mais que je voulais tellement apprendre que j’étais prête à travailler gratuitement! J’ai donc commencé comme serveuse (payée!) et je prenais un grand plaisir à parler avec les clients.

C’est encore quelque chose d’important pour moi aujourd’hui de savoir d’où les gens viennent et de jaser avec eux. Le service à la clientèle, c’est selon moi la chose la plus essentielle pour être une bonne mixologue.»

FEMMES MIXOLOGUES

«Dans le monde où je travaille, beaucoup de gens pensent que je suis là parce que je suis cute. On me mansplain encore parfois… mais généralement, j’ai de bons clients et dès qu’ils commencent à me parler, ça change. Quand je parle de mon métier, on comprend vite que je le connais bien, que j’y ai ma place et que je sais ce que je fais. Les gens pensent que c’est un travail super facile, mais non. Je ne bois pas quand je travaille. Je veux donner mon 200 % en tout temps.»

Cela dit, comment a-t-elle vécu l’expérience du concours? «Je suis vraiment proche des finalistes de la compétition, je les adore et les admire beaucoup! Il n’y a donc eu aucun drame durant la soirée! On est chanceuse pour ça, à Montréal. Dans d’autres villes, ça ne se passe pas toujours comme ça. Et les finalistes sont excellentes dans ce qu’elles font. Pas parce que ce sont des filles… parce qu’elles sont vraiment excellentes!»

UN GRAND PRIX GORGÉ DE SOLEIL

Cindy a remporté un voyage dans la Napa Valley pour découvrir le domaine Chandon Californie en compagnie de l’équipe du magazine VÉRO. À titre de lauréate de la compétition, elle partagera sa création durant le prochain Festival Mode & Design, qui se tiendra à Montréal du 19 au 24 août.

«J’ai tellement hâte de voir le vignoble en Californie! s’exclame la mixologue. Découvrir comment c’est fait, de A à Z. Apprendre et voyager… toujours!» On a déjà très hâte aussi de faire ce voyage avec elle!

RECETTE GAGNANTE

A Serene Spritz

  • 1/2 oz de vodka Belvedere
  • 1 oz d’apéritif Lillet
  • 2 oz de sirop maison à base de melon d’eau, d’ananas, de noix de coco grillée et de graines de fenouil
  • Remplir le reste du verre avec du vin mousseux rosé Chandon ­­­­

 

Photos: Patricia Brochu.



Catégories : Culture
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine