Dans la télé de… Catherine Trudeau!

12 Mai 2021 par Véronique Harvey
Catégories : Culture / MSN
Icon

Quand l’intervieweuse prend la place de l’interviewé! On a demandé à Catherine Trudeau, animatrice de l’émission «Dans la télé de», de répondre au questionnaire qui permet de concevoir le musée virtuel de la télévision de chaque invité.

Allons voir ce que le musée de Catherine Trudeau nous réserve…

Volet jeunesse

Dans quelle famille télévisuelle auriez-vous aimé vivre?

Bobino. Il y avait juste du fun dans cette gang-là! C’était rassurant, c’était drôle, ça finissait toujours en éclats de rire. Puis, il y avait un sentiment de bienveillance que je percevais de la part de Bobino envers sa petite sœur.

Quelle émission et/ou personnage vous faisait peur, quand vous étiez enfant?

Hulk, quand il se transforme, me faisait méga peur. La musique de La femme bionique aussi me faisait peur. Démétan aussi me faisait peur, quand il se faisait violenter. Et le Furote, dans Les Oraliens.

Un samedi matin parfait devant la télé se résumait à…

Samedi Jeunes! Ça commençait tôt et je regardais jusqu’aux Héros du samedi (que je trouvais ben plate). S’enchaînaient Candy, Tao Tao, Belle et Sébastien, Rémi sans famille, Niels Olgerson, Démétan, Astro le petit robot, Les mystérieuses Cités d’or. C’est toute mon enfance télé…

Un rendez-vous télévisuel que vous partagiez en famille…

Samedi de rire et RBO. On regardait ça en gang. J’avais vraiment l’impression de partager un bon moment avec mes parents et mes frères. On avait les mêmes référents humoristiques.

Quelle a été l’émission culte de votre adolescence?

Je dirais plutôt la chaîne culte : MusiquePlus. J’en mangeais! J’enregistrais des segments, les VJ étaient comme des amis, j’avais mes préférés (Paul Sarrazin en tête!), je connaissais l’horaire des émissions par cœur. J’attendais le Buzzclip chaque semaine, je passais mes vendredis soir devant Le Grand décompte, Le Combat des clips, je votais, toute la patente… Un peu obsessive, la fille!

Volet adulte

Complétez la phrase : «J’aurais payé cher pour co-animer avec…»

Yves Desgagnés! Je pense qu’on ferait une super équipe. Il a plein de choses à dire ce gars-là, il parle avec éloquence, expérience, et gros bon sens. Il me manque dans le paysage télé en ce moment.

Quelles émissions mettent un baume sur vos moments difficiles?

Quand on est en déséquilibre, on revient vers le connu, vers ce qui fait du bien. Sex and the City est ma série «doudou». Le temps d’une paix a aussi cet effet sur moi : une série rassurante, en lenteur, d’une époque que je n’ai pas connue, mais qui me fait rêver.

Quelle émission vous a donné l’envie de voyager, ou d’explorer la planète?

La course destination monde, que j’ai regardée très assidûment adolescente. Le guts de ces jeunes-là me fascinait.

Une série qui a été déterminante dans votre choix de carrière…

L’amour avec un grand A. J’y ai été en contact avec le jeu, les visages multiples que peuvent prendre les acteurs. Cette émission n’a pas fait que j’ai décidé de faire ce métier, mais a semé en moi l’idée que ça se pouvait, que «jouer» était un véritable métier.

Quelles émissions ont fait de vous un meilleur être humain?

Deuxième Chance, parce qu’elle me permet d’aborder avec mes enfants les notions d’empathie, de pardon. Sinon Banc Public, qui donne un visage à des concepts comme «la violence conjugale», «le jeu compulsif», etc. Ça m’a rendue plus sensible, plus conciliante.

Un mariage ou des funérailles que vous avez suivis à la télé…

Les funérailles de René Angélil. Il m’arrive de retourner voir des extraits sur YouTube. L’émotion était dense. On dirait qu’on avait besoin de prendre une part de la peine de Céline, comme s’il était un membre de notre famille.

À quelle personnalité télévisuelle souhaiteriez-vous remettre un prix «hommage»?

Guylaine Tremblay! Pour moi, elle est une personne importante dans l’histoire de notre télé. Elle a tenu des rôles marquants, elle peut aussi bien porter des drames que des comédies. C’est une comédienne versatile et aimée de tous.

En vrac…

Votre premier béguin amoureux pour un personnage télé? Puncherello dans Chips, et Fred Savage dans The Wonder Years

Les comédiens qui vous décrochent un sourire à tout coup? Marc Labrèche, Léane Labrèche-Dor et Fabien Cloutier

La plus touchante prestation musicale télévisée? Yama et Kelly qui chantent Let it be, à La Voix

Les élections les plus marquantes à la télévision? Celles de Pauline Marois et de Trump

À quelle émission auriez-vous aimé prendre part? Le plaisir croît avec l’usage



Catégories : Culture / MSN
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine