L’ère des douchebags

L'ère des douchebags
30 Juil 2014 par Vincent Marissal
Catégories : Culture
Icon

On assiste au retour du macho idiot, nigaud et zozo (l’ordre a peu d’importance). Était-ce vraiment nécessaire?

L'ère des douchebagsEn courant avec ma copine l’été dernier, j’ai réalisé avec une certaine surprise et un malaise certain à quel point l’Homo erectus ne se gêne plus pour se contorsionner à la limite de la rupture cervicale pour reluquer le derrière des femmes.

En fait, l’expression Homo erectus est peut-être mal choisie, puisque les sujets en question sont le plus souvent assis dans leur auto ou dans leur camion, d’où ils ont une vue imprenable sur le paysage. Les plus vulgaires, souvent de très jeunes hommes, ne se gênent pas pour vociférer des «compliments» du genre: «Hey, t’as un beau cul!», avant de redémarrer en trombe, en faisant crisser les pneus de leur bagnole. Édifiant.

Rien de neuf, direz-vous?

Vrai, le mâle cherche la femelle depuis toujours, qu’il soit orignal, orang-outan ou Homo erectus. Je pensais toutefois, Messieurs, que nous avions un peu évolué.

Quand des p’tits culs de 20 ans crient des insanités à une jeune femme qui court tranquillement un beau samedi après-midi à Laval, notre société régresse dangereusement. Je ne crois pas que mes expériences de course à pied ne sont qu’anecdotiques. Toutes les femmes à qui j’en ai parlé me disent qu’on assiste à un retour du gros macho épais. Moi qui suis plutôt de la génération des «hommes roses», qui ai été élevé par des femmes fortes, et qui suis respectueux de leur combat pour l’égalité, je crains que les progrès récents soient menacés par un retour du balancier. Vivons-nous la revanche des douchebags? (On pourrait traduire cette expression par: jeune homme narcissique, voué au culte de son corps et dont le niveau intellectuel est inversement proportionnel à son estime de soi!)

Une chose est certaine, la «douchebaguisation» des mâles semble se répandre très vite. Peut-être est-ce dû, en partie, à la prolifération des pubs mettant en vedette des hommes débiles (Old Spice, anyone?), aux séries télévisées ou aux téléréalités dans lesquelles on transforme l’homme en gros jambon stupide, ou à l’hypersexualisation dans les vidéoclips et sur le Web?

Très tôt, les jeunes hommes «consomment de la femme» sur Internet, où elle est souvent réduite au rôle d’objet de consommation. Un objet beau, docile et très volontaire. Lorsque j’étais ado, il fallait faire des efforts pour voir une photo de femme nue. Près de 40 ans après les faits, je peux bien l’avouer: j’ai volé des Playboy chez mon voisin, où ma grande soeur faisait parfois du gardiennage, le samedi soir. Je les cachais avec précaution, comme des objets très précieux d’une grande rareté.

Les temps ont changé. J’ai l’impression qu’à force de passer autant de temps sur Internet, certains hommes finissent par croire que toutes les femmes sont des nymphomanes en manque qui attendent en petite tenue derrière les rideaux que le paysagiste ou le réparateur de la piscine leur saute dessus!

Une chose est sûre: nous, mâles, reculons. Et le moment, Messieurs, est plutôt mal choisi. Vous n’avez peut-être pas remarqué, mais pendant que vous tournez la tête pour regarder le derrière des passantes, la gent féminine, elle, avance. Et vite.

Sociologiquement, on se dirige vers un gouffre. Pour la première fois, l’an dernier, le nombre de femmes ayant un diplôme universitaire a dépassé celui des hommes, un phénomène qui ne fera que s’accentuer, c’est inéluctable. Dans certaines disciplines, notamment la médecine, c’est déjà 65-35 en faveur des femmes, et le phénomène s’étend à d’autres métiers. Le pourcentage de femmes diplômées universitaires est passé de 47 % à 60 % en une seule génération.

À l’inverse, les jeunes hommes sont plus en plus nombreux à décrocher.

D’ici une ou deux décennies, va-t-on se retrouver avec, d’un côté, un fort contingent de jeunes femmes hautement scolarisées, de professionnelles bien payées ou d’entrepreneuses fonceuses, et avec, de l’autre, une cohorte de décrocheurs? De décrocheurs machos, en plus? De nombreuses études démontrent que les hommes acceptent encore mal que leur femme ou conjointe gagne plus qu’eux. Ils vont pourtant devoir s’y faire.

Ce que je veux vous dire, Messieurs, c’est que je doute fort que le retour du gros macho épais soit très winner à une époque où les jeunes femmes bossent fort pour se tailler une place dans la société et, de fait, en devenir les leaders. Je ne peux rien pour les abrutis, jeunes ou vieux, qui crient «Hey, t’as un beau cul!» aux femmes dans la rue, mais je m’engage à faire en sorte que mon garçon sache que les combats de ma mère n’ont pas été vains. Et qu’il réalise qu’il a intérêt à comprendre que le monde a changé.

Vous pouvez consulter la version intégrale de cet article dans le deuxième numéro de Véro magazine, à la page 130, avec le titre « L’ère des douchebags ». Le magazine est disponible en kiosque et en version iPad.



Catégories : Culture
70 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Diane Monette dit :

    Bonjour, je peux vous dire que je suis enragée contre un con de douchebag sans génie qui s’entraine dans un gym de Farnham.
    Mon fils a 28 ans atteint de cancer au cerveau et ne pouvant plus travailker depuis 2011 suite a une biopsie qui a mal tournée et le laissant avec des sequelles permanentes.
    Depuis 2011 , mon fils ne pouvait plus jouer au hockey, au golf ,au basket etc….en 2017 sa médication a diminuée a 18 pilules par jours alors il a retrouvé un peu de force pour aller au gym question de moral et un peu d’erxercices. Mais un super douchebag sans cervelle s’est m9qué de lui devant tout le monde au gym car mon fils fait 6 pi et 2 et mince car le cancer lui a enlevé beaucoup de force et la santé.
    Imaginez 2 secondes comment il s’est sentit . Faire rire de lui en plus. Dignité et moral à terrre. Depuis mon fils ne veut plus y retourner alors ZERO moral et zero exercices. Grrrrrrr

  2. Dany dit :

    L’attitude des jeunes hommes d’aujourd’hui est proportionelle a celle des filles. Avec les resaux sociaux, les filles sont de moins en moins genées de mettre des photo en petite tenue ou dans des positions suggestives. « Regardez tout le monde, je me suis acheter des bas et je suis tellement pressée de vous les montrez que j’ai pas eu le temps de m’habiler hihihi! » Ça c’etais une citation mot pour mot de l’amie de ma fille qui a 15 ans. On voyait a peu pres le 1/4 d’un de ses bas pis le reste c’etais sa brassiere. Mon point? C’est bien beau de blamer les hommes, mais les filles ont leur part de responsabilité dans l’objectification des femmes. Les filles comme les gars s’adaptent a l’environement dans lequel ils vivent. C’est ça, la définition de l’évolution en passant.

  3. William o'clair dit :

    Pour combatte le décrochage et augmenter le niveau d’éducation chez les hommes c’est simple: rendre obligatoire l’opention du secondaire 5 pour avoir le droit de conduire une voiture! ( garder en tête que un permis de conduite est un privilège et pas un droit)

  4. Nathalie dit :

    Enfin quelqu’un s’est levé et a osé dire tout haut! Un homme de surcroît. Excellent texte…dommage que les principaux concernés ne liront pas…c’est que le culte de l’idiotie ça demande du temps! Beaucoup de temps! Donc il en reste peu pour s’instruire!

  5. Louise Denis dit :

    Vous avez tellement raison ma nièce qui a 22ans et vas courir tout les jours est tannée des commentaire de c est idiot au corp sculptés mais la tête enflé.

  6. John molson dit :

    En parfait accord avec ce texte mais le prochain pourrait porter sur la prochaine génération de femme qui sont fiers de dire qu’elles ne travaillent pas, elles sont des princesses …

  7. Mathieu Côté dit :

    Je suis fatigué d’entendre que c’est encore l’homme qui régresse. Il y a naturellement des hommes qui ont aucun respect pour les femmes, mais j’ai vu autant de femme que d’homme avoir un comportement, disons, discutable envers le sexe opposé. Et même si on voulais revenir en arrière et ne pas être exposé à toutes les images qu’on retrouve sur internet et à la mode d’aujourd’hui c’est impossible, alors c’est à chaque personne qui juge qu’on lui a manqué de respect de réagir.

  8. pat dit :

    voila ce que donne des emitions stupide a la occupation double ,loft story et compagnie de l elevage de monguole bravo la télé

  9. Marthe Chartier dit :

    Je suis très fière de mon fils et du conjoint de ma fille qui sont 2 beaux jeunes hommes de 36 ans qui travaillent, prennent soin de leur famille et s’entraînent pour rester en forme mais qui sont respectueux des femmes et qui sont capables de partager et d’admirer leur conjointe et leurs consœurs de travail. Mais je pense que tout ce problème des hommes machos et grossiers avec les femmes vient a la base de l’éducation qu’ils ont reçue a la maison et des modèles masculins qu’ils ont depuis leur enfance. Comme ma mère disait si dans ton jardin tu n’as que du chiendent comment peux-tu aimer la beauté de la rose?

  10. Maxime douvillle dit :

    Étant pour l’égalité des sexes moi même, j’ai lu avec attention votre article.

    Comme il ne semblait pas alarmant d’avoir un nombre de diplôme mâle plus important que celui des femmes, en toute égalité, il ne me semble pas alarmant de voir l’inverse. Plusieurs femmes ont reproché à leurs consœurs d’être obsédées par leurs corps et malgré le combat de votre mère, la majorité des femmes se prêtent encore au culte de la beauté. Ce n’est manifestement pas les publicités sur les crèmes rajeunissantes ou les slogans tel que 40 est le nouveau 20 qui ont créé le désir des femmes d’être et de rester belles. En toute égalité, on peut donc mal reprocher aux jeunes hommes d’en faire de même.

    Pour ce qui est des commentaires grossiers, ça se défend mal et du au jeune âge, la technique est peut-être mal choise pour démontrer de l’intérêt. Ça va peut-être s’arranger avec le temps.

    Je crois néanmoins que les hommes vont rester des hommes et que les machos « épais » ne devraient pas être persécutés parce qu’en réprimant les tendances naturelles des hommes à aller vers les femmes et à s’exprimer dans les limites de leurs capacités, on se retrouve avec une population de lavettes introverties.

    Je serais surpris de voir publier un article de femmes qui sont exaspérées par leurs semblables parce qu’elles ont témoignées de l’intérêt, avec ou sans grace, envers le corps du sexe oppose.

    En résume, il faut à mon avis laisser les jeunes hommes tester d’eux même les techniques d’approche qui leurs semblent fructueuses et de se réajuster en fonction des résultats. Les hommes ne sont pas plus grossiers ou superficiels que les femmes et même si le féminisme est juste, il faudrait laisser les jeunes hommes respirer un peu et non de les modeler en fonction de ce que les femmes voudraient avoir comme hommes.

  11. Eric Desmarais dit :

    Ça parle vrai ! Il y a quand même un juste milieu ! On est pas Rose ou Macho ! Je vous laisse, j’ai rendez-vous pour mon épilation ! lol hahahaha

  12. Veronique dit :

    En fait, pour utiliser le même lien, l’Homo Erectus est une espèce disparue depuis plus de 100 000 ans. Et tout comme cette espèce, peut-être qu’un jour l’homme macho et égocentrique disparaîtra également. Mais, nous, les femmes, ne pouvons lancer les premières pierres car nous souffrons des mêmes symptômes, ils sont seulement moins apparents. Nous souffrons donc également de cette superficialité. Après tout, les émissions comme Occupation Double fonctionnent bien ici.

    En passant, nous sommes des Homos Sapiens Sapiens ce qui signifie Homme Savant. Éventuellement, on y arrivera tous ! 🙂

  13. carl dit :

    Le but même de la femme manipulatrice va être de se servir de ces facteurs déterminants pour destabiliser leur adversaire. Quoi de plus sournois que de tout mettre en oeuvre pour que l’homme atteigne un niveau d’esperance assez conséquent qui va ineluctablement lui faire perdre la raison, lui voiler la face sur ce qu’il est, sur ce qu’il veut, sur ce qu’il cherche, parfois même sur ce qu’il a.

    La femme manipulatrice va adopter des stratégies sournoises, plus ou moins réfléchies, de maniere progressive afin de ne pas eveiller les soupçons.

    Lorsqu’elles choisissent une cible, c’est dans le but final de s’en debarasser. La femme veut se prouver plus forte que l’homme. Le sucer jusqu’au sang, le réduire en pieces et le balayer de sa vie.

    Cela va passer par plusieurs étapes. D’abord, la séduction. Elles savent bien a quel point les hommes sont vulnérables face a une belle créature, si belle que l’attirance ne peut que les aveugler, donc les affaiblir. Parfum, maquillage, beaux vêtements. Baisers langoureux et tendres. Nuits passionnelles et interminables. Et voila notre homme complètement hypnotisé : la femme devient maîtresse de la situation et tout ce qui l’entoure.

    Ensuite, le jeu. On va retrouver le fameux dicton « fuis moi je te suis, suis moi je te fuis ». Quoi de plus distrayant pour la femme manipulatrice que de jouer à ce jeu immature et sans intêret. Pourtant, son impact se fait vite sentir : l’homme, déjà amoureux, va se sentir completement destabilisé. Sa dépendance et ses peurs vont grimper d’une maniere fulgurante, et voila que notre femme va commencer a se nourrir de la situation. Une situation préparée bien à l’avance, quite parfois a attendre des années, mais quand une femme manipulatrice choisit une cible réelle c’est son honneur tout entier qui va entrer en jeu. Cette cible represente l’homme, je suis plus forte que l’homme, et je vais me le prouver.

    Face a de tels spécimens, seules les machos peuvent encore imposer un minimum de charisme. Devant ces hommes virils et independants, la femme manipulatrice va adopter une nouvelle stratégie : la carte du sentimentalisme. De par sentimentalisme vont découler plusieurs vertus inscrites dans les moeurs de nos jours : gentillesse, attention, altruisme, tolérance, fidélité. Les machos, dont la carapace reste plus ou moins visible, ont pour vocation de se montrer au dessus de la femme sur tous les points. Ego surdimenssionné, indépendance a toute épreuve, fort de caractere, anti-romantisme, ces hommes vont paraitre inaccessibles et vont donc être les premières cibles des femmes manipulatrices qui préfèrent le défi a la facilité

  14. Thierry dit :

    Je suis en partie d’accord avec cet article, les gars ont toujours ete epais (je generalise). Avez vous vue les jeunes filles ado et jeune adulte? Le gym, le le look, la seduction narcissime sur les reseaux sociaux …………… c est pas nouveau. Les hommes sont visuel et l’image projete des jeunes femmes depuis 10-20 ans cause ce changement a mon avis. C est la nature humaine.

  15. martin dit :

    Bien que je sois en partie en accord avec ton opinion, j’accepte très bien que les femmes soit en avance sur les hommes. Est-il mieux qu’il y est plus d’hommes entrepreneurs ou ayant une profession libérale avantageuse ou l’inverse ? De ce fait, le genre en minorité aura tendance a se faire valoir par d’autres attributs. Les « douchebag » existent car ils répondent à un besoin et a une réalité contemporaine… Au même titre que les « Ginettes » dans les années 80. La loi de l’offre et la demande s’applique également aux relations humaines.

  16. Fabio dit :

    Homo sapien , homo erectus, homme !! Peu importe. Ces bon texte decris pressisement un seul côté de lamedaille. Se vrais qu il y a de plus en plus de hommes qui regardent les femmes faire leur jogging car EllEs ont l indesence de le faire a moitier habiller! Avec des liggings qui epoussent leur formes et sans parler de leur longeur qui est trop souvent a discuter! Y a dix ans vous ,femmes sportifs, joggies en digité, maitenau les danceusses on plus de linge sur le dos que vous dans rue!! Oui j tien a rester en forme et faire attention à mon corps et j trouve sa normal!! Et si regarder une belle femme marcher et courir dans rue fait de moi un douchbag ! Alors j duis un ultradouch ! Bous etes tres belles les femmes! Et deuis toujour! C domage pour les cretins qui nont pas de tacte et crie des sottises a toutes les femmes ! Mais un peu de respect envers votres corp! Quelle belle generation nous allons avoir!! Ce une equation simple : plus tu essaille d etre sexy plus tu à des compliments et ce tres normal . Entk navre pour les fautes d ortographe en tant que douchbag j m trouve deja asses bon d savoir ecrir !

  17. Mario Morin dit :

    Article très intéressant et pertinent pour bien des cas. J’ai souvent l’impression que c’est l’égo démesuré de certains hommes qui garantis leur échecs à progresser activement et interagir positivement dans notre société.

    Je suis père de trois filles. Je leur ai répété à plusieurs reprises qu’elles pouvaient réaliser la profession qu’elles voulaient. Il n’y a presque plus de barrières comme il y en avaient pour les générations précédentes. Et elles ont toutes fait ce qu’elles ont voulu.

    Quant à l’homme, pour plusieurs, le chemin étant trop facile dans ce monde d’hommes pour se faire une place, le besoin de faire un effort supplémentaire n’était pas senti.

    L’équilibre devra éventuellement se trouver. En attendant je trouve ça extraordinaire de vivre dans un environnement où il y a plus de femme. Notre société ne peut qu’en être meilleure.

  18. francesca dit :

    cet article est genial. il reflete justement un probleme que je suis bien contente de ne pas etre seule a constater jespere qu un jour il ouvrira les yeux a plus de monde

  19. Huberdeau serge dit :

    sa doits faire déjat plus de 20 ans que les femme réusisse mieux leur scolariter et cé tres vrais aujourduit la majoriter gagne mieux leur vie que les homme.,mais on vie dans une sociéter ou les femme son de plus en plus démontrer comme des sex sinbol et les homme comme la force brute gros bras gros tatoux et pourtans ils senble réusir mieux aux pret de boucoup de femme le gars trenquil un peux timide passe pour un ptit nono sans intéret boucoup d femme recherche le macho le cahide alord boucoup de garcons croix quil faut devenir idiot pour plaire aux femme memme les femme sur les cite de rencontre spécifie quel aime les gars a lalure tofe avec des tatoux les atire plus que letres normal sans gros bras pas de tatoux timide lui se sans comme un idiots et ose pas savancée .,de peur detres rédiculiser.

  20. Caroline dit :

    Je ne saurais dire mieux! Je suis célibataire depuis dix ans, en recherche plus ou moins active d’un amoureux, ce qui m’a permis de faire le même constat déplorable! Après quelques tentatives sur les sites de rencontre, je me suis vite rendue compte que ces spécimens étaient légion alors j’ai abandonné ma quête… Je préfère de loin être seule qu’accompagnée d’un douchebag! À croire que les hommes intelligents, drôles, sensibles et respectueux sont déjà tous pris, et je ne peux blâmer celles qui en ont profité quand l’occasion s’est présentée. Ils sont devenus une denrée rare…

  21. Sylvain dit :

    Il faudrait aussi se demander pourquoi les jeunes hommes décrochent autant (l’école n’a-t-elle pas été consue pour les filles et enseignée par des femmes???). Ne serait-ce pas le changement du role des femmes dans la société qui fait que les hommes ne savent plus ou se trouve leur identité? L’image de l’homme dans les pubs reflète en grande partis ce que les hommes crois que les femmes veulent comme  »body ». En résumé, les hommes douchebag ne sont que le reflet de notre société…Ajouté à tout ca que les hommes sont plutot introspectifs et hésitant à demander de l’aide et nous nous retrouvons avec ce genre d’homme aujourd’hui. Allez les gars! Soyons des hommes et affirmons ensemble la place que nous devons prendre dans la société

  22. Rupert Remblai dit :

    Bien que je sois d’accord qu’on assiste à une démocratisation des douchebags, je sens une teinte de glorification de la femme au détriment de l’homme dans cet article qui me laisse perplexe. Quand on dit qu’il y a plus de médecins femmes que d’hommes maintenant, je trouve cela particulièrement bêta comme raisonnement. En génie, la proportion est encore largement en faveur des hommes, mais ça ne veut pas dire grand chose.

  23. Pierrette Mongeau dit :

    OUI………….très malheureux….mais vrai…..pas possible nous sommes en 2014. Je ne comprend plus rien à notre nouvelle génération. À place d’évoluer, de se considérer égal = homme et femme, c’est tout le contraire qui y passe. Très bon article que j’ai lu entièrement. La base de tout, je crois que c’est le manque de respect, des valeurs mis au rancart, aucune conscience, un gros manque d’éducation. Dommage………..espérant que plusieurs change leur comportement idiot et arriéré, voilà mon plus grand souhait.

  24. Denis Daneau dit :

    Pas facile de se sortir de ce dilemme, un gars n’a aucun moyen d’exprimer son évaluation…je serais curieux de voir à TESTER SUR DES HUMAINS un gars qui accosterait des femmes en disant MADEMOISELLE JE VOUS TROUVE TRÈS JOLIE…et leur demander leur opinion…j’ai l’impression que la célèbre phrase PATRICK HUARD serait nettement appropriée…FERME TA G… Pourtant je suis déjà allé au club 61 avec mon épouse et ma belle-mère et mon beau-père et les commentaires des femmes sont de loin plus direct que ceux qu’on entend aux danseuses…donc messieurs limitez vous à sourire timidement…

  25. Luc dit :

    Article intéressant. Je suis bien fier de dire que mes 2 fils de 22 et 24 ans, tous deux à l’université sont bien loin de cette description. Mon épouse fait un salaire légèrement supérieur au mien et elle le mérite amplement. Les hommes sont en train de tomber loin derrière et ils ne méritent que ça. Ils vont réaliser à quel point ils sont dans la merde quand ils debront demander de l’argent à leur conjointes pour « mettre du gaz dans leur truck ».

  26. Nathalie dit :

    Avec la mondialisation les gens sont du plus en plus mal éduqués, comme c’est Ironique…….Les hommes ne savent plus conquérir les femmes, et ne savent plus quoi faire avec…

  27. Jonathan dit :

    Le problème c’est qu’une bonne majorité de femmes de cette même génération, même si elle va à l’université n’en a que pour les gros bras…Le physique a toujours été important mais encore plus aujourd’hui. Un n’exclut pas l’autre mais vient un temps où c’est une question de priorité. Chaque torchon trouvera sa guenille 🙂

  28. Francois dit :

    Tout a fait d’accord avec l’article , le plus dommage ce sont les homme qui sont en forme musclé masi qui sont sérieux avec beaucoup de classe. Il sont catégorisé automatiquement et ce de facon gratuite. Il est beaucoup plus facile de juger gratuitement que de voir le vrai visage d’une personne. Les femmes ne les prenne pas au sérieux. Il y a surement le même phénomène su niveau des femmes. P-e un probleme de confiance en soi

  29. Dom Béland dit :

    Oui.. c’est sensiblement ce qui se déroule dans notre civilisation occidental actuellement. IL y a un cercle vicieux qui se passe. Lorsque les hommes jugent une femme légère, il la traite en conséquence, comme une conquête passagère non pas comme une récompense à longue durée; les femmes qui tiennent les hommes comme des dragueurs sont elles-mêmes susceptible d’avoir l’air de femmes légères et de se conduire comme telles selon une étude d’Elizabeth Cashdan en 1993.

    Les douchebags, bien qu’ils ont l’air peut-être con, sont tout de même « choisi » par les femmes. Le machiavélisme, le narcissisme et la psychopathie sont des trais de caractère masculin qui séduise les femmes. Vous n’avez qu’à penser au succès de 50 nuances de Grey. recherche scientifique ici: https://docs.google.com/viewer?a=v&q=cache:wdRK66Fztt8J:www.bradley.edu/academics/las/psy/facstaff/schmitt/documents/Jonason-Schmitt-2009-DarkTriad-STM.pdf+dark+triad+traits&hl=nl&gl=nl&pid=bl&srcid=ADGEESheV-07ImpU5B6rK6txSZaKoAjr4c98U-sBA34EzjsumvTX6FeWoGnTfHHFuvF7etTE47A86luwST03GMWAvCjlwWwY2m4ORdyPfiEDHXoqR1cNjPruoXFbfKIsyS40wD5ptcmu&sig=AHIEtbRR1UjHzk4-3jxnmpXpl6IV7wz3Qg.

    L’hypergamie est un concept qu’il faut a tout prix comprendre car la femme n’est pas un ange sexuellement. Elle aussi a un stratégie bien précise pour assouvir ses besoins sexuels. Dans le jargon, on appelle cette stratégie « Alpha Fucks, Beta Bucks ». Les femmes assouvissent leurs pulsion sexuelle pendant leur période la plus fertile (18-25 ans) a se donner aux hommes Alpha (Douchebags) et lorsque leur horloge maternelle sonne (30 ans et +), elle deviennent prude afin de seduire l’homme qui cherche a s’investir dans une femmeet une famille. La femme doit cacher ses aventures précédente car pour un homme, avoir un enfant avec une femme qui s’est donner sexuellemetn (gratuitement) a d’autre est un risque élevé de ne pas avoir de descendance propre a lui. 25% des enfants dans les zones urbaines ne serait pas les enfants génétique des père sur le registre de l’État civil ( Behavioral and Brain Science. #16, p 285-295 Laura Beitzig 1993)

    Bref, c’est pas juste la fautes des hommes qu’ils deviennent des douchebags. En général Les femmes ont les hommes qu’elles méritent et les hommes ont les femmes qu’ils méritent.

    le gros problème c’est le féminisme avec l’hypergamie. La libération sexuelle des femmes fait en sorte qu’elel choisisse les homems qui se démarquent (que ce soit douchebags ou pas) et l’ascension professionel fait en sorte que les hommes du même niveau ne sont plus dans le radar d’accouplement des femmes. De moins en moins d’hommes sont choisi seule les homme en haut de la chaîne gagnent. Le shomems doivent donc s’adapter, s’ils n’ont pas le statu d’homme professionel et riche, il doivent s’adapter en devent narcissique et psychoipathe pour apparaitre sur le radar des femmes. Pensez a tous ces criminels emprisonné qui recoivent des demande en marriage!

    Nous sommes en train de voir sous nos yeux le déclin de l’occident. Des femmes qui se « marie » avec le conjoint « corporatif » et qui ne valorise plus la job de mère à la maison qui éduque ses enfants. Non.. selon le féminisme c’est une prison. On préfère envoyer nos enfants chez des étrangers de l’État pour les éduquer. Pour une homme, la femme n’a que le sexe qui la rend intéressante. Puisque celle-ci commence a devenir « comme un homme » . Puisqu’elle n’as plus besoin de protection, de sécurité, d’être soutenue et que elle ne valorise plus la modestie et d’être agréable, et préfère être bruyante et indépendante, l’homme n’as plus aucun intérêts sauf le cul.

    Il ya tellement a dire. http://librepensees.wordpress.com/2014/07/10/la-nature-de-notre-corruption-1ere-partie/

  30. alexandre dit :

    Je n’ai pas prit le temps de lire tout les commentaires mais je crois être un des rares douchebag a commenter. J’ai 22 ans, j’adore le travail physique et manuel non pas parceque je suis trop stupide pour me scolariser mais bien parceque j’aime ce que j’y fais, je suis même sur les bord d’être un gars de char et je dois avouer que je suis assez superficiel. J’ai tout ce qui faut, je cadre dans le rôle. Votre article ne m’offusque pas tant que ça, il faut que jeunesse se passe, les douchbag c’est l’évolutiob des rapeur deja ils ne se promene pour en civic mais en subaru, laisson l’évolution suivre son cour et finalement faite attention avec le mot décrocheur, bientot les bacheliers seront décrocheur puisqu’ils ne se seron pas rendu au doctorat. Chacun suis la voie qu’il lui plait.

  31. Lucie dit :

    Je peux expliquer en partie pourquoi ce genre d’homme attire les femmes. Je suis une femme intelligente, éduquée et j’ai une carrière bien établie. Je suis également féministe. Cependant, comme bien des femmes, à cause des images véhiculées par les médias et la survalorisation de l’apparence physique par la société, je ne me trouve jamais assez belle. 🙁 Selon les standards qui nous sont imposés, il faudrait être sublime du réveil jusqu’au couché, que l’on soit malade ou qu’on vienne d’accoucher! Avoir un homme au corps d’Adonis comme compagnon comblerait mon sain besoin narcissique, lequel est actuellement défaillant. Évidemment, à long terme, une telle relation serait vouée à l’échec mais à court terme, elle pourrait combler ce manque de valorisation liée à mon image personnelle, celle qui n’atteindra jamais les standards de l’ère du photoshop, des cosmétiques, des chirurgies esthétiques et des cheveux, des ongles et des cils artificiels.

  32. Sébastien dit :

    Je crois que vous avez entièrement raison. Cependant, les douchebags ou les « machos » ne vont surement pas lire ceci car ils sont présentement sur des sites 3x ou alors à regarder des p’tits culs sur la rue. Alors, le phénomène ne pourra que s’amplifier….

  33. Mélanie dit :

    Bofff, il a pas empiré, il a juste pas évolué….ces commentaires ont toujours existés. J’ai toujours une forte poitrine, alors les regards dans les yeux j’ai presque pas connu cela. Des commentaires de macho je les connaît tous. Tu écoutes les pères de 40 ans parler des fois et tu te dis que nos filles ne seront pas épargnées de ces macho ou douchebags. Faut juste montrer a nos filles a répondre a ces platitudes. De façons a clouer le bec a ces futurs machos/douchebags. Mais c’est a vous messieurs de montrer l’exemple et aux mères de ne pas accepter ces commentaires a la maison.

  34. Annie dit :

    J’espère que cette propension de ‘douchebags’ aura comme effet un équilibre dans l’approche des hommes envers les femmes. Les femmes ont pris du terrain et ont maintenant plus de leadership. Je trouve que de nos jours les hommes n’osent plus draguer et complimenter et c’est dommage.

  35. Kevin Desauniers dit :

    Je me demande seulement si l’apparition de ce type de mâle ne va pas avec une certaine demande de la gent féminine pro Jersey Girls abonnées à Musique Plus et leur émission traduite avec un mauvais français et fanatique d’occupation double.

    Votre texte me fait également penser à ce texte d’opinion sur LaPresse+ « Parents de filles, pensez à nos garçons ! » (je ne mets pas le lien, car la première fois que j’ai mis ce commentaire il n’a pas été publié)

    Comme quoi, le savoir-vivre et le respect ce doit d’être enseigné autant aux garçons qu’aux filles.

  36. Karine Cyr dit :

    Excellent article pour décrire sur que sont les « douchesbags ». Cela décrit clairement ce qu’est la réalité d’aujourd’hui. Merci à toi Véronique et à ton équipe d’avoir choisi M. Vincent Marissal à joindre votre équipe. Il reste encore des hommes qui ont des choses intelligentes à dire.

  37. Jean-François dit :

    Cet article est tellement véridique! Plus les années passent et plus les jeunes hommes s’abrutissent de plus en plus ne faisant que penser à leur char, leur body et faire le party tout le temps!! Je suis également de la génération homme rose, et aujourd’hui je peux dire que je suis passer date aux yeux des femmes!

  38. David Rousseau dit :

    Je pense qu’il va falloir attendre l’avènement du Homo respectus pour que ca change. Tout ce que l’Homo erectus s’est faire, c’est appliquer son patronyme au premier degré… 😉

  39. Nathalie Tanguay dit :

    « L’éducation » le secret c’est l’éducation, mais malheureusement lorsque les seules chose qui servent
    d’éducation c’est la télé et Internet, parce-que toujours seul à la maison,le résultat ce sont des gars qui pensent que les filles sont des instruments aux services de leur petite personne. Il y a aussi l’exemple du père ou des hommes autour des jeunes pas toujours la classe et on le sait les enfants apprennent beaucoup en nous observant….Ce sont peut-être les petits fils des « Gino camaro » … Mais les principaux concernés ne liront pas cet article et c’est dommage mais de toute façon leur cerveaux d’homme de Cro-Magnon n’est pas assez évolué pour comprendre ce dont il est question ici!! le respect!! Remarquez que les filles qui admirent et sortent avec ce type de gars et acceptent de se faire traiter de la sorte ne sont pas mieux et souvent non malheureusement pas plus d’éducation qu’eux! Merci M. Marissal de le dénoncer en tant qu’homme qui n’est pas fier de ça! Parce-que quand on le dénonce en tant que femme on se fait dire qu’on est une féministe frustrée!

  40. Kevin Desautels dit :

    Très bon texte d’opinion. Je me demande seulement si l’apparition de ce type de mâle ne va pas avec une certaine demande de la gent féminine pro Jersey Girls et autres abonnées à Musique Plus et leur émission traduite avec un mauvais français.

    Votre texte me fait également penser à ce texte d’opinion sur LaPresse+ « Parents de filles, pensez à nos garçons ! » : http://plus.lapresse.ca/screens/4cdd77f4-53bb-0854-847d-08ccac1c606a|_0.html

    Comme quoi, le savoir-vivre et le respect ce doivent d’être enseignés autant aux garçons qu’aux filles.

  41. Marie-Êve dit :

    En effet, ce n’est pas le retour de quoi que ce soit. C’est une norme sociale qui a toujours existé. L’éducation est plus importante que le marché, mais ça… L’éducation est plus importante que l’offre et la demande, mais ça… Un gars intelligent, créatif et ouvert, plein de gens aiment ça, plein de filles détestent, mais ça… Bref, tant que 50%+ des gens ne seront pas réflexif, il y aura toujours de la place et de l’admiration pour le factice, pour le vide, chez les hommes comme chez les femmes. L’air de la fille superficiel est encore là aussi, malgré les quelques féministes frustrées. C’est un débat qui dépasse largement cette petite critique, bien facile.

  42. David Charest dit :

    Effectivement, il y aura toujours de ce type d’hommes, comme le précise madame Bonneau, mais il ne faut pas oublié que ces imbéciles ont aussi leurs penchant féminin qui se sentent valorisé par ce type de mec, ce qui est doublement déprimant. Que ce soit les filles à  »chars » ou les gars à  »pitoune », je me dit que la pomme tombe jamais loin de l’arbre et je me questionnes sur l’éducation reçu a domicile, car généralement tout par de là…. Tristement, au Québec, il y a cet habitude de valoriser les  »jobs de bras » au détriment des  »jobs » de tête, contrairement à nos voisins canadiens, asiatique ou européens, etc. Mais pour rester positif, je préfères croire qu’il ne s’agit pas de la majorité, il est plus facile de voir le point noir sur un tableau que tout le tour qui est blanc comme neige.

  43. Carmen Poitras dit :

    Vous avez tout dit M,Marissal et j’en attendais pas moins de vous car je vous savais être une personne avec un bon raisonnement et beaucoup de discernement ,une très grande qualité très rare chez la plupart des gens malheureusement . C’est incroyable ,mais hélas totalement vrai ,de voir la décadence chez plusieurs hommes . Ce qui m’a vraiment fait plaisir dans votre article c’est quand vous dites  »Je m’engage à faire en sorte que mon garçon sache que les combats de ma mère n’ont pas été vains . » J’ai élevé mes trois enfants toute seule deux filles et un garçon et le première chose que je leur ai fait comprendre dans la vie c’est qu’une femme et un homme doivent être sur le même pied d’égalité dans tout si on veut un monde meilleur ! Merci pour cet article .

  44. Michèle Côté dit :

    J’adore ce commentaire tellement sensé et véridique…Parfois, nous nous devons de faire savoir quant stupide c’est stupide….À ceux que le chapeau fait (et qui n’oserons pas lire ceci) et bien portez le et caché vous jusqu’au menton…

  45. François dit :

    Y-a-t’il un lien entre l’offre et la demande ?

    Je suis toujours stupéfait de voir a quel point certaines femmes cherchent les qualités « physique » plutôt qu' »intellectuel ».

    L’important est d’être bien dans sa peau !
    Au moins certains hommes arrêtent de chercher le « Graal » de l’homme parfait et vivent comme ils l’entendent.

    Est-ce toujours beau a voir et a entendre ? Non, mais on a vu pire.

    F.

  46. Jenn dit :

    Cet article est excellent! Malheureusement, du point de vue de la femme, je tiens à te dire que tout n’es pas rose non plus au niveau de la gente féminine… Le même découragement que tu ressens devant la douchebaguisation des mâles de l’espèce humaine, je la vis en observant la… comment ne pas être vulgaire… disons la pitounisation des jeunes filles. Décolletés plus que plongeant, shorts qui contiennent autant de tissus qu’une débarbouillette, faux bronzage excessif, maquillage à outrance…. Les standards de beauté véhiculés par plusieurs médias ainsi que par le vedettariat populaire international ont déformé la réalité chez ses jeunes filles (et jeunes hommes) en quête de se forger une identité. L’importance d’un physique parfait et sans défaut s’est inscrite en caractère gras dans le subconscient de ses enfants bombardés de communication instantanée. La sexualité débridée et vulgaire a été normalisée et mise en avant plan, ce qui a contribué à détruire des barrières psychologiques concernant l’image et les actes reliés au monde du sexe. Franchement, des « micro-jupes » comme il s’en fait aujourd’hui me questionne sur  » mais qu’est-ce que les stars du porno peuvent bien porter maintenant afin de compétitionner avec les filles « normales » que je croise dans la rue? »
    Bref, j’ai adoré cet article et je crois que c’est un sujet dont on pourrait parler pendant un sacré bout de temps!
    PS: pour la scolarité des femmes, je suis d’accord avec toi, mais en lisant les messages bourrés de fautes grammaticales et d’erreurs de vocabulaires simples de nombreuses personnes autour de moi, je me questionne sur l’avenir de cette recrudescence de diplomation.

  47. Francine Bonneau dit :

    Bonjour, bon article. Le sujet est intéressant. Des «douchebags» il y en a toujours eu, seul l’épellation a changé. J’ai 54 ans et à mon époque, les gros épais macho on les surnommaient les «gino camaro». Faut croire que plus sa change plus s’est pareil…L’important, c’est l’éducation que l’on donne à nos garçons. Alors parents, à nous de faire la différence.

  48. Gabrielle Leroux dit :

    J’aime bien votre article monsieur Marissal. Mais que pensez-vous des publicités ou l’homme est représenté comme étant pas d’colonne, loser de service, mou sans bon sang, qui se fait voler la vedette par sa super-femme (Bell, les fromages d’ici (oka), les cuisines IKÉA, Léon et bien d’autres…)? J’ai l’impression qu’on assiste parfois (souvent, même) à du sexisme inversé. Est-ce vraiment des femmes qui réalisent ces publicités? En sommes-nous rendus au point ou les hommes sont les victimes impuissantes des femmes? Peut-être est-ce pour cela que l’homme sort ses muscles… Mais il y aurait tellement mieux à faire!
    Réagissez, hommes! Et je ne parle pas des hommes comme vous, monsieur Marissal, qui semblez l’avoir compris. Il y a bien des femmes qui ne sont pas en accord avec la tendance actuelle. Pourquoi les comédiens acceptent-ils de jouer les stupides à la télé? Pour l’argent? Je peux comprendre que pour des comédiens parfois, les temps sont durs… Mais je ne suis pas certaines que d’accepter de tels rôles soit la solution… Si ces rôles n’étaient pas populaire, peut-être que les rôles changeraient? Mais je ne suis pas comédienne.
    Que faudrait-il pour que les jeunes hommes restent à l’ėcole? Des représentations masculines? Sans doute! Mais non, c’est traditionnellement féminin d’enseigner, et c’est pas assez payant. Mais ce l’est tout de même plus que de décrocher… Non? Je ne suis pas prête à plaindre les hommes. Car se n’est pas selon moi ce que les hommes ont besoins. Ils ont besoin de se ressaisir et de prendre leur place pour se réinventer, reconquérir leur masculinité qui n’est pourtant pas si bien cachée, tout en étant respectueux de la femme. Prenez votre place, il y a assez de place pour les deux sexes! Trouvons ensemble, hommes et femmes en tant que société égalitaire, les solutions au décrochage, mais en ne tirant pas sur l’autre! Tout n’est pas de la faute de la femme.

  49. Benoit Sansoucis dit :

    Bonne articles! Nous sommes rendu peut-etre, oui pour certains, des machos. Mais beaucoups d’entres nous sommes dirigés vers la construction qui ne veut pas dire qu’on régresse mais que le coup des études est rendu très élevé et pas a notre porté et qui au bout de la ligne donne le meme salaire et meme plus d’avantages côté médical que bien des jobs avec scolarité! Pour qu’on deviennent macho il faut avoir des elements declencheur ? Pourquoi s’habiller aussi devestie si ce nest que pour nous faire reagir ?

  50. patricia guy dit :

    Wahouuu! La on parle d’un vrai Mec qui sait dire les vrais choses….Génial, le texte et que celui ci inspire les pseudo mâle en devenir ainsi que ceux bien établi :))

  51. Kathleen dit :

    J’adore. L’article est très intéressant. Il ne fau pas tous les mettre dans le même bateau mais j’avoue que la nouvelle génération masculine manque un peu de finesse.

  52. Vickie dit :

    J’adore ce texte ! C’est tellement vrai ! Et en plus c’est écrit par un homme WOW !

  53. Emilie dit :

    J’aime l’article. Il confirme se certain malaise que j’ai par rapport à mes observations sur les gestes de certains gars, mais aussi sur les filles et jeunes femmes qui peuvent y prendre plaisir, car ils croient que c’est normal. Par contre, je doute que ce seront les machos sans jugement qui prendront le temps de lire un article, cet article. Il passeront leur temps à faire autre chose…

  54. Benoit B dit :

    Je crois que vos attentes dépassent largement ce que peut vous offrir la (triste?) réalité…

    Ces stéréotypes (le douchbag et la pornstar) sont tous 2 issus de l’hypersexualusation, de la banalisation de la pornographie et de la révolution sur l’accessibilité à l’information.

    Ils ne sont pas plus nombreux qu’avant à dormir debouts, ils sont seulement plus fiers de leur sottise parce que (j’aime le croire en tout cas), ils peuvent maintenant s’identifier à un « uniforme », se défier dans leur coolnessitude de demeurer et parce que le douchbag et la pornstar excitent leurs semblables au niveau physique exclusivement. Ça en prend pas plus pour exciter un bonobo …

  55. Jonathan Gasgnon dit :

    boff c’est exagéré un peu, les hommes ont probablement toujours été un peu nigaud devant une jolie femme et surtout avec notre ère actuelle les femmes s’habillent avec des vêtement extrêmement provocateur alors……

    Avec tout ce qui est envoyé comme image à la télé, sur internet et dans les magasines faut pas être surpris de tout ca. 😉

  56. Sarah dit :

    Belle réflexion! Dommage par contre, je crains que ces fameux Douchebag ne lisent pas ce type d’article…

  57. Amé dit :

    C’est vrai! Et quoique je trouve ces  »p’tits gars » infantiles, immatures et innocents, je répond à ces commentaires par un simple  »Merci! » accompagné d’un magnifique sourire! C’est maîtriser l’art de déstabiliser le jeune homo Erectus! 😉

  58. Pascal Barabé dit :

    Monsieur Marissal,
    Le phénomène que vous décrivez est triste. Malheureusement, il ne se limite pas aux hommes, ni au sexe. C’est la société au complet qui devient de moins en moins respectueuse, et ce à bien des aspects. Je me demande si la virtualisation de la réalité n’y est pas pour quelque chose. Il se dit des choses sur les blogues qui ne se diraient jamais dans la vraie vie. Or, en developpant une attitude plus agressive en ligne, on finit par avoir une attitude plus agressive dans la vraie vie.

    Le p’tit cul de 20 ans qui crie « T’as un beau cul » à une coureuse présente-t-il le même symptôme que l’intimideuse de 16 ans qui harcèle une autre étudiante en ligne à cause de son apparence physique? Qu’en est-il des enragés qui jugent, commentent et critiquent sans pitié sur Cyberpresse? Souffrent-ils de la même tare? La racine du problème vient-elle de l’anonymat qui nous protège lorsque nous sommes en ligne, ce qui nous permet de pousser plus loin notre témérité, en ligne d’abord et dans la vraie vie ensuite? Quelqu’un a envie de faire une thèse sur le sujet?

  59. Jean Cals dit :

    oui très bonne article… triste réalité , et comme dit Mr Vincent Marissal, l’homme recul, mais il n’As qu’è s’en prendre a lui-même. je suis pour l’égalité, et si la femme as pris les devant, alors tant mieux pour elle…. mais espérons que l’Homos Erectus, vas retourné dans sa grotte, pour en sortir un homme intelligent et sensible, (pas nécessairement rose).

  60. Pierrette Roy dit :

    Très bien dit et quel beau reportage!
    Dommage qu’ils ne liront probablement pas ce texte…mais peut-être qu’une femme de leur entourage pourra leur en glisser un mot.

  61. Robert Sawka dit :

    Rien de plus vrai….. (pousse, pousse, pousse de la fonte pour oublier la honte de notre manque d’éducation)

  62. nathalie major dit :

    Beau texte , tellement de vérité sur la vie d’aujourd’hui exprimé dans un language plein de couleur …j’ai vraiment aimé

  63. Mike Hazel dit :

    D’accord avec l’article de V. Marissal par contre, il y a encore beaucoup de femmes de tout âges qui préfèrent les douchebags en muscles.

  64. MARIE-FRANCE POULIN dit :

    Wow. C’était très intéressant de lire ce texte, qui à en plus été écrit par un homme. Quand nous, les femmes, on passe ce genre de commentaire, les hommes s’en contre-fiche en passant ça sur le dos du féminisme.

    Tout à fait vrai comme texte. Et, j’adore la manière dont c’est écrit.

    En espérant avoir un autre texte comme celui-ci à lire!

  65. Nicole Liard dit :

    Chapeau! Monsieur Marissal,
    Vous êtes toujours aussi percutant et articulé dans vos propos.
    Il fut une époque où on croyait que les hommes allaient entreprendre, à leur tour, leur « libération`, mais comme vous le soulignez si bien, ils perdent du terrain. Doit-on espérer le retour du balancier? Mais pendant combien de temps? J’ose croire qu’il y ait des pères capables d’inculquer de meilleures valeurs à leurs fils.
    Je vous ai découvert à Bazzo, et suis contente de vous retrouver avec Véro.

  66. Rolande Gauthier dit :

    Quel bon article! Merci Vincent Marissal d’avoir mis des mots sur ce que l’on pense toutes. Merci aussi Véronique Cloutier, à toi et à ton équipe, de publier cet article.

  67. Mélanie Duguay dit :

    Vincent, Véro… Merci!
    Un sujet chaud mais combien réel!
    J’ai 30 ans et ouf j’en vois de bonne très souvent!! C’est tellement désolant et surtout dégradant pour l’humanité vrai que les douches sont de retours… Mais la femme douche est tout autant en puissances… Et ça c’est encore pire… Les jeunes on un manque total de respect envers soi-même et un manque de valeurs incroyable!! On parle de la génération ado a malheureusement 25-30 ans… Je ne sais pas où mais il y a une personne qui a manquer a son travail a quelque part… Je trouve cela absolument dommage pour les jeunes à venir qui grandissent et se forge une semi personnalité a travers ce que tu mentionne plus haut… Mais bon on ne se le cachera pas il y en a quoi que très peu qui sorte du lot et qui sont très gentil attentionné etc… Mais bon bien sur et je cute ce que j’ai entendu dans un resto un femme dans la 30 aine : « Ye super fin pis tout! Je serais mal prise a 4h am pis y viendrais me chercher anytime… Mais bon je sais pas pourquoi je suis encore dans mon patern de badboy… » J’ai pas pu m’empecher les yeux me sont venu grand comme des 2$… Où est-ce que la société s’en va?? Tous trouve ces comportements inacceptable mais le tolère et l’encourage…

  68. Cecile Bouvrette dit :

    « …les combats n’ont pas été vains«  mais les victoires demeurent fragiles. Les femmes doivent être vigilantes. Ce n’est pas le gouvernement Harper qui va protéger les acquis. On veut effacer de nos mémoires les femmes qui se sont battues pour obtenir le droit de vote. Certains membres de ce même gouvernement remet en question le droit des femmes au libre choix à l’avortement.
    Les femmes de 30 et 40 ans pensent que les féministes sont allées trop loin dans leurs revendications . Désespérant.

  69. Nathalie Deslippes dit :

    EXTRAORDINAIRE!

  70. lina dit :

    wowwww un très beau résumé de ce que j’ai pense depuis des années

Ajouter un commentaire
vero-18-abonnement

Magazine Véro

S'abonner au magazine