Les Princes à Calcutta: faire une différence sur le terrain

06 Mai 2019 par Julie Roy
Catégories : Culture

Présentée à TV5, la série documentaire Les Princes à Calcutta démontre que la solidarité féminine ne connaît pas de frontières!

PRÉSENTÉ PAR

En 2015, Léa Vinson décide de fonder Les Princes, une ligue de balle-molle exclusivement féminine et porteuse de valeurs qui lui sont chères: la solidarité, l’inclusion et l’entraide. Chaque été, les joueuses des Princes — elles sont presque 100 maintenant! — organisent des matchs caritatifs et versent les profits amassés à divers organismes qui leur tiennent à cœur (Suicide Action Montréal, Anorexie Boulimie Québec, etc.). « On veut faire une différence là où ça compte », explique-t-elle. Et c’est ce même Girl Power qui leur a donné envie d’aller plus loin pour donner un coup de main. Jusqu’à Calcutta, en fait…

À partir du moment où elles décident de se lancer dans une telle aventure jusqu’au voyage lui-même, la série documentaire Les Princes à Calcutta propose un regard allumé sur un groupe de femmes inspirantes qui mettront en commun leurs forces afin d’atteindre un seul but: aller aider des jeunes filles démunies à l’autre bout du monde. Une mission qu’elles ont choisi d’entreprendre avec la passion et l’intensité qui les caractérisent!

L’idée de départ? Aller prêter main-forte à Rachel Lapierre, infirmière et fondatrice du Book humanitaire, qui se rend plusieurs fois par année à Calcutta. Un défi de taille dans une ville où la pauvreté et l’itinérance sont omniprésentes.

Pendant 17 jours, les joueuses québécoises et indiennes se côtoient et tissent des liens solides qu’aucune barrière de langue ne saurait freiner. « Ce séjour a été transformateur, estime Léa. Depuis, je pose un regard différent sur l’aide humanitaire, mais aussi sur la situation des filles et des jeunes femmes ailleurs dans le monde. » Et à ce propos, Léa, toujours pleine de projets, n’a pas dit son dernier mot: « La force d’un groupe, c’est puissant! Se rassembler, s’entraider, c’est très inspirant! »

« Là-bas, chaque joueuse était jumelée à une jeune fille. En plus de jouer à la balle-molle ensemble, on a appris à les connaître et à mieux comprendre ce qu’elles vivaient. Certaines ont même pu échanger sur des sujets assez tabous en Inde, comme l’homosexualité ou les menstruations. Cette expérience unique a totalement changé notre regard sur l’aide humanitaire » raconte Léa Vinson. Les Princes leur ont fourni de l’équipement et des conseils pour jouer à la balle-molle, mais ce dont elles sont le plus fières, ce sont les valeurs de cœur qu’elles ont voulu leur transmettre: des tonnes d’encouragements, de la confiance en soi et un solide sentiment d’appartenance envers un groupe de filles positives et fières qui ont envie de se dépasser. « Et ça, sans pouvoir toujours bien comprendre ce que l’autre veut dire! » rit-elle. Comme quoi, les liens solides qu’elles ont tissés, aucune barrière de langue ne saurait les défaire. « La force d’un groupe, c’est puissant! Se rassembler, s’entraider, c’est très inspirant! »

À ne pas manquer

La série documentaire Les Princes à Calcutta suit 16 joueuses de balle-molle qui veulent faire une différence dans la vie de jeunes Indiennes de milieux défavorisés à travers leur philosophie très Girl Power. Accompagnez-les à compter du moment où elles décident de partir pour leur mission humanitaire à Calcutta.

Mardi 20 h 30 et dès le lendemain sur tv5.ca.
Pour en savoir plus : tv5.ca/les-princes-a-calcutta

Les_Princes_calcutta_tv5



Catégories : Culture
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine