Mariage: comment s’y prendre pour reporter le jour J?

08 Avr 2020 par Véronique Harvey
Catégories : Actualités / Culture / Psycho
Icon

En plus de craindre pour leur santé, des milliers de couples s’inquiètent actuellement de voir leur mariage partir en fumée, en raison de la pandémie de COVID-19. Conseils pour reporter le grand jour.

En effet, la distanciation sociale force les futurs mariés à reporter ou à annuler leurs noces, malgré des mois, voire des années de préparation…

C’est le cas de Mélissa Pepin et Alex Nadeau, dont le mariage est prévu le 18 juillet prochain. « On a reçu un courriel de notre salle, qui nous propose une liste de dates pour l’été 2021, mais il ne reste que des dimanches… et ça nous intéresse moins. Alors, on est limités à se marier en automne ou à trouver une autre salle », explique d’entrée de jeu la future mariée, qui avait planifié cette journée de rêve par elle-même, plusieurs mois à l’avance. « Tout était prévu et il ne me restait pratiquement rien à faire… Mais là, c’est stressant de ne pas savoir où on s’en va, malgré tout l’argent investi », poursuit la future mariée. Même si son bachelorette à New York a été annulé et qu’elle craint que sa robe ne soit pas livrée à temps, Mélissa garde tout de même espoir de se marier à date prévue.

Les solutions

De leur côté, les planificatrices de mariage sont en pleine gestion de crise, elles qui sont inondées d’appels de clients inquiets.

« Les premières semaines ont été l’enfer, tous mes clients m’ont appelée en même temps pour trouver une solution. C’est dur à gérer et c’est la première fois où je me sens inutile, car je ne peux même pas les rassurer, alors que c’est mon rôle premier », explique Rachel St-Amand, fondatrice de l’agence événementielle La petite touche.

Avec ses clients, la planificatrice prévoit donc un plan B, qui consiste à trouver une nouvelle date cet automne, et un plan C, qui consiste à reporter le mariage à l’été 2021.

« Je n’ai pas une recommandation pour tout le monde, c’est du cas par cas, mais la saison des mariages est courte au Québec. Alors, si tous les mariages se font en septembre et octobre, les fournisseurs vont être fatigués et ça va se ressentir. Ainsi, je pense que 2021 serait plus réaliste pour avoir une meilleure expérience globale. »

« D’ailleurs, même si ça se calme à la dernière minute, il va falloir tout faire en vitesse, donc le processus ne se déroulera pas dans l’amour, la passion et les émotions, mais bien dans les chiffres et les formalités… et ce n’est pas ce qu’on souhaite quand on se marie », poursuit-elle.

Les fournisseurs

Pour ceux et celles qui n’auraient pas de planificatrice de mariage pour gérer la situation, Mme St-Amand recommande de contacter tous les fournisseurs impliqués le plus rapidement possible – à commencer par la salle et sans oublier l’église –, afin de voir les différentes options possibles pour un éventuel changement de date.

« Et n’oubliez pas d’aviser vos invités à l’avance pour qu’ils puissent s’organiser… surtout s’il y a des déplacements et des hôtels en jeu », conclut l’experte.

En ce sens, différents vendeurs Etsy proposent des cartes de report à télécharger pour faciliter la vie des futurs mariés. Allez y jeter un œil et bonne chance dans vos préparatifs!

 

À lire aussi:

Photo: Getty



Catégories : Actualités / Culture / Psycho
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine