Quelle relation entretenez-vous avec votre corps?

Quelle relation entretenez-vous avec votre corps?
10 Sep 2014 par Patrick Marsolais
Catégories : Culture
Icon

Jeunes à tout prix?

Quelle relation entretenez-vous avec votre corps?C’est un fait connu, vieillir n’est pas simple pour une femme, tant sur le plan professionnel que sur le plan personnel. Pendant des années, les hommes ont eu la vie pas mal plus facile, paradant avec leurs conquêtes plus jeunes et affichant fièrement leur cinquantaine, souvent synonyme de succès, de maturité et de charme. Aujourd’hui, cependant, la donne a changé, et il n’est pas rare de voir plusieurs artistes américains, dont de nombreux sexes-symboles, refuser de vieillir.

«Moi, j’ai les cheveux poivre et sel et, pour te dire la vérité, j’ai hâte qu’ils soient tout blancs, admet Jean-François. Je trouverais ça plus cool. Pendant longtemps, j’ai capoté sur le fait de vieillir. Mais maintenant, je réalise que je suis plus heureux en vieillissant. Et le temps passe tellement vite, aussi bien en profiter.»

«Oui, mais on est des gars, rétorque Charles. C’est plus facile pour nous de penser comme ça. Harrison Ford a été élu l’homme le plus sexy de la planète alors qu’il avait 56 ans. Brad Pitt a 51 ans…» N’empêche, Charles est un des animateurs les plus aimés du public. N’a-t-il pas peur de veillir? De se faire remplacer par un plus jeune? Par un plus fou? «Ça va probablement arriver, répond Charles. En même temps, je regarde en France et je vois des gens comme Michel Drucker qui réussissent très bien dans la soixantaine. Ici, Patrice
L’Ecuyer vit bien la cinquantaine. On en a, des beaux modèles de réussite. J’ai aussi fondé une compagnie de production, parce que je sais qu’il y a des choses que je ne pourrai plus faire un jour mais, en même temps, il faut accepter de voir son casting changer, sinon on va être malheureux.»

Si vieillir ne l’angoisse plus vraiment, Charles a déjà eu certaines insécurités: «Il y a quelques années, une coiffeuse m’avait recommandé de prendre du Propecia, parce qu’elle trouvait que je commençais à perdre mes cheveux. J’en ai donc pris pendant six mois, malgré les risques d’effets secondaires, puis j’ai arrêté. En y repensant et en me regardant aujourd’hui, je me dis que c’était un peu ridicule. Mais mon grand-père était chauve, alors forcément, ça me trottait dans la tête.»

«Moi, je sais, je suis encore assez jeune, précise Vincent, mais je suis convaincu que la confiance que tu dégages, la façon dont tu assumes tes complexes, ça génère aussi beaucoup de sexe-appeal. Plus encore qu’un beau physique. Les gars dans les magazines, toujours bien rasés, bien lisses et parfaitement bronzés, pour moi, c’est zéro personnalité, ça. C’est beau dans une pub, mais dans la vraie vie, je pense que ça a moins de charme.»

Une chose est certaine, gars ou fille, on ne peut nier que le culte de l’apparence est devenu important pour plusieurs. Et lorsque je regarde les stars américaines masculines, je constate qu’elles doivent désormais passer par le même processus que les femmes: Botox, épilation, cures de rajeunissement et tout le reste. C’est dire que la pression sociale est devenue aussi importante sur eux. Je me demande si on va en arriver à ça au Québec?

Sur cette question, comme le chantait Patrick Bruel, on s’est donné rendez-vous dans 10 ans, même jour, même heure…

Photos : Martin Girard
Vous pouvez consulter la version intégrale de cet article dans le quatrième numéro de Véro magazine, à la page 141, avec le titre « Quelle relation entretenez-vous avec votre corps? ». Le magazine est disponible en kiosque et en version iPad.



Catégories : Culture
3 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Louise Tremblay dit :

    Très intéressant comme article, on se rend compte que les hommes ont la même inquiétude que nous les femmes au bout de la ligne. Les hommes des revues sont autant retouchés par Photoshop que les femmes, alors acceptent le fait que l’on vieillit. Et rien n’est plus beaux que des rayon de soleil au coin des yeux quand on sourit, cela a beaucoup de charme.
    Louise

  2. nathalie dit :

    je vous trouve parfait comme ça!
    je ne vous trouvent pas gros du tout!
    et Jean-François tu es beau comme ça!

  3. Sylvie Monette dit :

    Sujet fort intéressant et bien traité !
    Quel bon article !!

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine