Repenser l’énergie renouvelable

08 Juin 2022 par Équipe VÉRO
Catégories : Cuisine / Environnement
Icon

Alors que, collectivement, nous tentons de réduire nos émissions de gaz à effet de serre (GES), des entreprises d’ici sont déjà en mode solutions et nous proposent une énergie propre, locale... et renouvelée!

Présenté par

Saviez-vous que les résidus alimentaires (pelures, noyaux, écailles, etc.) Peuvent avoir une deuxième, voire une troisième vie? Nos déchets organiques possèdent un immense potentiel de valorisation énergétique. Ils sont une de nos richesses les plus insoupçonnées! En les transformant en gaz naturel renouvelable, nous contribuons à développer une énergie plus verte et plus locale. Et dire que tout ça commence… à la maison! Un geste tout simple, à poser au quotidien.

Petit geste deviendra grand

Compliquée, la recette pour fabriquer un gaz naturel renouvelable? Pas tant que ça. Il suffit de s’inspirer de la nature. En trois étapes, le tour est joué:

Tout d’abord, les résidus alimentaires qui se trouvent dans notre bac brun sont collectés puis acheminés à une usine de biométhanisation. Ces déchets peuvent provenir de particuliers, de commerces ou d’entreprises. Chaque contribution peut faire une différence.

Les déchets prennent le chemin de ce qui ressemble à d’immenses estomacs, des réservoirs appelés «biodigesteurs»: des microorganismes décomposent les déchets organiques, comme c’est le cas dans notre corps, et en font un biogaz qui une fois purifié devient du gaz naturel renouvelable. Ce processus crée également un riche fertilisant qui peut être utilisé pour nos plates-bandes et nos terres agricoles.

Ce nouveau gaz naturel renouvelable (GNR) peut ensuite être injecté dans le vaste réseau d’Énergir. Pour les municipalités, il s’agit d’une occasion en or de gérer les déchets organiques de façon responsable et locale. Une énergie propre, pratique pour chauffer nos maisons, l’eau de la douche ou pour cuisiner. Plusieurs projets de production de GNR sont en cours au Québec: plus ils seront nombreux, plus la proportion de GNR sera importante!

Une vision d’envergure

L’avenir énergétique du Québec est au cœur de la mission d’Énergir, le principal distributeur gazier au Québec, qui travaille à l’intégration des sources d’énergie innovantes complémentaires depuis plusieurs années. Que ce soit à Warwick, à Saint-Hyacinthe ou un peu partout au Québec, cette entreprise proactive valorise le développement énergétique durable et local, notamment en décarbonant son réseau de distribution. On aime! Concrètement, Énergir vise, pour 2030, à distribuer minimalement 10 % de gaz naturel renouvelable dans tout son réseau. Un objectif ambitieux pour une entreprise qui désire faire une différence et être présente là où ça compte, que ce soit auprès de ses clients, des municipalités – les petites comme les grandes – ou même à l’échelle provinciale. Voir grand… localement!

Le chiffre du jour: 4 millions de mètre cubes

Quatre millions de mètres cubes. Imposant, n’est-ce pas? C’est le volume annuel de gaz naturel renouvelable que génèrera le centre de biométhanisation de la SÉMECS (la Société d’économie mixte de l’est de la couronne sud) distribué dans le réseau d’Énergir dès cet été. C’est assez de gaz naturel renouvelable pour combler la consommation énergétique de 2000 résidences de taille moyenne. Tout un village!

La SÉMECS, formée des MRC de La Vallée-Du-Richelieu, de Marguerite-D’Youville et de Rouville, ainsi que de la compagnie Biogaz EG, gère les opérations et le traitement des matières organiques: celles des entreprises et des commerces de la région comme celles de la population générale d’un territoire qui couvre 32 municipalités, dont les 5 municipalités de l’agglomération de Longueuil. En achetant et redistribuant ce gaz naturel renouvelable dans son réseau, Énergir permettra à ses clients de réduire leur empreinte carbone tout en utilisant au quotidien une énergie renouvelable.

Pour les clients qui s’alimentent en gaz naturel, l’arrivée du gaz naturel renouvelable devient une possibilité d’effectuer une transition énergétique qui aura un impact sur notre empreinte carbone à tous. Que ce soit pour chauffer la maison ou la piscine, pour cuisiner des potages l’hiver ou d’excellentes grillades en pleine canicule, les clients d’Énergir peuvent maintenant s’alimenter en énergie propre.

 

Pour en savoir plus sur la transition énergétique d’Énergir, visitez agir.energir.com

 



Catégories : Cuisine / Environnement
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine