Savez-vous planter… des arbres?

16 Oct 2019 par Julie Roy
Catégories : Environnement
Icon

Un petit geste à la fois… voici le credo qu’on peut trouver directement sur le site Web du magazine VÉRO, et que toute l’équipe s’est mise à appliquer au boulot. Et si, le petit geste, c’était de planter… une forêt?

PRÉSENTÉ PAR

Semer la biodiversité

La diminution des forêts sur la planète soulève des préoccupations, et c’est pourquoi la Fondation Yves Rocher a décidé de passer à l’action. D’ici 2020, entourée de nombreux partenaires, elle s’engage à planter 100 millions d’arbres à travers le monde. Quand on a plus d’arbres, l’air est plus sain, on combat mieux les îlots de chaleur et on fournit un bel habitat à la faune et à la flore d’ici. Actuellement, l’organisation, avec le programme Plantons pour la Planète, en a mis en terre un peu plus de 91 millions: une démonstration forte de l’engagement d’Yves Rocher et de la Fondation Yves Rocher pour la biodiversité!

Au Québec, grâce à des partenaires comme Nature-Action Québec, des actions ont été entreprises, dont la plus récente a eu lieu… mercredi dernier! En effet, plus d’une centaine de citoyens, des employés d’Yves Rocher, des membres de l’équipe du magazine VÉRO, en plus des participantes qui ont remporté un concours sur notre site Web, se sont tous retroussé les manches ensemble pour repiquer 1 000 arbres durant la journée. «Cette année, on voulait planter 100 000 arbres, mais on approche les 200 000», annonce fièrement Nathalia Del Moral Fleury, directrice générale pour l’Amérique du Nord d’Yves Rocher.

«Afin de décider à quel endroit on allait planter des arbres, on a étudié avec Nature-Action Québec les endroits où la biodiversité est la moins équilibrée. Les spécialistes indiquent qu’une biodiversité à 40 % est idéale. Dans la région du grand Montréal, cela chute à 28 % environ. Voilà pourquoi nous sommes sur la Rive-Nord ce matin, explique Nathalia Del Moral Fleury. On veut redonner à la nature ce qu’elle nous a offert», explique-t-elle.

Et l’endroit ne pouvait pas être mieux choisi. Le Boisé des lacs Fauvel – une ancienne carrière! – a été reboisé depuis un certain temps et offre la possibilité de se balader en forêt sur un sentier de 3,5 km. On peut même y admirer deux lacs, un habitat de choix pour la faune. Les participants de l’activité d’aujourd’hui ont même eu droit à une séance de méditation extérieure, animée par une ambassadrice Lolë.

Mercredi, donc, à Blainville, 1000 arbres sont venus s’ajouter au couvert boisé. «Et notre souhait est que ce chiffre passe à 2000 pour les prochaines activités», précise Nathalia Del Moral Fleury lors de l’événement. Pour la directrice, il s’agit d’une action, qui, elle l’espère, en inspirera d’autres. «Le fait d’être au cœur d’un partenariat vert, avec Nature-Action Québec, notamment, donne de la puissance à ceux qui veulent s’impliquer pour favoriser la biodiversité.» Un arbre à la fois! Ou un millier!

L’équipe du magazine VÉRO en compagnie des gagnantes du concours!

 

Vous aimeriez prendre part aux événements? Une campagne de financement afin de reboiser davantage est toujours en cours. Pour les détails, cliquez ici!

Photos: Agence &CO



Catégories : Environnement
1 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Serge Deschenes dit :

    J ai bien aimer mon expérience en plantant environs 30 arbres de différences sortes et je trouve faire un tel geste est mieux que faire des manifestations sur les rues ou bloquer des ponts

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine