Bénévolat: 5 choses à savoir avant de s’impliquer

06 Déc 2017 par Annie St-Amour
Catégories : Famille
Icon

On aimerait s'impliquer en famille dans des bonnes causes mais on ne sait pas vraiment par où commencer? Voici quelques conseils pour affiner notre réflexion.

  1. Faire la lecture à un malade, jouer aux cartes avec un aîné, devenir mentor, accompagner un aveugle dans une activité sportive: exprimez vos préférences à votre centre d’action bénévole local, qui saura vous diriger vers l’organisme approprié.
  2. Une cause vous tient particulièrement à cœur? Appuyez la fondation qui la soutient en organisant une collecte de fonds. Kiosque à desserts, dégustation de vins, soirée de quilles: c’est le temps de faire preuve d’originalité!
  3. Il n’est pas toujours évident de choisir une activité bénévole familiale lorsqu’on a de jeunes enfants. Informez-vous auprès de l’organisme pour savoir si des restrictions s’appliquent quant à l’âge des bénévoles. C’est notamment le cas dans les banques alimentaires.
  4. N’oubliez pas qu’à 4, 5, voire 6 ans, les enfants sont encore petits pour déambuler toute la journée dans un quartier. Mieux vaut attendre qu’ils grandissent un peu pour les faire participer à des activités de type porte-à-porte.
  5. Pour les organismes qui viennent en aide aux plus démunis, il n’y a pas de répit au calendrier et les ressources doivent être mobilisées 365 jours par année… pas seulement à Noël! Cela dit, toute bonne action mérite d’être valorisée, qu’on s’y engage à court ou à plus long terme.

 

Lire aussi:
Noël sous le signe du partage: 12 activités pour s’impliquer
Bénévolat: mode d’emploi
Donner au suivant : 5 artistes et leurs causes

Photo: Stocksy



Catégories : Famille
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine