Congé des Fêtes

Bianca Longpré
02 Jan 2016 par Bianca Longpré
Catégories : Famille
Icon

J’ai quatre enfants à la maison. Trois que mon chum et moi avons adoptés et un autre qu’il a eu d’une union précédente.

Bianca LongpréQuatre enfants, c’est deux enfants et demi de plus que la moyenne québécoise par famille.

Ces deux enfants et demi de plus font la différence entre une famille calme, harmonieuse, structurée, et une famille où les enfants prennent leur bain quand ça adonne et où la mousse verte pousse comme de la fougère dans le frigo…

***
J’ai toujours savouré le congé des Fêtes.

Ce temps-là arrivait comme une bénédiction au début de l’hiver. Je faisais des biscuits, j’écoutais Ciné-Cadeau, j’allais glisser, je faisais la grasse matinée… Ce congé ne me semblait jamais assez long. J’en aurais pris tellement plus!

***
Pis un jour, j’ai eu un enfant.

Ça faisait donc deux avec celui de mon chum. À ce moment-là, on s’est mis à dormir moins tard le matin durant le congé des Fêtes, mais comme ma fille était sage, elle écoutait un film pendant qu’on relaxait, que je faisais des biscuits, etc. Dehors, on glissait un peu moins longtemps, aussi. Au bout de deux semaines, j’étais bien heureuse de reprendre ma routine et de voir ma fille retourner à sa petite école.

***
Pis un jour, j’ai eu deux autres enfants.

Avant d’aller plus loin, sachez que j’aime mes enfants. Deux d’entre eux ne fréquentent un service de garde qu’à temps partiel. Ils sont adorables et je les veux le plus possible avec moi. Les deux autres vont à l’école. L’été, je reste avec eux pendant toutes les vacances scolaires. Je les aime. Je les ai désirés. L’aîné est tellement gentil avec ses frères et sa sœur, et la petite est tellement débrouillarde! Mais…

Avant les Fêtes, il y a eu la grève, pis la gastro.

Pendant les trois journées de grève, aussitôt suivies par une pédago et un week-end, j’ai eu l’impression d’avoir déjà fait tout ce que je prévoyais comme activités durant les Fêtes: piscine, bibliothèque, dessin, exposition et cinéma.

Comme si ça ne suffisait pas, tout de suite après la grève, ma marmaille a eu la gastro. Deux jours de congé pour tout le monde.

Puis arrive le «vrai» congé des Fêtes.

Mon garçon – le «p’tit terroriste de trois ans» – est en congé de garderie depuis le 17 décembre. Le bébé pleureur aussi. Ma fille chialeuse et le grand videur de garde-manger, eux, sont à la maison depuis le 21.

On a écouté Ciné-Cadeau ensemble, mais chaque fois, la chicane a pogné. Lucky Luke, c’est juste pour les gars, Kirikou, c’est bébé, et Astérix, c’est poche pour un et super pour les autres. Le plus grand, lui, veut jouer aux jeux vidéo. Moi, je suis à la veille d’annoncer notre télé sur Kijiji!

On est aussi allés jouer dehors, mais ce n’est pas de la neige qu’on a ici, c’est soit de la gadoue, soit de la pluie. Et je n’ai plus assez de force pour tenir la main aux petits qui sautent dans les flaques d’eau et qui veulent rentrer au bout de 20 minutes, trempés de la tête aux pieds.

Faire des biscuits ensemble devient un défi.

Dormir n’est pas une option non plus. Boire du café, oui. Ma cafetière n’a d’ailleurs jamais autant fonctionné!

Aller faire du ski? Je n’ai pas les 400 $ que me coûterait une journée sur les pentes pour trois enfants et deux adultes. La petite étant trop jeune, il faut en plus payer la gardienne…

Magasiner? Mission im-pos-si-ble.

Se rendre à la piscine? Check! Le petit a vomi son déjeuner au milieu du bassin et les 100 personnes présentes ont dû quitter les lieux en maudissant mon fils…

Retourner à la bibliothèque? On y est déjà allés trois fois. C’est assez.

Une séance de cinéma à 98 $ pour six personnes? On coche une fois.

On a aussi fait de la peinture 6 fois, du coloriage, 23 fois, et on a lu 30 histoires. Il y a peut-être 25 heures en tout durant lesquelles mes enfants n’ont rien fait.

Chaque jour, à midi, j’ai l’impression qu’il est 17 heures. Alors je me refais un café.

Dites que j’ai trop d’enfants, que je suis une mauvaise mère, que je suis indigne – allez-y, jugez-moi –, mais j’ai hâte au 11 janvier.

J’ai hâte de reprendre ma routine. J’ai hâte d’aller à la toilette toute seule sans avoir deux bambins scotchés après moi. J’ai hâte de boire un café le matin sans entendre les p’tits se chicaner. J’ai hâte de retrouver mon travail et de lâcher celui d’animatrice de camp de jour.

J’aime mes enfants, mais j’aime aussi le retour à l’école…



Catégories : Famille
16 Masquer les commentaires

Répondre à msnon Annuler la réponse.

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. lili dit :

    Fautes de style décevantes

  2. Evelyne B dit :

    Merci d’être la voix de tant de mamans (et femmes) qui veulent rester des êtres humains sans se sentir indignes dans ce monde où la critique arrive de partout mais surtout de soi.

  3. karine guay dit :

    Le problème avec nous les parents et je m’inclue, c’est que nous sommes devenus des animateurs de camp de jour comme vous l’avez dit. Nous nous mettons une pression d’enfer pour divertir nos enfants qui, eux, ne savent plus rien faire sans nous. Arrêtons tout ça et laissons les jouer sans avoir peur toujours qu’ils se fassent enlever ou qu’ils se fassent mal. Les enfants en seront plus heureux et se développeront beaucoup mieux sans notre constante présence. Voici ma résolution de 2016 : laisser les enfants être des enfants.

  4. chantal lamoureux dit :

    Bravo pour un article plein de vérité que plein de maman n’ose pas dire au risque d’être condamné. Moi j’ai un service de garde depuis 29 ans et j’adore mes petits mousses, mais quand arrive le vendredi, que je suis vide d’idées de ressouces et d’énergie je dis vive la fin de semaine.Samedi,:activite de mon dernier, epicerie, commission de toute sorte, le soir gardé mes petits enfants ou souper en famille faite par moi evidemment.Dimanche:branle bas de combat, c’est le ménage pour le retour de la garderie le lendemain.Ah! Ce qu’on a hate au Lundi pour le retour de la petite routine.Mais au bout du compte on les aime tous tellement qu’on ne changerait rien de notre vie

  5. Catherine dit :

    Ah c’était donc vous qui avez fait fermer la piscine le surlendemain de Noël quand il faisait pas beau et que je me demandais quoi faire avec mes 4 enfants également? Lol Ce sont des choses qui arrivent… Je me suis donc ramassée au centre commercial avec les 4, reluquant la SAQ mais choisissant plutôt un arrêt chez Laura Secord pour 4 suçons a 25 cents (sortie pas chère!!!)

    Bon courage! La routine reprend dans deux jours!

    PS: jamais bu autant de café par jour depuis ce congé…

  6. Virginie Hamel dit :

    Le problème c’est qu’on est devenus des « entertainer » et ça épuise franchement. On ne juge pas les parents qui font 36 sorties avec leurs enfants durant les congés, on juge ceux qui ne font rien. Nos mère faisaient-elle des bonhommes de neiges, aller au cinéma, au ski, à la piscine, des bricos non-stop? En fait, bon nombre d’entre elles ne travaillaient pas à l’extérieur, n’en faisaient pas tant et n’étaient pas de mauvaises mères! Les enfants jouaient (ou se chicanaient entre eux) et apprenaient de ça.

  7. Lise Thivierge dit :

    Vous me faites bien rire! J’aime toujours vos commentaires pertinents et rigolos. Est-ce qu’on peut vous suivre sur un site quelconque? J’aimerais bien en tout cas! Bonne Année à vous et votre nombreuse famille!?

  8. Marie josee dit :

    Bravo d’oser le dire. J’ai seulement 1 enfant de 9 ans, en garde partagée en plus et il est sage comme une image et il m’arrive d’avoir hate à mon week end seule. Les gens peuvent me juger je m’en fou c’edt la réalité. Plusieurs peuvent prétendre le contraire mais beaucoup n’osent juste pas le dire tout haut. Sur ce bon week end, moi j’enjoy mon week end seule avec moi meme et je ne me sent même pas coupable lol

  9. Vallières dit :

    Je vous comprends tellement ,,moi aussi c’était comme ça les vacances de Noël ,,,,,,j’avais hâte qu’il retourne ,,,,,aujourd’hui il a 23 ans ,,,monoparentale et par la force des choses c’est qu’à partir de 21 ans l’école n’est plus accesible pour mon garçon ,alors j’ai du me résigner a ce qu’il soit famille accueil je l’ai deux semaines par mois et les deux autres semaines il est en famille accueil ,,,,,,car être aidant naturel jusqu’à l’âge de 22ans ,,,,,,mon fils est autiste ,je manquais d’énergie ,,,vivre avec mon fils différent c’est du 24 / 24 ,,,,,,,,,mais comme vous dites je l’aime et ça ma déchirer le cœur qu’il soit en répit une semaine sur deux ,,,,,,,bonne journée je vous comprends tellement ,,,,,,,,Sylvie

  10. Josée Roy dit :

    Bien raconté. Épuisée juste de vous lire. J’ai une pensée pour les éducatrices de garderies qui en ont généralement 8 dans leur groupe. Travail exigeant méprisé par le gouvernement actuel.

  11. Josée Falardeau dit :

    Bravo, Bravo, Bravo, et ouii être une mère parfait existe pas , et une famille parfaite, non plus. Mais ce qu’il y a de plus beau c’est malgré tout être capable de concilier famille-travail. Et quoi dire de plus quand les enfants sont malades et que le jugement des autres se faire regard sur notre personne. Humiliation et gêne totales. Mais la fierté de tout cela, est le fait que nous improvisons a chaque jour et ce malgré vent et marées. J’adore que des personnes comme vous prenne le risque dans des blogues de s’exprimer au dépend des jugements, mais la liberté d’expression a sa place et dans le respect tous et chacun a droit a sa vision de la famille… Je suis éducatrice de formation et je peux vous dire que les belles grandes familles, qu’elle soit élargie ou pas, je vous admire de tous les sens.

    On se sent tous irritables et fatiguées comme parent a différents moments, mais être capable de le dire est encore un plus beau moment d’expression. Donc, ouiii nous sommes des mamans et oui on les aime nos chéris, et oui combien important de prendre du temps pour nous. On a tous l’impression des fois, que certaines personnes nous pense indigne, mais ohh combien ne prendrais pas nos souliers et ce même une tite avant midi….

    Sur cela, on revêt notre chapeau, et on savoure 2016 avec ses joies et son bonheur de la vie.

  12. Marie-Hélène dit :

    Tellement vrai !! On les adore ces petits mais ouf que ça gruge de l’énergie. Y’a aucun forfait pour les familles de plus de 2 adultes/2 enfants. Pourtant on à besoin de bouger nous aussi.
    Merci de mettre en mot ce que nous vivons avec nos 4 garçons ( 10 ans, 7 ans et des jumeaux de 3 ans qui sont encore dans le terrible 2)

  13. Suzie Belanger dit :

    C’est tres veridique! J’en ai 3…. un de 10, un de 6 et un de 2 ans et demi… une activite ne peut pas durer aussi longtemps si le plus jeune est avec nous! Et depuis le 28 je suis seule… mon conjoint travaille sur le deneigement… il deneige l’autoroute a Rigaud! Il est parti a 9h lundi soir pour revenir a 3h du matin mercredi matin, donc il s’est couche et il s’est fait reveille par le patrouilleur vers 11h parce qu’il fallait retourner (c’est le temps des fetes, les autres gars sont celibataires ou sans enfants…. ils ont donc des partys qui finissent plus et peuvent pas entrer travailler…. donc ils ne repondent pas a leur telephone!!!) – en gros, mon chum etait present a moiti endormi au souper du jour de l’an…. mais je l’ai pas trop vu depuis le 28! Il est parti hier matin a 9h et revenu ce matin a 5h…. il dort la! Donc je suis seule avec les 3…. et je peux vous dire que le plus jeune est debalance cote siestes/dodo!!! Ca va etre l’enfer le retour a la garderie/ecole mardi matin! Et non j’irai pas faire l’epicerie avec les enfants! J’ai plein de commissions a faire aussi et ca se fera pas avant qu’il puisse etre a la maison…. ou ca va etre lundi midi pendant mon heure de lunch…. ben rush!!!

    Donc en gros…. je comprends… parce qu’ici aussi ca coute cher faire une sortie – malgre que c’est 4 et non 6 (ca serait 5 si mere Nature nous donnait un break!!) et que dehors c’est pas evident toujours, le plus jeune se tanne, le plus vieux trouve que ca roule pas assez vite…. et la television j’en ai pas…. j’ai coupe le cable par soucis d’economie… j’arrivais pas et j’ai coupe ou c’etait pas necessaire!

  14. msnon dit :

    Tout a fait d’accord .!

  15. Sandra gagne dit :

    Amen !! Vive l ecole!

  16. Lyne Harvey dit :

    C’est tellement ça…les miens étant bcp plus vieux puisque je suis mamie. Mais au moins c’était multiplié par deux et non quatre. Sans compter les amis de un et de l’autre. L’ami que tu emmènes au glissade pour découvrir qu’il a peur des hauteurs et n’aime pas l’eau. Euh Hello !

    Comme vous mentionnez en intro j’adore mes enfants et mes petits enfants, 1, 3 et 7 ans. Mais c’est bcp plus facile car je sais qu’il y a une fin  l’entertainment…je dis toujours que je les adore lorsqu’ils arrivent et surtout quand ils repartent :))

    Bravo pour cette grande famille et trouvez au moins un 15-20 minutes par jour pour vous seuls. Des fois j’allais m’assoir dans ma voiture ?

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine