Êtes-vous vraiment prêt à adopter un animal de compagnie?

23 Fév 2021 par Proanima
Catégories : Famille / MSN
Icon

« J’aimerais avoir un animal dans ma vie ». L’idée vous séduit et vous sentez que le moment est venu? La décision d’adopter un animal peut être très excitante, mais il faut éviter de la prendre à la légère.

D’abord, demandez-vous si vous êtes réellement prêt pour cela.

Évitez les coups de foudre impulsifs et posez-vous les bonnes questions suivantes :

  • Combien de temps par jour puis-je lui accorder?
  • Ai-je le budget qui s’accorde aux soins d’un animal? Qu’arrivera-t-il en cas de coup dur? (Un animal a besoin d’entretien et de soins de santé. Il faut prévoir des fonds.)
  • Suis-je prêt à investir dans des besoins particuliers : santé, éducation, problème de comportement?
  • Quel mode de vie vais-je lui offrir? Plutôt calme ou plutôt actif? Avec ou sans enfant?
  • Puis-je avoir un animal où j’habite? Suis-je prêt à ne choisir que des habitations acceptant les animaux?
  • Pourquoi est-ce que je souhaite avoir un animal? Est-ce parce que je m’ennuie? Pour faire du sport? Pour offrir un ami aux enfants?

Selon vos réponses, il sera alors temps de vous demander ceci:

Quel type d’animal vous convient?

  1. Un chien
    Quel merveilleux compagnon de vie! Très attaché à ses humains, il aime évoluer à leurs côtés et l’amour qu’il offre en retour est très fort. Comment résister? Oui, mais voilà, le chien demande aussi beaucoup de temps au quotidien : sorties plusieurs fois par jour, jeux, stimulations, toilettage, éducation (surtout pour un chiot). Notre horaire et nos attentes ne concordent pas toujours aux besoins du chien.
  2. Un chat
    Un ami si gracieux, doux et simple! Nos petits félins sont d’adorables créatures, câlines et indépendantes à la fois. Un chat reflète souvent la simplicité : une litière, un peu de jeu et peu de toilettage. Cependant, les chats sont très attachés à leur territoire et à leur routine. La cohabitation avec d’autres animaux peut parfois être problématique. Le chat étant plus indépendant, leurs propriétaires négligent parfois les soins de santé et les autres obligations (identification) mais le chat est un être tout aussi important que le chien.
  3. Un animal exotique
    Un lapin, un oiseau, un cochon d’Inde, un rat… Il y a tant d’animaux qui attendent de trouver une maison. Mais il ne faut pas croire que plus l’animal est petit, moins il a de besoins! Ces animaux exigent des périodes de jeux, un bon entretien de leur environnement, une diète spécialisée et un milieu stimulant. Chaque animal exotique est unique en son genre! Si votre enfant est allergique aux chats et aux chiens, il ne faut pas penser qu’un petit animal est nécessairement la solution, puisque plusieurs animaux comme le lapin ou le rat sont très allergènes.

Une fois l’espèce animale choisie, demandez-vous maintenant ceci :

 Où allez-vous vous procurer votre futur animal de compagnie?

  • Un éleveur : oui, si on aime une race en particulier et uniquement si l’éleveur vous semble éthique dans sa façon de fonctionner. Évitez les faux éleveurs qui affichent leurs animaux sur des sites de petites annonces. Assurez-vous qu’il soit certifié Anima-Québec.
  • Une animalerie : oui, seulement si l’animalerie propose l’adoption d’animaux de refuge ou d’animaux abandonnés. N’hésitez pas à poser des questions sur la provenance des animaux pour ne pas encourager les usines de reproduction.
  • Un refuge : OUI ! Encore beaucoup d’animaux se retrouvent dans les refuges au Québec. Si vous souhaitez donner une deuxième chance à un animal, c’est le meilleur endroit. Les animaux sont souvent évalués pour leur comportement et leur santé et ont reçu des soins comme la stérilisation, les vaccins, les vermifuges et la micropuce. C’est l’occasion de faire un beau geste!
  • D’un particulier : oui, à condition de recevoir toutes les informations concernant l’animal comme son caractère, ses problèmes de comportement, sa santé, son historique avec les enfants et les autres animaux. Méfiez-vous d’une personne qui vous donne peu de détails et demandez des preuves comme un carnet de santé ou des vidéos de l’animal.

Vous commencez vos démarches et désirez être bien conseillé?

Posez vos questions aux refuges de votre région et à votre vétérinaire, puis complétez votre recherche en lisant sur le sujet.

Une fois informé, écoutez votre cœur. Après tout, adopter un animal, c’est pour la vie!

À lire aussi : 

Photo principale : Karsten Winegeart Unsplash



Catégories : Famille / MSN
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine