Les dangers du printemps pour nos animaux de compagnie

dangers-animaux-printemps-GettyImages
14 Mar 2022 par Proanima
Catégories : Famille / MSN / Véro-Article
Icon

Le beau temps revient peu à peu et les dangers saisonniers aussi. Voici plusieurs éléments à prendre en compte afin de mieux protéger nos animaux ce printemps et cet été. 

Les parasites

Malheureusement, dès les premières chaleurs, cela signifie aussi le retour des puces, des tiques et autres parasites. Prenez soin de consulter votre vétérinaire pour vermifuger adéquatement votre animal. Il est aussi conseillé de vérifier le pelage de votre animal avec minutie après chaque sortie pour repérer la présence de tiques. Les tiques sont de plus en plus présentes dans l’environnement autant en région qu’en ville et peuvent transmettre la maladie de Lyme.

Les plantes toxiques

Certaines plantes peuvent être toxiques pour nos animaux. Il faut se méfier en particulier de la tulipe, du lis, du narcisse des prés, du crocus, des azalées, de l’hortensia et du muguet. Si vous avez des doutes sur l’état de santé de votre animal ou sur les plantes que vous utilisez dans votre jardin, contactez votre vétérinaire qui pourra bien vous conseiller.

Les engrais et pesticides

Ils peuvent être très toxiques et même mortels pour nos animaux. Afin de pouvoir jardiner l’esprit en paix, optez pour des produits naturels. Beaucoup de boutiques et de sites web proposent des produits inoffensifs et pourtant efficaces afin de préserver nos plantes, et protéger nos animaux du même coup.

Les produits entreposés et le nettoyage de printemps

On ouvre davantage nos garages pour nos travaux de saisons et notre nettoyage annuel. Les produits tels le lave-glace, l’anti-gel et autres produits nocifs peuvent se retrouver facilement à la portée de nos animaux. Prenez soin de ranger vos produits dans des zones sécuritaires et inaccessibles.

La chaleur

Afin d’éviter la survenue d’un coup de chaleur, donnez accès à votre animal à de l’eau fraîche en tout temps et offrez-lui aussi un endroit ombragé où il peut se reposer à l’abri du soleil. N’oubliez pas que la chaleur dans les voitures peut très rapidement grimper et être fatale à votre animal. Et ce, même lorsqu’il ne fait pas si chaud à l’extérieur.

Les chenilles processionnaires

Leurs poils urticants sont très toxiques pour votre animal, qui en les léchant ou par leur simple contact pourra avoir la langue qui gonfle et être paralysé. C’est une urgence vétérinaire si votre animal en touche une.

La piscine

Chaque été, plusieurs propriétaires découvrent avec effroi des corps d’animaux dans leurs piscines. Ceux-ci étant attirés naturellement par l’eau, il est courant de voir des petits curieux rôder autour de ces zones aquatiques. Le problème est que bien souvent, les piscines ne sont pas équipées de bâches protectrices ou de rampes d’accès.  En disposant un panneau isolant dans la piscine, cela aide les animaux en détresse à s’agripper et éviter la noyade.

Photo : Jasmina007 Getty Images

À lire aussi : 



Catégories : Famille / MSN / Véro-Article
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine