COVID-19 : Seul(e) à Noël : des astuces pour se sentir mieux

09 Déc 2020 par Lory Zephyr
Catégories : Famille / MSN / Noël / Psycho
Icon

Ondes de choc. Les rassemblements ne seront finalement pas permis pour des millions de Québécois cette année.

Qui aurait cru que le mot « Noël » serait un jour associé au concept de « rassemblement illégal ». Ainsi, pour différentes raisons, certains d’entre nous seront seuls pendant le temps des fêtes.

La solitude, lorsque vécue comme souffrante, a des effets négatifs sur la santé physique et psychologique. Entre autres, elle est associée à la présence de dépression, d’anxiété, de complications du sommeil, de problèmes de mémoire, et de difficultés relationnelles. Avec la COVID-19 et les mesures de distanciation sociale, le fait de ne pas pouvoir se réunir avec sa famille et ses amis peut donc amplifier les effets négatifs.

Comment réussir à garder le moral malgré cette solitude involontaire? Voici quelques idées!

1. Écrire des lettres à ses amis et sa famille

Cette année plus que jamais, toutes les petites attentions sont les bienvenues! Raconter de doux souvenirs, partager des compliments, ou envoyer des mots d’encouragement peuvent se transmettre sans frontières et ont le pouvoir d’ajouter un sourire à ses proches. Faire vibrer cette douce nostalgie peut faire du bien tant aux personnes qui reçoivent ces lettres, que pour celles qui les écrivent.

2. Planifier des rencontres en ligne

Être seul(e) à Noël ne doit pas obligatoirement être synonyme de solitude ou d’isolement. Utiliser sa créativité pour prévoir un apéro ou une ouverture de cadeaux à distance peut aider à se sentir connecté(e) malgré le contexte particulier.

3. Garder des traditions

Oui, c’est vrai. Monter son sapin seul(e) prendra plus de temps. Chanter faux « Minuit Chrétien » à tue-tête ne sera pas aussi enivrant sans cette bonne vieille tante préférée. Manger la traditionnelle tourtière sans la famille sera évidemment différent. Toutefois, maintenir quelques traditions peut aider à ressentir tout de même la magie du temps des fêtes, et ça c’est important!

4. Utiliser modérément les médias sociaux

Si Noël paraît déprimant en l’absence de sa famille, les photos de famille habitant sous le même toit sur les médias sociaux peuvent contribuer à un sentiment de tristesse ou de frustration. Ainsi, plutôt que de s’exposer continuellement à ces images dans le temps des fêtes, une planification d’éléments pour prendre soin de soi peut être judicieux. Par exemple, écouter un bon film, prendre un long bain chaud en lisant ou prévoir du temps pour son activité physique favorite sont des alternatives intéressantes.

5. Prioriser sa santé mentale

Le temps des fêtes 2020 sera marqué dans nos mémoires pour longtemps. En fait, c’est l’année 2020 au complet qui restera gravée dans nos esprits entre autres en raison de son haut niveau de stress, d’inconnu et d’ajustement. Ce sont peut-être des mois de pensées négatives et d’angoisse qui se sont cumulées et le tout devient de plus en plus lourd à porter en ce mois de décembre. Au-delà des cadeaux, des repas et des décorations, le temps des fêtes 2020 est aussi un rappel de prendre soin de sa santé mentale. Pour plusieurs, obtenir de l’aide psychologique est le plus cadeau à se faire.

 

Être seul(e) à Noël peut être difficile, et c’est pourquoi cette planification au plan mental est nécessaire. Dans tous les cas, de l’aide sera toujours disponible. En cas de besoin, il est possible de contacter le service Info-Social (8-1-1) en tout temps.

 

À lire aussi : 

Photo principale : Seoyeon Choi Unsplash



Catégories : Famille / MSN / Noël / Psycho
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine