Noël, Pâques, les fêtes en général, ça vous dit quoi?

fetes-jeunes-GettyImages
30 Nov 2021 par Michèle Beauchamp
Catégories : Famille / MSN / Noël / Véro-Article
Icon

Est-ce que les festivités de Noël, de Pâques, de la Saint-Valentin, etc. interpellent autant les nouvelles générations? Voici ce que certains jeunes dans la vingtaine en pensent.

Lorsque j’étais enfant, souligner les fêtes était chose courante. C’était l’occasion de recevoir de la visite à Noël, de manger un jambon à Pâques, d’offrir des fleurs à la fête des Mères et ainsi de suite. Encore maintenant, certaines dates du calendrier importent à mes yeux.

Mais qu’en est-il des nouvelles générations? Est-ce que ces festivités les interpellent autant? Voici ce que certains jeunes dans la vingtaine en pensent.

rachel-fetes

Rachel

Rachel, 27 ans, adore les rassemblements, et ce, depuis qu’elle est toute petite. Elle admet prendre plaisir à l’échange de cadeaux, mais ce qu’elle apprécie davantage est de partager avec ses proches de beaux moments et créer ainsi une banque de souvenirs mémorables.

Devenue maman en pleine pandémie, Rachel dit avoir vécu difficilement le fait de ne pas festoyer comme à l’habitude et de ne pouvoir présenter sa fille aux siens. Heureusement, cette année s’annonce de bon augure.

tamara-fetes

Tamara

Du côté de Tamara, le point de vue est différent. Jusqu’à l’âge de 15 ans, elle attendait tous ces jours J avec impatience. Aujourd’hui, âgée de 22 ans, elle reconnaît qu’ils revêtent de moins en moins d’importance à ses yeux.

Toutefois, Tamara démontre toujours beaucoup d’enthousiasme à célébrer Noël qui, selon elle, est synonyme d’amour, de reconnaissance et de gratitude. Et pour ce faire, rien de mieux que de rassembler la famille autour de l’îlot de cuisine pour trinquer et rire.

Pour Carl, toutes les fêtes sont teintées d’une certaine connotation commerciale. Néanmoins, ce qui compte avant tout pour ce célibataire de 29 ans, c’est de se réunir en famille et de rattraper le temps qui file à une vitesse folle. Il croit que dans le futur, ces rituels seront davantage prisés, surtout avec ce que la planète a subi la dernière année. Il espère que les contacts seront plus humains et que les gens seront moins portés à fixer l’écran de leur cellulaire.

En outre, Carl précise qu’il n’a pas besoin d’une date arrêtée pour choyer ses parents notamment. Cependant, lors de la fête des Mères et celle des Pères, il en profite pour les gâter doublement.

carl-fetes

Carl

Enfin, Laurence abonde dans le même sens, à savoir que ces journées constituent le plus beau des prétextes pour les réunions familiales. D’ailleurs, depuis qu’elle est toute jeune, la tradition du 24 décembre est sacrée chez elle. Célébré en Zoom et à distance l’an dernier, parions que le réveillon 2021 se déroulera autour d’une grande tablée et que les invités se régaleront du menu traditionnel.

laurence-fetes

Laurence

Pour cette jeune femme de 29 ans, même la Saint-Valentin révèle une note positive malgré le côté commercial qu’on lui attribue. Elle représente simplement la fête de l’amour, de l’appréciation. Sans doute que le 14 février prochain, Laurence manifestera à nouveau son amour à son amoureux et à ses parents, mais aussi à son bébé attendu en décembre prochain.

De tous ces témoignages je retiens une chose: Ensemble, c’est tout! D’après moi, ça s’annonce prometteur…

À lire aussi : 

Photo principale : Carol Yepes Getty Images

 



Catégories : Famille / MSN / Noël / Véro-Article
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine