Petit guide pratique pour choisir la bonne poussette

04 Mai 2021 par Véronique Harvey
Catégories : Famille / MSN
Icon

Ça y est, plus que quelques semaines avant l’arrivée de bébé. Le prénom est choisi, la chambre est décorée, les vêtements sont achetés. Il ne reste plus qu’à trouver la bonne poussette… mais, par où commencer?

Selon Jean-Philippe Clément, acheteur pour la chaîne québécoise de boutiques Clément, le premier point à considérer est l’usage que l’on souhaite en faire.

«Malheureusement, des poussettes qui font de tout, ça n’existe pas. Je compare ça à une voiture. On ne peut pas avoir une voiture qui roule aussi bien sur les routes de campagne que sur les pistes de course. Il y en a pour chaque type de besoin, et c’est la même chose pour les poussettes», explique-t-il d’entrée de jeu.

De ce fait, les parents qui s’en tiendront aux marches de plaisance dans leur quartier risquent de choisir un modèle bien différent de ceux qui aspirent à faire du jogging avec bébé (remorque), du vélo (chariot), ou à voyager (parapluie).

Mais, peu importe le modèle choisi, la caractéristique la plus populaire auprès des parents demeure le format compact. Heureusement, les nouvelles technologies font en sorte qu’il n’est plus nécessaire d’avoir d’immenses roues ou un cadre imposant pour assurer la solidité et la stabilité d’une poussette.

Sinon, 3 ou 4 roues : là est la question!

En résumé, les poussettes à trois roues sont plus faciles à manipuler, donc idéales pour le jogging, le Cardio Poussette, les routes de campagne, et souvent plus compactes. Les poussettes à quatre roues, elles, ne sont pas conseillées pour les activités de plein air, mais offrent habituellement une meilleure stabilité et la possibilité de se convertir en poussette double.

La polyvalence avant tout!

Depuis quelques années, les fabricants de poussettes ont à cœur d’offrir des produits polyvalents, afin de contrer la surconsommation. C’est ainsi qu’on voit de plus en plus de poussettes évolutives, qui peuvent se transformer au fur et à mesure que les enfants vieillissent et/ou que la famille s’agrandit.

Ainsi, sur un même châssis, on peut désormais ajouter un deuxième siège, un landau, ou un marchepied pour les plus grands enfants. Certaines poussettes arrivent même à véhiculer trois enfants en même temps!

Parlant du landau, bien que plusieurs le considèrent comme un luxe, sachez qu’il peut être très utile dans les premiers mois de vie de bébé.

«Certains landaus sont approuvés par Santé Canada pour y laisser dormir l’enfant toute la nuit sans danger. C’est vraiment pratique en voyage! Et pour les longues promenades, l’enfant est couché de tout son long, et peut se dégourdir, donc il est beaucoup plus confortable que dans son siège d’auto, par exemple, dans lequel il ne doit pas rester plus d’une heure et demie pour ne pas nuire à sa posture», explique M. Clément.

Entretien saisonnier

Ce point risque d’en surprendre plus d’un, mais il est recommandé de faire l’entretien de sa poussette au minimum deux fois par année, au même titre qu’un vélo ou une auto, afin d’éviter les accumulations de sable et de calcium dans les roues.

«L’autre élément à ne pas oublier est d’éviter de laisser la poussette dans le coffre de la voiture ou dans le garage. C’est pratique, oui, mais l’humidité n’est pas idéale pour la moisissure et la durabilité du plastique. C’est pour cette raison qu’il y a des dates de péremption sur les sièges d’auto, parce qu’avec les variations chaud/froid et l’humidité, le plastique peut se désagréger plus rapidement. C’est la même chose pour une poussette. L’idéal est de la ranger dans la maison pour ne pas faire travailler le cadre», précise le spécialiste des boutiques Clément.

D’ailleurs, Jean-Philippe Clément confirme que la durée de vie moyenne d’une poussette est de 8 à 10 ans, mais qu’il est possible de doubler sa longévité lorsqu’on en prend bien soin. Et pour ce qui est du prix, il parle de 500$ à 1500$ pour le combo poussette et siège de voiture pour nouveau-né, précisant qu’il y a de très bons modèles disponibles autour de 650$.

Et l’expert conclu en précisant qu’il n’y a pas de mauvaises poussettes, que de mauvais fit. Ainsi, prenez le temps de faire le point sur vos besoins et de poser des questions avant d’arrêter votre choix sur un modèle en particulier. Après tout, il s’agit d’un investissement à long terme!

À lire aussi :

Photo principale : Getty Images | By Tang Ming Tung



Catégories : Famille / MSN
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine