Quand Leucan entre dans notre vie

Quand Leucan entre dans notre vie
03 Juin 2021 par Équipe Véro magazine
Catégories : Famille
Icon

Accompagner les familles dans les moments les plus difficiles de leur vie, voilà la délicate mission que Leucan s’est donnée depuis plus de 40 ans. Et quand on parle de Leucan avec la famille de Charlie, des étoiles brillent dans leurs yeux.

PRÉSENTÉ PAR

Charlie, 12 ans, terminera son cours primaire en juin 2021. Sous son impressionnante chevelure bouclée, on découvre une fille enthousiaste, énergique et drôle. On la sent d’ailleurs prête à fêter à tout moment! Et c’est ce qu’elle fera bientôt, lorsqu’un dernier rendez-vous médical confirmera qu’elle est bel et bien guérie de la leucémie.

C’est en 2014 que le cancer s’est faufilé dans la vie de la petite Charlie. «On a su que quelque chose clochait à Noël et, le 15 février suivant, on nous annonçait le diagnostic: leucémie», relate Annie Dubeau, sa maman. Au sein de la famille, l’état d’urgence est rapidement décrété: Éric – le papa – et Annie réorganisent leur vie professionnelle en fonction du protocole de traitements de Charlie. Ève, sa petite sœur de trois ans à l’époque, se souvient d’avoir passé du temps chez sa grand-maman à écouter des films… «pis à manger des bonbons!» s’esclaffe-t-elle. «Rapidement, on a senti qu’un filet d’entraide s’était tissé autour de notre famille. Et le premier maillon, c’était Leucan», raconte la maman. Une autre Annie, personne-ressource chez Leucan, s’est rapidement impliquée dans le quotidien de la famille. «Dès le début de la maladie de Charlie, ajoute sa mère, elle a su nous réconforter et nous encourager.»

Que ce soit pour lutter contre la maladie et améliorer les traitements, soutenir financièrement les familles éprouvées, informer les parents, diminuer la souffrance – tant psychologique que physique – ou briser l’isolement, Leucan est présent. Et ça change tout pour les familles concernées. À ce propos, Charlie tient absolument à nous parler des massages que l’organisme lui a offert. «Ça m’aidait à me calmer avant mes ponctions, dit-elle. J’adorais ça!» Charlie avait aussi accès à une salle de jeux… où elle retournerait volontiers tellement elle a apprécié l’endroit! Leucan a également joué un grand rôle pour Éric et Annie, qu’ils ont soutenus financièrement et psychologiquement durant leur marathon médical qui a duré deux ans et demi.

Pour souligner la rémission de Charlie, Ève a d’ailleurs demandé à sa grande sœur de lui raser les cheveux dans le cadre du Défi têtes rasées Leucan. «Ça faisait deux ans que j’en parlais à mes parents, mais ils me trouvaient trop jeune. Avec ce défi, j’ai quand même récolté plus de 5000 $!» raconte la joyeuse petite tornade, dont les cheveux ont repoussé depuis. Avec l’argent ainsi amassé, Leucan pourra continuer sa mission. «Quand on vit avec la maladie, avoir de l’aide, c’est tellement apprécié!» souligne Éric.

Quand Leucan entre dans notre vie

La famille Dubeau, de gauche à droite: Éric, Annie, Ève et Charlie.

Pour mieux connaître la mission de Leucan, obtenir de l’aide ou tout simplement appuyer l’organisme, visitez le site leucan.qc.ca.



Catégories : Famille
0 Masquer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter un commentaire

Magazine Véro

S'abonner au magazine